Le MTELUS vibre au son nu métal californien de Papa Roach!
Le MTELUS vibre au son nu métal californien de Papa Roach!

Publié par Ségolène Marcel le Lun. 16 avril 2018 à 15h00 - Contenu original
Musique, Crooked Teeth, Jacoby Shaddix, métal, MTELUS, Musique pop, Papa Roach, Suggestions de sortie


Samedi soir, la scène nu métal / métal rock alternatif s’est retrouvée en nombre au MTELUS pour le passage à Montréal de Papa Roach. Ce concert se donnait dans le cadre de la tournée du groupe californien pour présenter leur neuvième opus Crooked Teeth (sorti en mai 2017), après pas loin d’un an passé en studio.


Mais qui se cache derrière Papa Roach?

Le groupe Papa Roach est fondé en janvier 1993, suite à la rencontre de Jacoby Shaddix (chant) et Dave Buckner (batteur) lors d’un match de football américain. Ensuite, Ben Luther (trombone) et Will James (bass) prennent rapidement part à l'aventure et les répétitions commencent. Le groupe participe alors à tous les concours de musique et concerts possibles, jusqu’à leur première tournée Moby Dick.

Le nom du groupe vient du grand père de Jacoby, William Howard Roatch, qui est surnommé « Papa Roach ». À noter que ce dernier se suicide en 2005, ce qui donne naissance à la chanson « Roses On My Grave » sur l’album The Paramour Sessions.

Le premier EP du groupe est enregistré en 1994 et est intitulé Potatoes for Christmas. Deux ans plus tard, le musicien Tobin Esperance remplace Will James à la basse. Le groupe sort ensuite son premier album Old Friends from Young Years en 1998; suivi de leurs deux fameux EP 5 Tracks Deep et Let ‘Em Know. C'est d'ailleurs leur dernière production indépendante avant de signer chez Dreamworks et de lancer l’album qui les fait connaître au grand public en 2000, Infest.


Fini les premières parties, c’est eux que l’on vient voir désormais...

...et quel show, au MTELUS! L’énergie de Jacoby est toujours aussi impressionnante sur scène, il se donne totalement pendant les 1 h 30 du spectacle et pioche dans toute sa discographie pour le plus grand plaisir des fans de tous âges et de tous les albums du groupe.

Si les vieux titres comme « To Be Loved », « Getting Away With Murder », « Broken Home » ou encore « Angels and Insects » sont repris en chœur par un public conquis et survolté, les nouveaux titres comme « Born For Greatness », « Kick In the Teeth » ou encore « None of the Above » ne sont pas en reste non plus.

Avec plus de 10 millions d’albums vendus en 18 ans de carrière, Papa Roach a su se réinventer tout en conservant son style rock métal alternatif, profitant au mieux des performances vocales impressionnantes de Jacoby qui lui permettent d’explorer aussi bien la profondeur du métal que le phrasé du hip-hop, le propre même du nu métal dont Papa Roach est un des fiers représentants.


Le groupe est libéré!

Le groupe ne se contente pas de jouer: il s’amuse avec ses fans et se lance sans hésitation dans des originalités et surprises.

On a ainsi droit à une reprise surréaliste de « Song 2 » de Blur, ou encore à un « Lose Yourself » revisité d’Eminem. Et, après avoir enchaîné « Forever » avec « In the End » de Linkin Park, Jacoby prend quelques instants pour honorer la mémoire de Chester Bennington, chanteur du groupe porte-drapeau du nu métal qui s’est tristement donné la mort l’an passé, aux proies avec ses addictions et son passé trouble. Papa Roach a d'ailleurs aussi eu à faire avec les problèmes de dépendance de certains de ses membres, qui ont par exemple mené au remplacement de Dave Buckner en 2008 par Tony Parlemo. Plus récemment encore, Jacoby lui-même a traversé certains soucis... comme il nous le rappelle.

Et on est alors d’autant plus contents de le retrouver sur scène, avec autant d’énergie!

Mais après plus de 20 titres joués, dont l’attendu « Scar » et un ultime « Cut My Life Into Pieces », les lumières se rallument. Papa Roach vient saluer et remercier une dernière fois son public avant de quitter la scène, laissant ses fans qui (évidemment) en prendraient bien un peu plus...


En attendant leur prochaine visite montréalaise, retrouvez toutes les informations de la tournée, de la discographie et des nouvelles de Papa Roach sur leur site en cliquant ici.


« HELP » le dernier clip issu de Crooked Teeth



Papa Roach - Scars



Papa Roach - To Be Loved