Les Rendez-vous Québec Cinéma | Une édition 2018 exaltante !
Les Rendez-vous Québec Cinéma | Une édition 2018 exaltante !

Publié par Émilie Stern le Lun. 19 février 2018 à 17h00 - Contenu original
Cinéma, Espace Rendez-vous, Festival, Prends ça court!, Quartier des Spectacles, Rendez-vous Popcorn, Rendez-vous Pro, Rendez-vous Québec Cinéma, Soirées Tapis Bleu, Suggestions de sortie


Les Rendez-vous Québec Cinéma (RVQC) nous reviennent pour leur 36e édition. Du 21 février au 3 mars, ce seront plus de 300 projections de longs métrages, courts métrages et documentaires avec de nombreuses premières, des centaines d’invités, ainsi qu’une trentaine d'événements gratuits qui seront proposés, afin de faire rayonner le 7e art au cœur du Quartier des spectacles.


(Re)découvrir une multitude de films sensationnels

Les Rendez-vous Québec Cinéma (RVQC), c’est avant tout la présentation de longs métrages de fictions avec 46 projections. Celles-ci touchent chacune un public différent, à l’aide d’une grande diversité des genres. Cerise sur le gâteau, l'édition 2018 proposera également de partir à la découverte de films inédits, et de redécouvrir les classiques à l'aide de projections spéciales.

Les grandes premières s’accompagneront de rencontres passionnantes avec les réalisateurs et seront présentées au sein des Soirées Tapis Bleu. L’ouverture du festival se fera avec la première mondiale du nouveau film de Bernard Émond, Pour vivre ici, le 21 février à 18 h au Cinéma Impérial. Par la suite, les festivaliers pourront bénéficier des premières de Isla Blanca, réalisé par Jeanne Leblanc (le 23 février à 18 h), du second long métrage documentaire de Kim O’Bomsawin, intitulé Ce silence qui tue (le 27 février à 18 h), de Grand Cru, réalisé par David Eng (le 1er mars à 18 h), ainsi que de Chien de garde, réalisé par Sophie Dupuis, en film de clôture (le 3 mars à 18 h).

Enfin, les grandes projections spéciales de cette édition 2018 seront :
  • Au clair de la lune en version restaurée; du réalisateur André Forcier, le mercredi 28 février à 18 h 30, afin de célébrer les 35 ans de ce grand classique.
  • Blade Runner 2049 (Denis Villeneuve, 2017), le samedi 3 mars à 21 h 45, faisant suite à Blade Runner de Ridley Scott sorti en 1982.
  • Chuck (Philippe Falardeau, 2016), le samedi 24 février à 21 h, qui dépeint habilement la vie du célèbre boxeur ayant inspiré Rocky (1979).
  • Le programme « Tout simplement noir », proposé par le collectif Momentum, explorera une vision afrocentrique du cinéma québécois dans le cadre du Mois de l’histoire des Noirs, le samedi 24 février à partir de 19 h 30 avec les projections de Poussière d’Evangéline Kabuya, Vole, vole tristesse de Miryam Charles, Color Blind de Vladimir Philogene, et The Lost tapes du Hip Hop au Québec de Will Prosper.


Courts métrages, documentaires... Il y en aura pour tous les goûts !

Évidemment, il y aura aussi un volet « courts métrages »: les RVQC proposeront 215 œuvres lors de cette nouvelle édition (dont 73 premières!). En plus, la 15e édition du fameux Gala du court métrage québécois Prends ça court! sera présentée le 27 février à 19 h, à la Cinémathèque québécoise.

À savoir, les Rendez-vous sont souvent considérés comme la plus grande vitrine de courts métrages au Québec. En effet, cette année on pourra assister à de nombreuses premières telles que La chute d’Olivia Boudreau, qui présente une femme amnésique – à la suite d’un coma – en quête de son identité, L’innommable de Raphaël Bélanger le dimanche 25 février, Garrincha de Jeanne Leblanc, Vétérane de Pier-Philippe Chevigny le lundi 26 février, ou même La visite de Charles de Gaulle d’Anaïs Barbeau-Lavalette le samedi 3 mars; ce dernier retraçant le parcours d’un gardien de sécurité ayant permis au général de se faire entendre. Les festivaliers pourront également découvrir 34 films étudiants, dont 8 inédits, et redécouvrir les courts les plus populaires de l’année passée, tels que Auto Portrait de Louise Bourque (le dimanche 25 février), ou Lost Paradise Lost de Yan Giroux (le samedi 24 février).

