8 pièces de théâtre à voir cet automne à Montréal!
8 pièces de théâtre à voir cet automne à Montréal!

Publié par Roxane Labonté le Ven. 18 août 2017 à 15h45 - Contenu original
Théâtre, Centre du Théâtre d'Aujourd'hui, Suggestions de sortie, Théâtre Denise Pelletier, Théâtre du nouveau monde, Théâtre du Rideau-Vert, Théâtre La Licorne


Août étant un interstice précieux entre deux saisons, on veut savourer les derniers instants de l'été. Pas encore trop préparés mentalement à la rentrée imminente, et aux premières feuilles qui commencent à tomber, on voudrait pouvoir s'y ancrer plus longuement... Oui, la saison estivale est déjà bientôt terminée! Mais souvenons-nous que la culture est un flot continuel. Cette période de transition obligée signifie aussi rentrée culturelle et retour à la routine. Afin de parsemer le quotidien de divertissements nécessaires à notre bonheur pour les deux prochains mois, voici donc 8 suggestions de pièces offertes à Montréal!


1. Demain matin Montréal m'attend au Théâtre du Nouveau Monde
Du 19 septembre au 14 octobre 2017


Crédit photo : www.tnm.qc.ca


La comédie musicale de Michel Tremblay et François Dompierre Demain matin Montréal m'attend ouvrira la saison 2017-2018 au Théâtre du Nouveau Monde. Adaptée et mise en scène par René Richard Cyr, cette pièce tout en paillettes met de l'avant le Montréal des années 60: nightlife, vie de cabaret flamboyante, mais aussi appropriation culturelle et linguistique. Plus précisément, la protagoniste Louise Tétrault est une jeune serveuse qui a quitté son village natal pour faire sa place dans le showbizz montréalais. Auprès de sa sœur Rita Tétrault (alias Lola Lee), chanteuse déjà installée dans la métropole, elle y rencontrera des personnages excentriques : prostituées blasées, travesti déchus, artistes névrosés... Rutilante remémoration des instaurateurs de la vie nocturne montréalaise, où on tente de comprendre la quête excessive et auto-destructrice de la gloire. À noter qu'il y aura des supplémentaires les 15, 17, 18 et 19 octobre prochains. La pièce sera aussi en tournée partout au Québec au printemps 2018.


2. La mort d'un commis-voyageur au Théâtre du Rideau-Vert
Du 3 octobre au 4 novembre 2017


Crédit photo : www.rideauvert.qc.ca


Cette pièce dresse le portrait de la génération américaine d'après-guerre, explorant notamment la complexité des relations père-fils. Elle parle aussi de la destruction de l'idéal américain, et de la montée du capitalisme et de l'industrialisation, amenant un certain cynisme ambiant. Cette grandiose oeuvre dramatique américaine a été écrite par Arthur Miller, et elle est traduite et mise en scène par Serge Denoncourt. D'ailleurs, à partir de janvier 2018, elle sera en tournée à travers le Québec.


3. Doggy dans gravel au Théâtre Denise-Pelletier
Du 29 août au 16 septembre 2017


Crédit photo : www.denise-pelletier.qc.ca


Doggy dans gravel, production du Théâtre Kata, révèle l'histoire inusitée et quelque peu grotesque de l'après-bal de cinq scouts. Cette réflexion crue et acide sur la période post-secondaire, où on doit faire de nombreux choix, veut démontrer que la construction de notre identité ne coïncide pas nécessairement avec l'obtention du diplôme. Écrite et mise en scène par Olivier Arteau, cette fable auto-dérisoire expose les conséquences de l'emprise de la culture pop, de la porno et du « fast-food musical » sur la génération Y. À voir, si vous n'avez pas trop les oreilles sensibles!


