Affronter les difficultés de la vie avec Louis-Georges Désaulniers
Affronter les difficultés de la vie avec Louis-Georges Désaulniers

Publié par Élizabeth Bigras-Ouimet le Lun. 23 octobre 2017 à 17h00 - Contenu original
Bien-être, Bien...seul, Éditions Québec-Livres, Guérir sa tête, Littérature, Louis-Georges Désaulniers, Psychothérapie, Suggestions de lecture

Crédit photos: Éditions Québec-Livres

L'automne est arrivé et sa noirceur nous enveloppe déjà à l'aube de la nuit. Le manque de lumière et le vent frisquet jouent énormément sur le moral des adultes et bousculent émotivement les enfants. Pour recharger ses batteries, rien de tel que de bien manger, dormir huit heures par nuit, faire de l'exercice et, pourquoi pas, lire pour se motiver, mieux comprendre et affronter les montagnes russes de notre monde intérieur. L'auteur Louis-Georges Désaulniers nous offre justement deux livres aux éditions Québec-Livres, qui accompagneront bien vos longues soirées grises... en douceur et harmonie.


Louis-Georges Désaulniers offre des services d’aide aux individus et aux organisations depuis de nombreuses années. Cumulant expertise et formation universitaire (bachelier en psychoéducation, maître en counseling et en psychopédagogie, diplômé en psychothérapie émotivo-rationnelle), il a publié de nombreux ouvrages pour soutenir et accompagner les lecteurs vers un mieux-être et un bonheur à leur portée.

« Qu’est-ce que le bonheur?? Où et comment le trouver?? Plus vous réfléchirez à ces questions, plus vous deviendrez conscient que tout est intimement lié à ce que vous ressentez. On ne peut parler ni de relations satisfaisantes ni d’efficacité sans parler de notre vie émotionnelle, en particulier de nos émotions sombres. De leur absence ou de leur présence dépend notre humeur. »

Les deux derniers livres de Louis-Georges Désaulniers, Guérir sa tête et Bien…seul, vous apporteront certainement les outils nécessaires pour entamer un processus de changement en cette belle saison automnale.


Guérir sa tête; refuser de voir ne change pas la situation

Et si une grande partie des obstacles rencontrés sur notre route émanaient de nous? Tout le monde aimerait être parfaitement heureux et ne plus connaître de difficulté dans sa vie, mais est-ce bien réaliste?

Dans son livre Guérir sa tête, l’auteur Louis-Georges Désaulniers propose des grilles d’évaluation simples à utiliser afin de tracer un portrait assez juste de nos attitudes et comportements tout en proposant des objectifs clairs et parallèles au cheminement du lecteur.

« On constate que les événements insurmontables sont peu nombreux dans la vie. Certains pensent que tout événement est catastrophique, ce qui n’est pas le cas. Un même événement peut avoir des conséquences très différentes chez deux individus. »

Chaque section du livre favorise un engagement envers soi, en douceur et avec empathie. Tel un guide, l’auteur amène le lecteur à approfondir sa réflexion sur la santé mentale, sur ce qu’il vit, ressent, fait dans différentes situations données. Pas question ici d’établir un diagnostic de trouble mental ou d’offrir une solution à toutes les problématiques; l’auteur mise vraiment sur la prise de conscience de nos défis, de points à travailler pour stimuler notre action vers un changement positif dans toutes les sphères de notre vie.

« C’est grâce aux stimulations de l’environnement que nous apprenons comment agir et quelles idées retenir. Le tout sera aussi teinté par les caractéristiques de notre famille, de notre entourage etc. Les caractéristiques de notre milieu physique, social, culturel nous influencent également. »

Les exercices sont faciles et amènent un regard lucide sur nos réactions et les incidences de celles-ci sur nous et notre environnement immédiat. À la fin du livre, l’auteur nous offre quelques notes théoriques, suggestions et stratégies, mais toujours dans l’optique que chacun trouve sa solution par la réflexion et l’action. Une belle manière de reprendre le contrôle sur soi et de se responsabiliser face à tout ce qui nous arrive.

« Il existe des personnes qui agissent "stupidement" à cause d’une déficience mentale héréditaire ou acquise. Elles n’ont pas les connaissances et les capacités pour évaluer, se faire des plans, agir de façon logique. Elles sont plus ou moins désorganisées à la suite d’événements difficiles (malheurs), ce qui leur a causé de la fatigue, du stress, un épuisement émotionnel. Cela les conduit à faire des erreurs, à subir des échecs, à provoquer des blessures. Ces personnes ne sont pas et ne devraient pas être étiquetées de névrosés. »


Bien…seul; agir pour changer

Dans le même style que Guérir sa tête, on retrouve dans le livre Bien…seul tout autant de grilles d’évaluation pour, cette fois-ci, évaluer nos perceptions de la solitude et souligner nos idées parfois irréalistes sur le sujet.

« Tout le monde éprouve un jour ou l’autre de la solitude. Celle-ci peut être présente même chez les personnes qui vivent en couple et au sein d’une famille ou encore chez celles que l’on dit ou que l’on croit bien entourées. »

Louis-Georges Désaulniers établit la différence entre l’isolement et la solitude, jette un regard sur les avantages et inconvénients de la solitude et apporte quelques objectifs tout au long de notre cheminement.

« Pour améliorer notre situation, nous devons habituellement changer nos façons de penser et d’agir. La première étape pour y arriver consiste à les reconnaître. »

Encore faut-il se poser la question : « Est-ce que je désire changer, prendre le temps de réfléchir et mette les efforts nécessaires pour me sentir mieux et libre? »

En identifiant nos comportements nuisibles ou inefficaces, il devient plus facile de cerner ce qui nous empêche d’atteindre nos objectifs. Ce faisant, il devient possible d’améliorer ou de changer nos comportements.

L’auteur nous amène à identifier la source de nos comportements par l’introspection de nos sentiments, par la synthèse de nos traits de personnalité, de nos perceptions et de nos croyances.

« La solitude n’est ni une punition ni une plaie à guérir. Elle n’est évidemment pas un état pénible que l’on doit fuir à tout prix. »

Guidé par les livres Guérir sa tête et Bien…seul, le lecteur pourra facilement tracer son autoportrait et ainsi entamer un processus de changement. Bien entendu, ceci ne remplacera jamais une psychothérapie complète.


Louis-Georges Désaulniers
Éditions Québec-Livres