Maude Audet: la poétesse électrique en spectacle à Montréal!
Maude Audet: la poétesse électrique en spectacle à Montréal!

Publié par Roxane Labonté le Lun. 20 novembre 2017 à 17h15 - Contenu original
Musique, Ariane Moffatt, Comme une odeur de déclin, Jean-Philippe Fréchette, Maude Audet, Navet Confit, Nous sommes le feu, Nouvelles, Studio de yoga Wanderlust, Suggestions de sortie

Crédit photos: Site quebec.carpediem.cd

L'auteure-compositrice-interprète Maude Audet présentera une série de spectacles dans les mois à venir, dont notamment un concert le 30 novembre à Montréal. Son style poétique, léger et lourd à la fois, vous fera tout simplement rêver... Aperçu de sa carrière, et présentation des spectacles qu'elle offrira bientôt au Québec!


L'autodidacte volage

Pour ceux qui ne la connaissent pas, voici un petit portrait de cette artiste inspirante... Maude Audet provient de la banlieue de Québec. Elle est influencée par le courant grunge et alternatif des années 90, mais aussi par le folk et le rock. Et plus précisément? C'est très varié! PJ Harvey, Feist, Cat Power, Les Breeders, les Beatles, Leonard Cohen, Jean Leloup... Mais aussi, dans un spectre plus large: l'univers poétique de Jim Morrison, la littérature « vampirique », ainsi que les œuvres de Tarantino. Par ailleurs, elle décrit son style comme « chanson lo-fi, romantico-mélancolique ». Tout cela culmine en des chansons toutes en douceur, fraîches comme une pluie d'été qui nettoie l'âme.

À ses tout débuts, cette autodidacte participe à des concours. Suite à sa rencontre avec Jean-Philippe Fréchette, alias Navet Confit, elle compose son premier album, et celui-ci en deviendra le réalisateur. Maude Audet lance ce premier opus, Nous sommes le feu, en novembre 2015. Il est acclamé par la critique. Peu à peu, elle établit sa renommée, étant indépendante à ce moment-là. Elle se fait connaître à travers le Québec en enchaînant les premières parties, notamment celles de Mara Tremblay, des sœurs Boulay et de Fred Fortin. Nous sommes le feu a notamment été recensé dans le Top 10 des journalistes de La Presse pour l'année 2015!




Première collaboration québécoise d'une artiste et d'une réalisatrice

Comme une odeur de déclin est sorti le 29 septembre dernier. Elle y présente dix chansons, qui se révèlent plus étoffées que celles de son précédent opus. Sa voix veloutée et grave cisèle une profonde poésie, apposée sur des mélodies qui vous transportent loin, bien loin d'ici... Des paysages sonores incomparables, constitués avec ses guitares électrique et acoustique, ainsi que sur du piano. Elle a même utilisé une guitare à 12 cordes!

D'ailleurs, cet album a marqué l'histoire musicale du Québec! Il est le premier d'une artiste québécoise à être réalisé par une autre femme, Maude Audet ayant confié la tâche à Ariane Moffatt. Elles agissent donc à titre de fières représentantes de la gent féminine, dans un industrie qui peut être considérée comme machiste. Il y a certainement place à réflexion sur le sujet...

Prochain spectacle à Montréal: dans un studio de yoga!

Bref, âmes en quête d'apaisement, venez découvrir cette artiste unique, et prendre part au voyage... Direction: le Mile-End, au Studio de yoga Wanderlust (qui présente d'ailleurs chaque année le Festival de Yoga Wanderlust à Tremblant), le 30 novembre prochain à 18 heures. Avouez que cet endroit un peu inusité pique la curiosité! Le coût des billets est de 25$, et c'est gratuit pour les membres. Réservez-les vite, car les places sont limitées!


La « poétesse électrique » présentera par la suite des concerts à travers le Québec, de décembre à février. Elle se posera notamment à Sorel, Québec, Disraeli, Longueuil et Ottawa. Certains de ses spectacles seront des premières parties de Fred Fortin ou de Saratoga. Pour avoir plus d'informations et acheter vos billets, c'est par ici! Vous pouvez également suivre l'artiste sur sa page Facebook. Maude Audet: un nom à retenir!