« Benjamin Biolay - Paroles de fans » | Jérémy Attali donne la parole aux passionnés...
« Benjamin Biolay - Paroles de fans » | Jérémy Attali donne la parole aux passionnés...

Publié par Mélanie Vibrac le Mer. 13 septembre 2017 à 14h30 - Contenu original
Benjamin Biolay, Camion Blanc, Jérémy Attali, Littérature, Nouvelles, Paroles de fans, Suggestions de lecture

Crédit photos: Jessica Calvo

On en entend parler à la radio, à la télé, dans les magasines people, mais aussi, et surtout, dans le livre du journaliste Jérémy Attali intitulé Benjamin Biolay - Paroles de fans. Vingt-trois ans après son premier concert au Barbar avec Matéo Gallion, Benjamin Biolay fait toujours parler de lui et sait se faire de plus en plus apprécier par son public, la preuve.


Comme le nom l’indique, l’ouvrage comprend certes des témoignages de fans, mais aussi des portraits de certains d’entre eux, et une nouvelle « biolaysque » en rapport avec ses chansons. Neuf chapitres qui, à travers ces trois rubriques, nous font entrer dans l’univers de Benjamin Biolay, pour comprendre ce qui unit ce public sensible et curieux à ce chanteur pudique et charismatique. Jérémy Attali nous fait donc rencontrer ces fans de tous âges et de tous horizons, tous reliés par cette même passion pour le chanteur, sa musique, ses mots, sa sensibilité, son personnage. Ils sont près d’une centaine à se confier auprès du journaliste, et s’expriment tour à tour sur leur première rencontre avec l’artiste: sur les meilleurs moments pour l’écouter, sur ce qu’il leur apporte, ou encore sur la façon dont ils s’y identifient.

On découvre ainsi Benjamin Biolay à travers le regard de son public, et non en se focalisant sur sa vie... Et puis de toute façon, sa vie, c’est un peu comme la vie de n’importe qui, il y a des hauts et des bas, des moments de joie et des moments de doute, surtout des moments de doute. Seulement voilà, Biolay tente de les exprimer en musique avec une sincérité pleine de poésie et de subtilités. Ça plait ou ça ne plait pas, « on adhère à son univers ou on n’adhère pas, il n’y a pas d’entre-deux. » (Laurence, 45 ans, chargée de communication – Bruxelles, Chapitre 5)

Le livre est paru le 23 mai 2017 chez Camion Blanc, une édition qui débute il y a 25 ans avec Lumière et Ténèbres, un ouvrage portant sur Joy Division et le personnage de Ian Curtis. On peut également citer la parution en 2015 de Bertrand Cantat – Nous les écorchés, un portait croisé de l’artiste de Noir Désir et de son public. Jérémy Attali s’inscrit donc dans la lignée de ces auteurs passionnés, et il confirme l’idée selon laquelle Camion Blanc apparaît bel et bien comme « un éditeur de fans pour les fans ».

Pour la petite histoire, c’est l’éditeur qui, un beau jour, s’adresse au journaliste pour lui proposer d’écrire un livre sur un artiste français en donnant la parole à son public. La forme reste totalement libre, et c’est en revenant du Québec que Jérémy Attali décide de relier les nouvelles qu’il a écrites suite à ce voyage aux chansons de Benjamin Biolay, « artiste suivi avec passion et intérêt », selon lui. Après avoir partagé sur les réseaux sociaux et les forums de fans un questionnaire avec une quarantaine de questions portant sur l’artiste, Jérémy Attali a recueilli méthodiquement les témoignages en essayant de donner de la cohérence à tous ces jolis mots, chacun ayant sa propre façon de voir l’artiste et sa propre appréciation.

Désormais, Jérémy Attali affirme écouter les chansons différemment, en étant conscient de la multitude de points de vue qu’il peut exister sur une seule chanson, et des multiples facettes du chanteur. Après un an de travail méticuleux, c’est avant tout un sentiment de libération pour l’auteur, car en parlant des autres, il s’est également beaucoup investi de sa personne. Bien qu’ils se soient montrés assez exigeants pendant l’écriture (ils tiennent à Benjamin Biolay, autant qu’au respect de leur point de vue), les fans semblent avoir été conquis par cet ouvrage, et c’est une grande satisfaction pour Jérémy Attali. L’auteur va désormais continuer de déguster les chansons et les concerts de Benjamin Biolay, tout en poursuivant l’écriture de nouvelles. On lui souhaite bonne route !


Pour en savoir plus sur l'ouvrage et vous le procurer, vous pouvez visiter le site de Camion Blanc en suivant ce lien.