Soirée d’humour politique de l'Esprit Libre
Soirée d’humour politique de l'Esprit Libre

Publié par Mélina Soucy le Jeu. 21 décembre 2017 à 18h34 - Contenu original
Humour, Alex Gosselin, Bon plan humour de Mélina, Colin Boudrias, François Tousignant, Fred Dubé, Guy Nantel, Léa Stréliski, L’Esprit libre, Marie-Lise Chouinard, Mathieu Séguin, Richardson Zéphir

Crédit photos: Steven Peng-Seng Photography

Bon plan humour de Mélina

Vous êtes fan d’humour, mais votre budget ne vous permet pas toujours d’aller voir le dernier one-man-show de Guy Nantel? Tant mieux! Je connais plusieurs soirées d’humour plus poussées et amusantes qui coûtent moins chères qu’un six pack de Pabst Blue Ribbon et qui encouragent la relève humoristique! Deux fois par mois, je vous ferai découvrir un nouvel artiste ou une nouvelle soirée d’humour qui mérite d’être vue et écoutée. Mettez un 10 de côté par semaine, vous risquez d’y prendre goût!



Juste pour réfléchir

Une fois par mois, l’Esprit libre, un média indépendant tenu par les étudiants de l’Université de Montréal, organise des soirées d’humour politique au Broue Pub Brouhaha Rosemont. Pour souligner notre survie à une année de plus aux selfies de Justin Trudeau, la revue étudiante a présenté lundi dernier sa traditionnelle édition spéciale de cette soirée, soit une Revue de l’année 2017. Exceptionnellement, celle-ci se déroulait à la Sala Rossa.

De l’attentat de Québec aux dénonciations des agressions sexuelles, les humoristes invités ont su dresser un bon portrait des hauts et des bas de 2017. Chacun des sept invités de l’animateur, cynique mais toujours très drôle, Colin Boudrias a fait un retour sur un ou plusieurs événements de l’actualité de la première année du régime Trump.

Avant d’accueillir ses premiers invités, Colin Boudrias, lui-même humoriste, a proposé sa propre rétrospective de cette année qu’il qualifie entre autres, et avec raison, « d’ascension de la droite québécoise ». Dans son numéro, il ridiculise les groupes d’extrême droite comme Atalante, la Meute et Storm Alliance en disant qu’ils ont tous des noms de guildes de Donjons et Dragons. Bien que l’humour noir ne plaise pas à tous, Colin Boudrias est un humoriste à suivre absolument, ne serait-ce que pour se tenir au fait de l’actualité de manière amusante et réfléchie dans ses chroniques radio à CIBL.


Première Partie

François Tousignant, Mathieu Séguin et Léa Stréliski ont ensuite assuré la première partie. Avec leurs styles et leurs rythmes de livraison de textes distincts, le public n’avait pas le temps de penser à la job qui l'attendait le lendemain!

François Tousignant a bien parti le bal avec un survol rapide des événements marquants de 2017. Ses jeux de mots sur les partis politiques, comme « On touche Dubois » pour Québec Solidaire, ont particulièrement fait rire. De son côté, Mathieu Séguin, connu pour son personnage de Paul Sèxe du duo Sèxe Illégal, a proclamé son amour au cannabis. Son numéro racontait sa mésaventure avec un agent de la paix qui l’a surpris en train d’en consommer. Avec son jeu très théâtral, Mathieu Séguin n’a pas eu de mal à conquérir l’auditoire.

La première partie s’est terminée en beauté avec Léa Stréliski qui nous a confié que Guy Nantel l’avait bloqué sur Twitter, car elle n’arrêtait pas de lui envoyer des questions Trivia Plus. Vous vous doutez qu’elle faisait cela pour se venger des Vox pop que Guy Nantel s’amuse à faire au détriment des passants québécois pour souligner leur manque de connaissances générales.


Deuxième partie

Alex Gosselin, Fred Dubé, Richardson Zéphir ainsi que Marie-Lise Chouinard et la troupe du bas de la ville ont clos cette soirée d’humour et de réflexion. Stand-up traditionnel, jeu avec le public et courte pièce de théâtre ont su charmer l’auditoire.

Se présentant d’abord comme une personne peu engagée socialement, Alex Gosselin a su exposer des solutions farfelues aux différents problèmes survenus en 2017. Il a entre autres proposé d’installer un abri Tempo sur l’autoroute 13, abri qui serait financé par tous les automobilistes qui ont enfreints la loi en utilisant leur cellulaire pour appeler des secours alors qu’ils étaient au volant.

Fred Dubé a ensuite enchaîné avec un jeu pour tester les connaissances politiques de la salle. Il suffisait de situer ses énoncés à gauche ou à droite. Son collègue Richardson Zéphir s’est ensuite prononcé sur l’absurdité du port d’arme dans certaines écoles américaines. Le spectacle s’est finalement terminé par une pièce de théâtre engagée sur l’entente avec Netflix qui menace la culture québécoise. La pièce, écrite sous forme de conte de Noël, était lue par Marie-Lise Chouinard et jouée par sa troupe de comédiens du bas de la ville.

Amateurs d'actualité politique et de rires, ces soirées sont pour vous!

Quoi : Soirée d’humour politique
Animée par : Colin Boudrias
Organisé par : L’Esprit libre
Où : Broue Pub Brouhaha Rosemont
Quand : Une fois par mois
Prix d’entrée : 10$