« Love Is Love » de Jean Paul Gaultier | Un mariage grandeur nature
« Love Is Love » de Jean Paul Gaultier | Un mariage grandeur nature

Publié par Alix Genevrier le Ven. 6 octobre 2017 à 14h00 - Contenu original
Exposition, Haute Couture, Jean Paul Gaultier, Love Is Love, Mariage, Musée des Beaux-Arts de Montréal, Suggestions de sortie

Crédit photos: Alix Genevrier

Pour que tous puissent la voir, l’exposition Love Is Love: Le mariage pour tous selon Jean Paul Gaultier est prolongée jusqu’au 22 octobre prochain, au Musée des beaux-arts de Montréal. Le grand couturier français fête l’amour et la diversité en créant de toute pièce une scène de mariage complète: omniprésence du blanc, pièce montée, tenues nuptiales, discours, amour et invités.


  • Blanc de blanc

Il fut un temps où les futures mariées choisissaient leur plus belle robe pour le grand jour. Mais en 1840, la reine Victoria a changé le destin des femmes lorsque, pour son mariage avec le prince Albert, elle a porté une robe blanche en dentelle: dès lors, on a assisté à la naissance de la robe de mariée blanche, toujours d’actualité deux siècles plus tard.
Dans cette grande salle immaculée du Musée des beaux-arts, l’espace est occupé à merveille. Le long d’un mur, on observe la reproduction d’une pièce ouverte meublée, recouverte d’une membrane, le tout mis en scène par le designer néerlandais Jurgen Bay. Le jeu de textures qui se trame entre le mobilier et la membrane est particulièrement agréable à regarder: un bonheur pour l’œil.




Le reste de l’espace se partage entre deux choses. L’une, des mannequins vêtus de tenues de mariés, seuls ou en couple, à divers endroits de la pièce ; l’autre, le cœur de la soirée: la pièce montée. Une pièce montée à taille humaine, sur laquelle s’élèvent des modèles en tenue nuptiale.


  • Pièce montée

Une pièce montée majestueuse joue le rôle de scène, au cœur de laquelle sont installés des mannequins sur les différents étages du gâteau: c’est comme un défilé de haute couture. Les visages de certains mannequins de la pièce montée sont animés grâce à une technique de vidéoprojection élaborée par Denis Marleau et Stéphanie Jasmin (compagnie UBU), et on entend des dialogues entre eux... Suffisamment fort pour interpeller le public, mais suffisamment léger pour donner un effet de bruit de fond de mariage, nourri de rires.




  • Tenue nuptiale

En tout et pour tout, 35 mannequins portent des ensembles créés par Jean Paul Gaultier entre 1991 et 2017. En découvrant le temps passé sur la création de certaines pièces (jusqu’à presque 500 heures), on ne sait pas si l’on doit trouver ça normal ou simplement être flattés de se tenir devant ces chefs d’œuvres. Dans tous les cas, on est épatés.


  • Discours

Et soudainement, on l’est encore plus lorsqu’une voix nous interpelle: Jean Paul Gaultier s’adresse à nous « en chair et en os » comme il le dit, par le biais d’un mannequin dont il prend l’apparence grâce à UBU. Ça pourrait facilement être associé au discours du marié: il remercie les visiteurs d’être venus découvrir son exposition et souhaite à tout le monde une très belle visite. Cela procure un sentiment chaleureux particulier: à chaque fois que le discours se met en route, les gens se rassemblent autour du mannequin dont les lèvres s’agitent. L’art de Jean Paul Gaultier est rassembleur.


  • Amour

Car comme il le présente à merveille à travers chacune des tenues portées par les 35 mannequins, l’amour appartient à tous. L’amour est inconditionnel. L’amour est hétérosexuel, homosexuel, interracial. Certaines tenues s’accordent entre deux mariés hommes, certaines entre deux femmes, d’autres entre deux personnes d’origines différentes. L’effet est toujours à couper le souffle.


Alors on se promène, nous, les invités. On profite de la scénographie unique et époustouflante tirée de l’imaginaire de Jean Paul Gaultier. On zigzague entre les divers mannequins plus beaux les uns que les autres; nous, innocents, heureux d’avoir été invités à ce magnifique mariage célébrant l’amour de deux personnes que rien ne rapproche plus que… la beauté de l’amour.

Le mariage se célèbre jusqu’au 22 octobre et à l’achat de votre billet, vous avez aussi accès à l’exposition Revolution !