Mère et fille: découvrez l'alchimie envoûtante de Karen Young et Coral Egan
Mère et fille: découvrez l'alchimie envoûtante de Karen Young et Coral Egan

Publié par Mathilde Recly le Ven. 18 mai 2018 à 15h30 - Contenu sponsorisé
Musique, Coral Egan, Dreamers, Karen Young, Mère et fille, Salle Desjardins, Suggestions de sortie, Théâtre du Vieux-Terrebonne


Le 24 mai prochain à 20 h, Karen Young et Coral Egan présentent leur spectacle Mère et fille au Théâtre du Vieux-Terrebonne. Lors de cet événement, les deux artistes unissent leurs voix, leur talent et leur complicité pour un concert guidé par leur filiation et leur passion commune pour la musique. atuvu.ca vous en dit plus sur ce tandem unique qui s’en vient à la Salle Desjardins !


À l’origine de leur collaboration…

Inimitable, l’histoire qui unit les deux musiciennes commence même avant le berceau, alors que Karen porte Coral dans son ventre et l’initie déjà à certaines sonorités musicales. Cette découverte se poursuit pendant les jeunes années de Coral, alors que la maman et sa fille s’amusent à harmoniser leurs voix sur des chansons diverses et variées, quand l’envie se fait sentir.

Vient alors le moment du baptême de la scène, qui se tient – tenez-vous bien – au prestigieux Festival International de Jazz de Montréal. À 11 ans seulement, Coral est ainsi invitée à monter sur les planches pour interpréter une chanson brésilienne aux côtés de sa mère.

Petit à petit, alors que Karen continue d’alimenter et de développer sa belle carrière déjà en place, Coral vit à son tour l’accomplissement d’un parcours musical réussi et épanoui. En 2016, elles se réunissent sur scène à deux reprises et se rendent compte que leur public est très sensible à cette alchimie mère-fille. Alors, l’idée de faire un album commun et une tournée est soulevée...


Dreamers, graver l’harmonie familiale

Sur leur disque commun Dreamers, Karen Young et Coral Egan cherchent à dépasser les limites d’un genre musical unique et de ses codes, préférant afficher leur amour pour des styles éclectiques avec beaucoup de polyvalence. L’album réunit donc des compositions de chacune d’elles, en plus de reprises empruntées aux musiques brésilienne, turque, blues, rock-indie ou encore expérimentale des années 1970.

Les bases du projet se consolident autour d’une volonté d’harmonie. Avant toute chose, c’est le potentiel d’unir leurs voix et de les accorder ensemble qui les guide dans leur choix artistique.

Puis, une fois Dreamers officiellement lancé au Lion d’Or (en mars 2017), Karen et Coral partent en tournée à la rencontre de leur public. Accompagnées d’Éveline Grégoire-Rousseau à la harpe et de Pierre Harry Erizias à la basse, elles sillonnent les routes du Québec et rayonnent sur scène, lumineuses, souriantes, partout où elles passent.

Audacieuses, elles n’hésitent pas non plus à se mettre au défi et se faire sortir mutuellement de leur zone de confort. En spectacle, il leur arrive donc d’improviser devant leurs spectateurs et de tenter des variantes d’interprétation. Elles s’amusent… Et c’est sûrement ce plaisir communicatif qui se répand lors de leurs événements, offrant au public cette sensation d’être naturellement invité dans une bulle privilégiée, celle complice d’une mère et de sa fille.


Ainsi, c’est de la douceur que les spectateurs vont pouvoir apprécier lors du concert de Karen Young et de Coral Egan au Vieux-Terrebonne, en plus de la chaleur humaine et acoustique que diffuse leur musique. Pour vous procurer vos billets et en savoir plus sur la programmation du Théâtre, cliquez ici.