Race en tournée au Québec : une pièce qui fait réfléchir
Race en tournée au Québec : une pièce qui fait réfléchir

Publié par Émilie Stern le Lun. 15 janvier 2018 à 15h45 - Contenu original
Théâtre, Benoît Gouin, David Mamet, Frédéric Pierre, Henri Chassé, Martine Beaulne, Myriam De Verger, Suggestions de sortie, Théâtre Jean-Duceppe

Crédit photos: Site du Théâtre Jean-Duceppe

Un homme blanc et fortuné (Henri Chassé) est accusé du viol d’une femme noire, et demande l’aide de deux avocats: un noir (Frédéric Pierre) et un blanc (Benoît Gouin), accompagnés de leur assistante (Myriam De Verger) pour sa défense. Voici le synopsis de Race, pièce produite par le Théâtre Jean-Duceppe, qui sera en tournée à travers le Québec du 19 janvier au 25 mars.


David Mamet: titulaire d'un prix Pulitzer

Race est une pièce écrite et produite en 2009 par l'auteur, réalisateur, scénariste et dramaturge américain David Mamet, né en 1947 à Chicago. Il est notamment connu pour l’écriture du scénario du film Les Incorruptibles en 1987 et a remporté le Prix Pulitzer en 1984 pour sa pièce Glengarry Glen Ross. L’œuvre de Mamet se reconnaît par des textes explorant intelligemment – et avec un ton parfois qualifié de familier – des sujets tels que le racisme, l’antisémitisme, l’identité, la corruption et la différence.


Une pièce entourée de questions qui dérangent

La culpabilité de l’accusé et la réalité des faits importent moins que les discussions sur le racisme, le sexisme, les préjugés et la différence. En effet, ce qui intéresse le spectateur tient davantage des questionnements qui surviennent tout au long de la présentation, malgré sa prétendue légèreté.

« Comment juger de l’aspect racial d’un crime ? Comment mettre de côté ses propres opinions et son identité dans la justice? L’avocat noir, saura-t-il être en mesure d’agir sans préjugé face à un supposé crime racial ? L’avocat blanc, à l’inverse, sera-t-il influencé par la notoriété et carrure de son client face à la victime ? Tous deux parviendront-ils à faire taire la discrimination allant de pair avec une affaire opposant un homme blanc et une femme noire ? L’injustice a-t-elle encore sa place en Amérique du Nord de nos jours ? »: voici le genre de questions soulevées par Race, et la réponse « oui » semble évidente. Le racisme demeure bien présent dans notre société, et l’auteur David Mamet profite de son talent de dramaturge afin d’aborder habilement et crûment les questions les plus dérangeantes. Toutefois, Race permet de nous demander si nous n’amplifions pas cette injustice en prophétisant de la place du racisme et laisse le spectateur avec – peut-être – le désir d’être davantage à l’affût de ses propres préjugés et stéréotypes.

Toutes ces interrogations ne trouvent pas forcément réponse dans Race, mais le but même de la pièce n’est peut-être pas tant de répondre à celles-ci que de nous forcer à nous poser les bonnes questions.

Voici ci-dessous un extrait de Race, datant de sa présentation au Théâtre Duceppe en 2016:




Ce que les comédiens de Race en disent

Dans Race, une vision manichéenne n’a pas sa place et, pour jouer sur les mots, le gris l’emporte sur le noir et le blanc. Les comédiens parlent de la pièce, des sujets qu’elle aborde et présentent les personnages qu’’ils interprètent dans la vidéo ci-dessous.



Une tournée à travers le Québec

Race sera présentée à :

  • Beloeil, le 19 janvier, au Centre Culturel de Beloeil
  • Longueuil, les 20 et 21 janvier, au Théâtre de la Ville
  • Victoriaville, le 25 janvier, au Le Carré 150 – Espace Culturel de Victoriaville
  • Saint-Hyacinthe, le 17 février, au Centre des Arts Juliette Lassonde
  • Trois-Rivières, le 2 février, à la Salle J.-Antonio Thompson
  • Gatineau, les 23 et 24 février, à la Salle Odyssée
  • Sainte-Geneviève, le 2 mars, à la Salle Pauline-Julien
  • Valleyfield, le 3 mars, à la Salle Albert Dumouchel
  • Sainte-Thérèse, le 9 mars, au Théâtre Lionel-Groulx Odyscène
  • Orléans, le 21 mars, au Centre des Arts Shenkman
  • LaSalle, le 23 mars, à la Salle Desjardins
  • Joliette, le 24 mars, au Centre Culturel de Joliette
  • Québec, le 25 mars, à la Salle Albert-Rousseau


Race, écrite par David Mamet, mise en scène par Martine Beaulne et traduite par Maryse Warda, sera donc en tournée dans plusieurs salles du Québec, après son succès à Broadway en 2009, sa première canadienne à Vancouver en 2012, et sa traduction au Québec en 2016. Malgré sa création initiale il y a près de 10 ans, le texte reste très actuel en début de cette année 2018 et reflète une société occidentale encore imprégnée de lourds préjugés. Afin de vous procurer des billets ou pour découvrir davantage de photos, vidéos et informations pratiques, cliquez ici.