Pierre Lapointe; homme de science et de cœur
Pierre Lapointe; homme de science et de cœur

Publié par Élizabeth Bigras-Ouimet le Lun. 15 janvier 2018 à 16h45 - Contenu original
Musique, Pierre Lapointe, Salle André-Mathieu, Suggestions de sortie

Crédit photos: John Londono

Le dernier album de Pierre Lapointe, La science du cœur, est issu d’une savoureuse alliance entre artistes québécois et français, musiciens, arrangeurs et compositeurs, et nous propose des pièces intimes et électriques comme seul Pierre Lapointe sait interpréter. Sorti simultanément en Europe et au Québec en octobre dernier, l’album a déjà conquis le cœur des fans de l’artiste et a donné le coup d’envoi d’une nouvelle série de spectacles. C’est dans un décor épuré et accompagné par deux musiciens seulement que Pierre Lapointe débutait sa tournée 2018 à la Salle André-Mathieu, à Laval, ce 11 janvier dernier.


Avec un titre comme La science du cœur, on peut d’ores et déjà comprendre que le thème de l’amour a été maintes fois réfléchi et calculé, telle une science, par le chanteur Pierre Lapointe qui conserve au fil de ses albums ses thèmes fétiches, soit l’amour et la tristesse.

Loin d’être une pâle copie de ce qu’il a déjà proposé, ce dernier opus nous offre des mots crus, des phrases sans détour, un léger goût de sarcasme, une pincée d’électricité, un retour à l’intime et aux sentiments vrais. Car s’il a « réfléchi » à l’amour, on sait que l’artiste l’a surtout ressenti et vécu profondément.

Le spectacle issu de La science du cœur propose 23 chansons, dont celles de l’album naturellement, mais également quelques titres des précédents, choisis par le producteur de Pierre Lapointe. Sans entracte, le concert demeure dynamique jusqu’à la fin, sans « flafla » que Pierre Lapointe pour offrir la splendeur de sa grande noirceur et la beauté colorée de sa nature folle.


Sais-tu vraiment qui tu es

« Le ciel tu le visites souvent / Des nuages pris entre les dents / Tu voudrais partir sur la mer / Comme les marins de Fassbinder / Toujours noyés dans tes contraires / Mais sais-tu vraiment qui tu es? »

C’est en septembre 2001 que la carrière musicale de Pierre Lapointe débute; il remporte alors le grand prix du Festival international de la chanson de Granby et, en 2004, il lance son premier album. Quatorze ans plus tard, Pierre Lapointe demeure un artiste à part entière, que ce soit au Québec ou en France, et multiplie les albums ainsi que les honneurs d’un continent à l’autre. De Pierre Lapointe à son tout dernier album, La science du cœur lancé en octobre 2017, l’auteur-compositeur-interprète ne cesse de toucher son public par ses paroles et sa volonté de se surpasser en tant qu’artiste.

Lorsque Guy A. Lepage lui a demandé de se décrire en trois mots lors de son passage à Tout le monde en parle en 2017, Pierre Lapointe a répondu : « idéaliste, mortel et amusé ». Ces trois caractéristiques dépeignent bien la personnalité de Lapointe qui, dans ses œuvres, s’amuse de son besoin d’amour absolu, mais s’amuse aussi avec ses limites « humaines », conscient que tout a un début et une fin, qu’on parle de vie ou de sentiment.

Si l’artiste conserve sa voix unique, on décèle cependant beaucoup de changement en lui dans La science du coeur, une sorte de maturité, d’assurance, de sagesse peut-être. Quoique… Pierre Lapointe demeure encore aujourd’hui un éternel enfant, rêveur et joueur, romantique et sarcastique, en perpétuelle quête d’absolu!

« J’admire l’intelligence humaine, l’être humain, qui a une super capacité d’adaptation dans les preuves comme une peine d’amour et qui a aussi la capacité… de se recrisser dans la même situation. »

L’artiste qui a toujours ému les gens de par son authenticité et sa façon toute naturelle de se livrer fragile et blessé, adoucit ses méandres par son sarcasme et sa capacité à rire de lui-même dans ses émotions à fleur de peau. Le spectacle La science du cœur se veut d’ailleurs un retour à la simple expression des sentiments, au désir de dire les choses comme elles sont, que ça fasse du bien ou que ça tue.


