Le bon plan jazz de la semaine : Les trois frères Cissoko - jazz mandingue avec kora et percussions
Le bon plan jazz de la semaine : Les trois frères Cissoko - jazz mandingue avec kora et percussions

Publié par Coco Jazz le Ven. 14 juillet 2017 à 9h15 - Contenu original
Musique, Club Balattou, Festival, Festival International Nuits d'Afrique, Jazz, Jazz mandingue, Les trois frères Cissoko, Suggestions de sorties

Crédit photos: Site de sortiesjazznights.com

Chaque semaine, Coco de sortiesJAZZnights.com partage une suggestion de concert pour jazzer vos sorties hebdomadaires.



Le bon plan jazz de la semaine de Coco: Les trois frères Cissoko - jazz mandingue avec kora et percussions, le lundi 17 juillet au Festival International Nuits d'Afrique!

Nous passons du Festival international de jazz de Montréal au Festival International Nuits d’Afrique, dans le cadre duquel nous sont présentés les trois frères Cissoko. Ces musiciens Sénégalais amènent, ici à Montréal, la tradition du griot, avec trois soirs de concerts les 16, 17 et 18 juillet au Club Balattou de la rue St-Laurent.

Le lundi 17 juillet, on vous propose donc une soirée jazz mandingue avec les frères Cissoko. Multi-instrumentistes, maîtres de la kora et des percussions, Sadio, Fa et Noumoucounda entremêleront leurs instruments et leurs voix avec brio et savoir-faire, accompagnés d'Assane Seck à la guitare, de Carlo Birri à la basse, et de Thomas à la batterie. Descendants d’une caste de rois sénégalais, une des grandes familles de griots ouest-africaines, les trois frères Cissoko rendent hommage à la tradition dont ils sont issus en jouant avec créativité tout l’art de la kora et de la musique afro-mandingue.

L’aîné, Noumoucounda, a fait partie du groupe Positive Black Soul pendant 20 ans et a joué avec Youssou N’Dour, IAM, MC Solaar et Stromae avant de se consacrer à une carrière solo très active. Les frères Cissoko ont une façon ingénieuse de faire transpirer le public au travers de rythmes africains, de leur art et de leurs mélodies, le tout avec un son contagieux. La légende raconte que la toute première kora de l’Empire mandingue a été créée par l’ancêtre des frères Cissoko. Il va faire chaud avec toute cette belle musique du monde au rythme jazz mandingue. C’est un rendez-vous nocturne à ne pas manquer!

Noumoucounda, Sadio et Fa Cissoko : kora et percussions
Assane Seck : guitare
Carlo Birri : basse
Thomas : batterie

Soirée jazz mandigue avec les trois frêres Cissoko en sextet.
Le lundi 17 juillet @ 23h au Club Balattou, dans le cadre du Festival International Nuits d'Afrique de Montréal.