Côté documentaires, ce sera plus de 40 projections, dont 25 premières, qui pourront être explorées au long du festival. Entre autres, il sera possible de découvrir le lundi 26 février 1999, de Samara Grace Chadwick, qui retrace le drame de la vague de suicides ayant frappé l’école Mathieu-Martin. Également, pour la première fois au Québec le mercredi 28 février, sera projeté Comme un caillou dans la botte d'Hélène Choquette, explorant les vendeurs de rue sénégalais de Florence. Les RVQC présenteront aussi une redécouverte des plus gros succès de 2017 tels que, Labrecque : une caméra pour la mémoire, de Michel La Veaux le vendredi 2 mars, ou Destierros de Hubert Caron-Guay s’intéressant à la migration mexicaine en Amérique du Nord, qui sera projeté le samedi 3 mars.


Partez à la découverte du cinéma !

Entre les 5 à 7, les tables rondes et les leçons de cinéma, les festivaliers ont l’opportunité d’apprendre et de se plonger dans le 7e art en découvrant tous les aspects de l’univers cinématographique. Comme l’explique Dominique Dugas, le directeur du festival, celui-ci ne se résume pas à des projections de films, et l’événement demeure « celui qui fait la part belle à toutes les voix qui le composent, qui propose une grande rencontre entre le public, les films et ceux qui les créent, et qui dresse en quelque sorte un état des lieux de notre cinéma ».

Les festivaliers peuvent, tout au long des Rendez-vous, bénéficier de rencontres exaltantes avec de nombreux artistes lors des 5 à 7 au Bistro SAQ. Par exemple, le jeudi 1er mars à 17 h, Ricardo Trogi, le réalisateur de 1991, ainsi que les acteurs Jean-Carl Boucher et Juliette Gosselin et la productrice Nicole Robert seront présents afin d’explorer les dessous d’un tournage. Quatre tables rondes seront également organisées afin d’aborder les grands enjeux touchant le 7e art. Les sujets seront les suivants : la représentation autochtone à l’écran, les problèmes de scénarios au Québec, la parité, et enfin, l'implication des coopératives en production et diffusion dans l'industrie du cinéma.

De plus, l’apprentissage avec ceux qui font le cinéma restera au cœur des RVQC et prendra la forme de cinq leçons de cinéma organisées les 23, 24, 25, 26 février et le 1er mars : « Conversation intime » avec Robin Aubert, « La voix de la résistance » avec la cinéaste autochtone Alanis Obomsawin, « Metteur en scène d’exception » avec Denis Villeneuve, « Habiller l’imaginaire » avec la costumière Renée April, et enfin « Autopsie d’un succès » avec Patrick Huard, le porte-parole des RVQC.


Apprentissage et soirées mémorables seront au rendez-vous !

Les RVQC seront également un moyen de se plonger au cœur de l’univers cinématographique tout en s’amusant. En effet, la programmation annonce des soirées uniques avec notamment la fameuse soirée « quiz cinéma québécois », le vendredi 23 février, au Bistro SAQ dès 19 h 30, ou même le Concours international de composition de musique de film de Montréal, organisé le jeudi 1er mars à 19 h par le DESS en musique de film de l’UQÀM. Enfin, le vendredi 2 mars, il sera possible de prendre part à la mise en lecture d’extraits de scénarios inédits lors de la soirée « Bientôt sur les écrans ». Les RVQC ne s’arrêtent pas là et annoncent également neuf nuits d’humour, de cinéma, et de festivités à ne pas manquer. Par exemple, les festivaliers pourront assister à la célébration de l’ouverture du festival le 21 février avec les DJs Poirier, Mr. Touré! et Kyou, ou de la soirée de clôture, célébrant également la nuit blanche du samedi 3 mars, et annonçant les performances de DJ Tiestostérone, Donzelle, et Alaclair Ensemble.

Enfin, les RVQC mettent à disposition leur Espace Rendez-vous qui permettra de partir à la découverte de sept œuvres explorant l’univers de la réalité virtuelle et des œuvres interactives, ou même de visiter en exclusivité l’exposition Storyboard Les Affamés : décomposition en images, conçue par l'illustrateur Jean-Philippe Marcotte, afin d’en apprendre davantage sur Les Affamés (2017) de Robin Aubert. De plus, le festival sera également la remise de 11 prix, le 28 février, dont les Prix Gilles-Carle et Pierre et Yolande Perrault. Enfin, le Rendez-vous Popcorn fera découvrir gratuitement le cinéma aux enfants de 5 ans et plus, le 25 février dès 9 h 30, et, la 6e édition des Rendez-vous Pro, du 28 février au 2 mars, offrira de nombreuses activités et des promotions du réseautage.


Les Rendez-vous Québec Cinéma se tiendront du 21 février au 3 mars à Montréal. Ils seront également à Drummondville du 22 au 24 février. Afin de consulter la programmation complète et obtenir davantage d’informations, consultez le site internet des RVQC. L’accès à la billetterie se fait ici.