4. La femme la plus dangereuse du Québec au Théâtre Denise-Pelletier
Du 10 octobre au 28 octobre 2017


Crédit photo : www.denise-pelletier.qc.ca


La femme la plus dangeureuse du Québec, pièce produite par La Messe Basse, est un portait de Josée Yvon, aussi surnommée la « Fée mal tournée ». L'histoire d'une poétesse damnée nous est contée, avec une mise en scène de Maxime Carbonneau, et d'une dramaturgie de Dany Boudreault et de Sophie Cadieux. En dénonçant l'oppression sociale et les injustices à travers son art, Josée Yvon a laissé sa marque dans la littérature québécoise de la fin du siècle. Une pièce à voir, pour les âmes marginales en quête d'inspiration!


5. Psychédélique Marilou au Théâtre La Licorne (salle Grande Licorne)
Du 19 septembre au 28 octobre 2017


Crédit photo : theatrelalicorne.com


Marilou, 22 ans, tente de rédiger sa thèse de maîtrise sur le mouvement hippie, alors que ses parents, baby-boomers désillusionnés, remettent en question les sacrifices qu'ils ont fait au nom de la perfection. Un gourou du psychédélisme, nommé Timothy Leary, viendra changer à sa façon le quotidien de cette famille. Pierre-Michel Tremblay a écrit cette comédie dans le cadre de sa résidence d’auteur, chez La Manufacture. Il veut que les gens s’interrogent sur les concepts de liberté et d'accomplissement personnel. Mise en scène par Philippe Lambert, Psychédélique Marilou explore le mythe de la famille parfaite, et l'impossibilité de toujours triompher au jeu des apparences... Cette confrontation de l'illusion face à la réalité en fera réfléchir plus d'un.


6. Les bâtisseurs d'empire ou le Schmürz au Théâtre Denise-Pelletier
Du 27 septembre au 21 octobre 2017


Crédit photo : www.denise-pelletier.qc.ca


Mais qu'est-ce que le « Schmürz »? C'est ce que vous découvrirez dans cette pièce absurde et atypique! Avec un ton aigre-doux, celle-ci présente le conflit entre l’engagement et le détachement. Elle dénonce aussi le culte des apparences. En effet, comment ignorer ce qu'on ne peut nommer, mais qu'on ressent néanmoins? À la fois hilarante et paniquante, cette pièce questionne nos peurs viscérales, à travers une famille bourgeoise, où se rebelle une adolescente. L'oeuvre de 1957 de Boris Vian, mise en scène par Michel-Maxime Legault et produite par le Théâtre Denise-Pelletier, saura vous déstabiliser!


7. La nuit du 4 au 5 au Centre du Théâtre d'Aujourd'hui (Salle Jean-Claude-Germain)
Du 26 septembre au 14 octobre 2017


Crédit photo : theatredaujourdhui.qc.ca


Suite à une agression, une jeune femme affronte une amnésie momentanée. Elle tente difficilement de reconstruire les événements et de recomposer le visage de son agresseur. Cette pièce de Rachel Graton, mise en scène par Claude Poissant, nous fait vivre le cheminement d'une jeune victime (Geneviève Boivin-Roussy) qui veut se lever debout et retrouver sa liberté. Un cri de courage, de résilience et de force, qui ne laissera personne indifférent.


8. Bashir Lazhar au Centre du Théâtre d'Aujourd'hui (Salle principale)
Du 19 septembre au 14 octobre 2017


Crédit photo : theatredaujourdhui.qc.ca


Bashir Lazhar (Rabah Aït Ouyahia) remplace de façon impromptue une professeure qui s’est suicidée. La pièce, portant sur le choc culturel, retrace le parcours épineux d'un immigrant venant tout juste de s'installer au Québec. Monsieur Lazhar réveille des préjugés endormis, tant chez ses collègues que les parents de ses élèves... Le texte d’Evelyne de la Chenelière, réécrit 10 ans après sa version initiale – ainsi qu'après l'adaptation au cinéma – est encore d'actualité, au coeur de la crise migratoire. Une pièce qui nous met en face de notre identité profonde, et de notre ouverture d'esprit.