Littérature jeunesse | 3 livres, 1 thème: l’intimidation
Littérature jeunesse | 3 livres, 1 thème: l’intimidation

Publié par Sabrina Asselin-Latulippe le Ven. 25 août 2017 à 9h30 - Contenu original
Adolescents, Bip le différent, Enfants, Intimidation, Jeune public, Jeunesse, Littérature jeunesse, Suggestions de lecture, Tyranono, Un clic de trop


Quand j’étais enfant (ce qui ne date pas d’il y a si longtemps), on ne nous parlait pas beaucoup d’intimidation à l’école… À un point tel que je ne savais même pas que ça existait! Les choses semblent heureusement être sur le point de changer, puisque de plus en plus de jeunes savent ce dont il s’agit avant même de poser les pieds à la maternelle. Ils ne savent peut-être pas quel terme porte ce fléau, mais ils savent que c’est possible de rabaisser les autres pour se remonter, et que, lorsque ça arrive, les répercussions peuvent être immenses. Évidemment, il reste encore beaucoup de chemin à faire pour que la violence psychologique cesse, et parfois, il m’arrive de me demander comment je ferai pour expliquer à mes futurs enfants les enjeux qui entourent l’intimidation, sans tomber dans les clichés, mais en étant claire, afin de faire d’eux des citoyens plus ouverts et respectueux. J’ai encore quelques années pour trouver un discours efficace, mais en attendant, je sais au moins qu’il existe trois ouvrages qui, au-delà des explications, mettent en scène des personnages qui VIVENT l’intimidation et qui, du coup, font comprendre sans côté moralisateur que nos mots et gestes peuvent avoir un réel impact sur les autres.


Tyranono
Gilles Chouinard, Éditions de la Bagnole

Je dois l’avouer, ce livre est mon préféré de tous les temps ! Dès que j’en ai l’occasion, j’en parle aux adultes de mon entourage, et je manque de doigts pour compter le nombre d’enfants auxquels j’ai lu l’histoire. Magnifiquement illustré par Rogé, cet album de Gilles Chouinard s’adresse aux gamins de plus de 5 ans en mariant beauté et simplicité. En confiant le rôle de personnages à des dinosaures, l’auteur arrive à piquer la curiosité des jeunes et à les intéresser. Le récit met en lumière le quotidien du timide Tyrano pour qui aller à l’école représente un cauchemar, puisqu’il est rejeté par Tyran et ses amis. Un bon jour, il est confronté à une situation où il se trouve supérieur à Tyran, et où il fait le choix d’aider son intimidateur, en dépit de l’enfer que ce dernier lui a fait subir. Cette « préhistoire d’intimidation » témoigne clairement aux lecteurs que l’entraide et le pardon sont toujours gagnants et que tout le monde mérite d’être bien traité. Un album parfait à offrir aux enfants, ou même à utiliser en classe pour aborder le thème de l’intimidation avec les jeunes, avec précision, sans entrer dans les termes complexes.








Bip le différent
Éric Péladeau, Éditions Vents d’Ouest

Pour traiter de la violence psychologique et de la différence, l’auteur Éric Péladeau a donné vie à Bip, un petit robot qui fait son entrée à l’école primaire avec beaucoup de hâte et d’espoir. Malheureusement pour lui, sa rentrée ne se passe pas comme il l’avait imaginée, puisqu’il est le seul robot parmi une classe d’enfants humains, et qu’il se sent donc étrangement différent des autres. Bruno, le petit costaud de la classe, lui demande de détruire le château d’une petite fille en échange de son amitié, et puisqu’il veut à tout prix faire partie de la bande, Bip accepte de poser un petit geste méchant. L’auteur place donc le personnage principal à la fois dans la peau de l’intimidé et dans celle de l’intimidateur. Dans cet album aux illustrations colorées et détaillées, où de nombreux jeux de mots savoureux sont faits avec la réalité électronique de Bip, le lecteur comprend que tous les enfants sont différents, chacun à leur façon, mais qu’ils peuvent quand même tous être traités sur le même pied d’égalité. Bip le différent ; un livre puissant à découvrir et à faire découvrir aux enfants de 6-8 ans !





Un clic de trop
Rhéa Dufresne, Éditions Bayard

Après une journée ensoleillée, Léa, une adolescente sans histoire, décide de changer sa photo de profil sur Facebook pour afficher un cliché d’elle à la piscine, en bikini. Au bas de sa publication, à travers les commentaires gentils de ses amis, elle remarque un commentaire particulièrement déplacé et méchant. À partir de là, son univers complet semble s’écrouler: en plus des attaques incessantes d’un mystérieux cyber-intimidateur, d’une page Facebook entièrement dédiée à rire d’elle, de sa meilleure amie qui semble prendre ses distances, de sa mère qui ne comprend rien à sa situation, des photos dégradantes collées sur son casier et des remarques mesquines des autres étudiants, Léa doit tenter de régler son problème en ne sachant pas comment s’y prendre. Un clic de trop s’adresse aux pré-adolescents et aux adolescents, mais peut également avoir un écho chez les parents qui souhaitent comprendre la relation qu’entretient leur progéniture avec les réseaux sociaux. Ce roman aborde avec brio le thème de l’intimidation et prouve que même les petits gestes peuvent faire beaucoup de mal à quelqu’un, et ce, même derrière un écran. Rhéa Dufresne offre 167 pages qui parlent aux jeunes dans leur langage et donnent naissance à une grande prise de conscience.