World Press Photo 2017 - L'emblème de la rentrée culturelle montréalaise
World Press Photo 2017 - L'emblème de la rentrée culturelle montréalaise

Publié par Roxane Labonté le Jeu. 31 août 2017 à 17h00 - Contenu original
Exposition, Amber Bracken, Burhan Özbilici, Sébastien Ricard, Suggestions de sortie, World Press Photo

Crédit photos: Burhan Özbilici

80 000 photos soumises. 5000 photojournalistes. 126 pays. 1 année: 2017. L'édition montréalaise du World Press Photo, homonyme des Oscars en photographie, fera vibrer le Vieux-Montréal, du 30 août au 1er octobre 2017. Pas moins de 50 000 visiteurs sont attendus au Marché Bonsecours pour cette 12e édition. Le plus prestigieux concours de photographie professionnelle veut plonger les intéressés dans les grands enjeux planétaires, en se concentrant sur un photojournalisme innovateur, d'une qualité supérieure. Des expositions et activités supplémentaires auront également lieu. Ce voyage vous interpelle? Avant-goût de cet événement d'envergure ouvert sur le monde, où une conférence gratuite est d'ailleurs offerte, ce jeudi 31 août!


Invités d'honneur

Il y aura trois invités d'honneur pour cette édition 2017. Premièrement, le porte-parole du World Press Photo Montréal 2017 est Sébastien Ricard, alias Batlam, de Loco Locass. Cet artiste multi-disciplinaire militant (théâtre, musique, cinéma) était la personne idéale pour représenter l'événement cette année. Aussi, Burhan Özbilici, photographe turc de l’agence Associated Press, sera présent. Il est le lauréat de la Photo de l’année du World Press Photo 2017, grâce à sa capture controversée de l'assassinat d'Andreï Karlov. Finalement, on pourra compter Amber Bracken, photographe canadienne et lauréate du Premier Prix dans la catégorie Sujets contemporains, pour sa série de photographies effectuées à Standing Rock (réserve Iakota du Dakota du Nord).


Événement gratuit, avec notamment Burhan Özbilici

Un événement public et gratuit aura lieu au Pavillon J.-A.-DeSève ce jeudi 31 août à 18h: Les entretiens du World Press Photo Montréal, avec le lauréat de la Photo de l’année, Burhan Özbilici. Dans la langue de Molière, ce dernier relatera son expérience de décembre 2016 – la photo du meurtre d'Andreï Karlov, ambassadeur russe en Turquie. Un assassinat en Turquie a fait le tour du globe, marquant les âmes de sa dérangeante brutalité.


(Crédit photo : Ugur Can)

Marie-Eve Bédard (journaliste et correspondante d’ICI RDI au Proche-Orient), Martin Tremblay (photojournaliste, La Presse) et Matthieu Rytz (producteur du World Press Photo Montréal) feront également partie de cette conférence. Ils discuteront sous forme de panel, où le public sera invité à intervenir, sur les deux thématiques suivantes : « La limite de l’acceptable: doit-on tout montrer? » et « Provoquer ou saisir le moment? ». Cette conférence saura alimenter les débats autour de l'éthique journalistique ainsi que le sensationnalisme... Détails ici.


Des contenus et des expériences connexes

Il est à noter que les 152 images gagnantes du World Press Photo de 2016 seront exposées. Il y aura également six expositions complémentaires, présentées dans l’espace Mezzanine de la salle de la Commune. Les voici, en résumé:

1. Marché Bonsecours : 170 ans d’échanges

Des photos, des illustrations et des cartes postales grand format feront voyager dans l’histoire de ce qui fut le principal marché public de la métropole durant plus d’un siècle. Venez en apprendre plus sur un des plus beaux édifices patrimoniaux du Canada!


2. Cinquième édition de Regards d’Oxfam-Québec : Karibu, bienvenue en RD Congo

Éric St-Pierre présente un photoreportage sur l'égalité et la santé des femmes, des jeunes filles et des enfants en République démocratique du Congo.


3. Premières impressions: Montréal vue par de jeunes Syriens

12 adolescents syriens récemment établis à Montréal exposeront des photos, capturées lors d'un atelier d'Amina Jalabi, photographe montréalaise.


4. ICI RDI: ses correspondants sous un nouveau jour

Une nouvelle perspective est donnée sur des événements marquants de l'actualité, à travers les yeux des correspondants à l’étranger.


5. La Presse+ : La route des possibles

Le nouveau décret sur l’immigration aux États-Unis suscite une indignation planétaire. Le photojournaliste Martin Tremblay présente un reportage sur l'afflux des migrants à la frontière canadienne.


6. L’expérience Planète+

Peut-on douter du rôle de certains médias? L'expérience interactive et de réalité augmentée Planète+, créée par l'agence de publicité Havas Montréal, soulève les questionnements qu'amène le phénomène de l’hypermédiatisation. Avec l’application Blippar, les visiteurs pourront voir, en réalité augmentée, des vidéos qui se cachent derrière les questions.


Un événement d'envergure

Bref, émerveillez-vous devant la crème des capteurs d'images. Soyez transportés partout dans l'espace-temps – que le moment captivé ait été splendide ou horrible. Car ce qui fait la beauté d'une photo avant tout... C'est qu'un chevronné a su rapporter la réalité telle qu'elle était, à un moment très précis. C'est qu'un professionnel a su communiquer un message, par la force de l'image, avec une intuition et un savoir-faire impeccable. Mais aussi, c'est que la communauté soutienne ces experts, et agisse en tant que témoin privilégié de ces moments pris sur le vif. Le World Press Photo et sa conférence gratuite... sont donc à ne pas manquer!


L’exposition est présentée tous les jours, du 30 août au 1er octobre 2017, de 10h à 22h (et jusqu’à minuit les jeudis, vendredis et samedis). À noter que l'exposition sera ouverte le lundi de la fête du Travail!

Les billets (entrée générale : 13$) sont disponibles ici, ou au Marché Bonsecours.


(Crédit photo : Valery Melnikov)