Retour d’un amour

« C'est le retour d'un amour que je croyais perdu / La nouvelle page d'un livre que je croyais avoir lu / Autour les amours se pendent / Et le nôtre renait de ses cendres / Autour les amours se pendent / Et le nôtre renait de ses cendres. »

Malgré un début de spectacle plutôt lent et sombre, le chanteur a su capter l’attention et l’émotion de son public durant une heure et demie à la Salle André-Mathieu ce 11 janvier dernier. Digne des grandes légendes de la chanson française, la voix unique de Pierre Lapointe transporte l’émotion au bout du drame, en écho à la salle, en douceur et en force, tenant à bout de souffle chaque spectateur.

Certes on peut déceler une part de grande introspection et de rationnel dans les chansons de Lapointe, mais l’amour revient toujours au cœur pour ce poète des temps modernes. Le chanteur se livre corps et âme sur scène, comme dans ses échanges avec le public.

Bien que les pièces soient mélancoliques, la prestation de Pierre Lapointe n’a rien de monotone; l’auteur a su rendre Je déteste ma vie et autres chansons de différents albums au même diapason que ses nouvelles chansons, offertes comme un échange sur la beauté et la cruauté de l’amour, mais sans toutefois tomber dans un spleen infernal.

Les musiciens qui accompagnent le chanteur au piano et au marimba créent une ambiance profonde et chaleureuse, légère et dynamique selon le ton voulu. Pour équilibrer ses œuvres plutôt noires, Pierre Lapointe les introduit avec humour et allège l’atmosphère par la divulgation de quelques péripéties amoureuses.

« C'est qu'il y a déjà maintenant quelques mois / Que nous avons coupé les ponts toi et moi / Qu'entre nous une rivière / De silences froids et austères / Est venue dicter sa loi / Je t'écris cette chanson pour te dire que je t'aime / Que même si notre histoire est morte l’amitié vit quand même. »

Lorsque le rideau croule à la fin du spectacle, chaque spectateur reprend ses esprits, comme si durant une heure et demie rien d’autre n’existait que Pierre Lapointe sur scène.


Conscientiser les gens à la réalité

Pierre Lapointe pourrait s’éclipser dès ses deux rappels effectués à la fin de son spectacle, mais fidèle à lui-même, il propose aux spectateurs de demeurer dans la salle afin de lui poser des questions, d’échanger avec lui en toute intimité et amicalement.

Quel extraordinaire cadeau que ces échanges! 80% des spectateurs ont attendu le chanteur qui, assis sur un tabouret, n’a pas seulement « joué à l’artiste qui répond rapidement aux questions », mais a profité de ce moment pour conscientiser ses spectateurs à la réalité de sa profession.

« J’vous remercie de vous être déplacés pour mon spectacle et d’avoir acheté des billets. Vous savez que l’industrie du disque va mal, donc en tant que chanteurs, la meilleure façon de nous encourager c’est de venir nous voir ou d’acheter notre musique sur iTunes. Il y a une loi qui devrait sortir pour protéger nos droits non reconnus quand vous téléchargez notre musique sur YouTube ou autre site internet, mais pour l’instant, on compte sur vous, pour nous aider à vivre de notre musique […] Personnellement, j’ai la chance de pouvoir gagner ma vie avec ma musique, mais c’est loin d’être le cas pour tous ceux qui font partie de ce domaine. »

Son public l’écoute attentivement. Chaque spectateur comprend sa part de responsabilité et respecte chaque mot que le chanteur lui adresse. Si Pierre Lapointe affirme qu’il est parfois plus simple de porter un masque, de faire semblant, de faire partie d’une game, il émet l’opinion que chaque personne a le droit et le devoir d’être reconnue pour ce qu’elle est vraiment et a le droit de gagner sa vie à sa manière, légalement préférablement, et de ne pas tomber dans le piège d’une société consommatrice, mais non responsable.

On souhaite que sa parole soit entendue à travers les continents et que la culture soit reconnue à sa juste valeur, car par elle nous nous rassemblons, tout en étant unique en tant que personne.


Pour connaître les prochaines dates de spectacle de Pierre Lapointe, rendez-vous sur son site pierrelapointe.com