« Les secrets de la vérité » : Il n’y a rien à comprendre
« Les secrets de la vérité » : Il n’y a rien à comprendre

Publié par Élizabeth Bigras-Ouimet le Jeu. 12 avril 2018 à 17h00 - Contenu original
Théâtre, Guillaume Tremblay, Les secrets de la vérité, Olivier Morin, Suggestions de sortie, Théâtre aux Écuries, Théâtre du Futur

Crédit photos: Théâtre du Futur

Comment trouver du sens dans une société en perte de repères? Voilà la question que pose le Théâtre du Futur à l’intérieur de sa dernière création, Les secrets de la vérité, présentée jusqu’au 28 avril 2018 au Théâtre Aux Écuries. La vérité se trouve où? Dans le moment présent, le futur? Dans ce qui se passe devant vos yeux ou à l’intérieur de vous? Est-ce une suite de synchronicités, de signes?

« Les conspirations offrent des réponses privilégiées aux questions fondamentales : “Qui sommes-nous? D’où venons-nous? Où allons-nous?” Ce sont des questions de base de l’humanité qui sont à la source de notre angoisse existentielle, des questions auxquelles répondent normalement les religions. »
- Guillaume Tremblay

Le Théâtre du Futur est né en 2011, alors que les auteurs-interprètes Olivier Morin et Guillaume Tremblay croisent le multiinstrumentiste Navet Confit pour la création de Clotaire Rapaille, l’Opéra Rock. Depuis, cette compagnie théâtrale nous a offert la Trilogie du Futur, incluant Clotaire, L’Assassinat du Président et Épopée Nord. Leur dernière pièce, La Vague parfaite, jouée à l’Espace Libre en 2016, a été un véritable coup de cœur dans le domaine théâtral.

Le Théâtre du Futur nous revient cette fois-ci avec Les secrets de la vérité, explorant les limites du subconscient collectif, des paroles vides de sens et de la propension des gens à croire à plus grand, plus loin, en dehors d’eux, à un maître qui les guide, à une vérité suprême qu’il faille découvrir afin de remplir sa « mission ».

Est-ce que la réflexion sociale est limitée par ce désir de trouver UNE vérité? Et si la vérité n’existait pas, qu’elle n’était qu’une partie même de sa source, une partie créée par notre imaginaire, que rien n’existe et que tout n’est rien? Suivez-vous?

(Crédit photo: Josée Lecompte)

Ne cherchez pas à comprendre

« On ne dit pas quoi penser ou ne pas penser. C’est à chacun d’en tirer sa conclusion. On dit parfois des choses contraires pour justement aller plus loin dans le questionnement. Guillaume et moi, quand on écrit, on se relance, on se demande c’est quoi le pire qui pourrait arriver, on revient sur nos idées. On veut partager un rêve, mais aussi en faire la critique. »
- Olivier Morin

Les secrets de la vérité remet en question nos croyances, à la limite nos obsessions, celles de croire qu’il existe quelque chose qu’on ne saisit pas, celles de comprendre ce qu’on n’arrive pas à comprendre. Car si le texte de la pièce Les secrets de la vérité nous étourdit, nous laisse sans réponse, et nous déstabilise, c’est bien là le propos de la vérité; chacun a sa façon de la voir, de l’interpréter, de comprendre SA vérité.

Les auteurs de cette création en « beurrent épais », mais reflètent à merveille notre monde actuel, imprégné de conspiration, de questionnements, de remises en question, de paranoïa et de déséquilibre. Rien ne nous appartient, nous ne pouvons détenir ou posséder les gens, les choses, la vie, la mort, le faux, le vrai.

Rien n’est réel, tout se passe dans votre tête! Cette « vérité » frappe et fait peur en « mautadit »! Qui dirige le « tout » alors? Jésus? Le gouvernement? Les extraterrestres? Guy?

Pourquoi l’être humain a-t-il tant besoin de savoir? Puisque la vie est perpétuel changement, que le concept de l’impermanence des choses commence timidement à se frayer un chemin au creux de notre petit cerveau sous-développé et que les réponses n’amènent que de nouvelles questions, on est en droit de se demander: « D’où vient notre peur du vide, de ne pas savoir, de ne pas comprendre, de ne pas détenir la vérité? »

(Crédit photo: Josée Lecompte)


Vous en ressortirez bredouille, mais l’impact est bien là

Lorsque vous sortirez du Théâtre Aux Écuries, vous n’aurez rien compris. Bravo! C’est exactement le but de la pièce: vous embrouiller au point de prendre position, de réfléchir, de n’avoir aucune réponse et de vivre avec.

« C’est la faillite de la confiance. Nous n’avons plus de compréhension partagée du réel. Tout le monde choisit ce qu’il veut croire en fonction de ce qu’il ressent. C’est aussi une pièce sur le deuil d’une vérité commune. Comment vivre dans ce nouveau paradigme où chacun pense son affaire? Il faut trouver une manière pour que ces univers réussissent à s’arrimer. »
- Olivier Morin

Les personnages de la pièce Les secrets de la vérité sont à la fois bien réels et loufoques. Il y a d’abord Jésus lui-même, interprété par le magistral Jésus lui-même, et Cindyne Bournival, citoyenne choisie par les voies de la vérité et Elon Musk, le fondateur de SpaceX et Tesla, qui a daigné participer à la pièce afin de faire avancer la recherche par son génie naturel.

« À savoir si par nos œuvres on change de quoi dans la mentalité des gens, je l’ignore, mais notre but c’est de créer une ouverture pour échanger. »
-
Guillaume Tremblay

Les personnages ont été créés par vous, oui oui, vous, spectateurs. Vous avez créé la vérité des personnages, vous avez créé l’illusion de cette pièce. Ce que vous verrez sur scène n’est rien d’autre que vos propres pensées projetées sur hommes et femme de la pièce. Vous êtes la pièce manquante de la Vérité. Sans vous, la pièce n’existe pas. Ni mon article qui parle de la pièce. Donc cessez immédiatement de me lire et allez voir la pièce pour vous faire votre propre idée...

Vous êtes l’avenir. Vous êtes la Vérité.

Les secrets de la vérité est présenté par le Théâtre du Futur, aux Écuries, du 10 au 28 avril.