Hip-hop culinaire avec Alaclair ensemble & le chef Mousseau
Hip-hop culinaire avec Alaclair ensemble & le chef Mousseau

Publié par Laure Neria le Ven. 18 août 2017 à 16h15 - Contenu original
375e MTL, Alaclair Ensemble, Antonin Mousseau Rivard, Association des restaurateurs de rues du Québec, Bioma, La Serre, Possibles

Crédit photos: http://www.375mtl.com/

Pour ce rendez-vous épicurien du jeudi 17 août, le chef Mousseau et Alaclair ensemble ont mélangé open air, pop-up bouffe, musique et même diminution d’empreinte carbone, le tout dans une ambiance familiale et généreuse, à l’image du 375e anniversaire de la ville de Montréal.


Le jardin de la coop Bioma

Sous des allures de film d’anticipation post-industriel, le site Le Virage MTL a tout du laboratoire de la ville de demain. Juché sur le chantier de l’extension du campus de l’Université de Montréal, l’espace éphémère a su conjuguer des jardins potagers, une ancienne gare de triage et un espace composé de conteneurs aménagés. C’est dans cette atmosphère de friche visionnaire que le grand chef Mousseau est venu puiser légumes, fruits, fleurs et plantes aromatiques sur les terres de la coopérative Bioma, premier fournisseur de l’événement.


Le trip de bouffe d’Antonin Mousseau Rivard

Troquant la toque pour une casquette, Chef Mousseau a tout du Maître de cérémonie. Véritable MC des cuisines et accompagné de son crew, il a relevé le défi de proposer des recettes exclusivement composées avec des aliments produits sur l’île de Montréal ou à moins de 100 km de la ville. Du poisson dégoté auprès des pêcheurs du lac Saint-Pierre au sumac de la rue Clark, en passant par les légumes et autres aromates de Bioma, ce sont au total 45 producteurs qui ont participé à cet événement de « mix culinaire ».

Mais il n’y a pas que dans son attitude que Chef Mousseau flirte avec la culture hip-hop. Tout son style culinaire en est imprégné. Avec lui, la présentation n’a que faire des préciosités mondaines, et pourtant, le panache des couleurs et le remix audacieux des grands classiques témoignent d’un talent indéniable. Ici, c’est brut, mais élégant! Il fait groover le foie gras avec la barbe à papa au sucre d’érable, il se réapproprie l’aïoli, fait rimer la fleur de kale avec le brocoli, dans une touche colorée et florale et des produits accessibles à tous, signe de son engagement.

L’entregent d’Antonin colle à merveille avec le beat de l’événement, à savoir: encourager les circuits courts et privilégier le contact direct avec les producteurs. Réduction des frais d’intermédiaire, diminution de l’empreinte carbone, tout le monde est gagnant dans ce travail de proximité qui ravive aussi les liens sociaux. Et ce goût du partage, on le sent jusque dans l’assiette. L’amour du produit de qualité et de l’esthétique dans la cuisine ne fait aucun doute pour Antonin qui affirme fièrement: « On réinvente toujours les plats ».








Crédit photos: Laure Neria


Le show d’Alaclair Ensemble

C’est dans cette ambiance d’échantillonnage gastronomique que le show d’Alaclair Ensemble est venu ajouter la cerise sur le sundae. Du haut du « Mont Réel », cette structure en bois inspirée du Mont Royal, le band a achevé cette soirée résolument hip-hop, autant pour nos oreilles que pour nos papilles.


En collaboration avec l’Association des restaurateurs de rues du Québec (ARRQ) et LA SERRE, l’événement était présenté dans le cadre de POSSIBLES, un projet qui s’inscrit dans la programmation officielle des célébrations du 375e anniversaire de Montréal.