36e Festival en chanson de Petite-Vallée: affronter les tragédies
36e Festival en chanson de Petite-Vallée: affronter les tragédies

Publié par Roxane Labonté le Mer. 6 juin 2018 à 9h00 - Contenu sponsorisé
Musique, Alan Côté, Festival, Festival en chanson de Petite-Vallée, Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, Hubert Lenoir, Jean-Pierre Ferland, Klô Pelgag, Louis-Jean Cormier, Maison Lebreux Petite-Vallée, Marie-Pierre Arthur, Nouvelles, Philippe Brach, Théâtre de la Vieille Forge

Crédit photos: Page Facebook ICI Gaspésie-Les-Îles

Du 28 juin au 7 juillet prochains, le Festival en chanson de Petite-Vallée aura bel et bien lieu, malgré les récents événements tragiques. En effet, c'est la deuxième fois en un an que le feu s'attaque au site du Festival: en août 2017, le Théâtre de la Vieille Forge avait été entièrement ravagé, et le 19 mai dernier, c'était le tour de l'auberge La Maison Lebreux Petite-Vallée. Les dix jours de spectacles prévus au bord de la mer cet été seront toutefois maintenus, puisqu'un chapiteau a été monté afin de recevoir les artistes. atuvu.ca vous présente son entrevue avec Alan Côté, directeur général et artistique du Festival, qui explique comment l'organisation prend en main la situation, avec l'aide de la communauté.


(Crédit photo: Page Facebook ICI Gaspésie-Les-Îles)


La Maison Lebreux Petite-Vallée: le coeur du Festival brûlé...

La Maison Lebreux Petite-Vallée, qui était le centre névralgique du Festival, est maintenant une perte totale. Depuis 40 ans, cette auberge familiale a accueilli bon nombre de passants et d'artistes entre ses murs. Véritable maison d'accueil du Festival en chanson de Petite-Vallée, elle fut ouverte dans les années 1950. La perte de ce bâtiment patrimonial est énorme pour la petite communauté de 166 habitants, ainsi que pour tous les artistes et intervenants du Festival. La Maison Lebreux Petite-Vallée faisait rayonner la culture au sens large, tant en Gaspésie que partout au Québec.


La construction du Chapiteau de la Vieille Forge

Malgré les deux incendies s'étant attaqué aux structures du Festival en chanson de Petite-Vallée, l'organisation fait preuve d'un grand courage et se démontre prête à relever ses manches. Quels moyens concrets sont pris pour assurer la continuité du festival, malgré ces tragédies? « Le plan de transition va s'échelonner sur deux éditions. Les spectacles auront lieu dans un chapiteau, où toutes nos activités seront complétées », explique Alan Côté. Cette structure temporaire sera au même emplacement que le défunt Théâtre de la Vieille Forge. « Durant tout l'été, environ 90 journées de spectacles se tiendront tout de même à cet endroit. Il y aura deux salles, comme auparavant; 150 places pour le bistrot-bar, et 300 places pour le cabaret. »

(Crédit photo: Marc-Antoine Dufresne)


Ce qui est un drame, c'est que La Maison Lebreux n'a pas complètement brûlé; il a fallu l'écraser avec une pelle mécanique... Et notre interlocuteur mentionne que les coûts élevés de cette opération sont « un peu catastrophiques », mais que c'est compréhensible, étant donné la quantité de débris. « C'est épouvantable pour la famille », résume-t-il.

D'innombrables souvenirs se sont perdus dans l'incendie de la Maison Lebreux Petite-Vallée. Alan Côté affirme qu'il leur en reste beaucoup en tête... Mais les pertes importantes l'affectent. « J'ai quand même perdu des meubles, que j'avais décapés moi-même, et qui appartenaient à mon grand-père. Également, un violon a péri dans l'incendie; celui-ci était à mon arrière-grand-père... Et ma mère a perdu toutes ses photos », dit-il, un trémolo dans la voix. « Ça fait de la peine, mais le principal, c'est qu'il n'y ait pas eu de mort là-dedans. Le reste, c'est du matériel », assure-t-il. D'ailleurs, des ajustements sont à faire pour l'organisation du Festival, à présent. « On doit reclasser ailleurs les gens qui logeaient dans l'auberge. C'est un gros travail de logistique. »


(Crédit photo: Marc-Antoine Dufresne)


Pas d'aide du gouvernement

« Avec le maire du village, on va faire un move », commence Alan Côté. En effet, Pierre Moreau (ministre responsable de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine) a assuré qu'il viendra en aide au Festival. « La mairie souhaite qu'il y ait une protection des berges, pour permettre la reconstruction du Théâtre près de son endroit initial. On a fait une demande discrétionnaire afin d'avoir de l'aide pour passer cette année de transition, qui n'est pas facile. C'est important de protéger la pointe, car on a connu des ravages en décembre 2016. De grandes marées avaient brisé un bout du terrain. »

Dans un autre ordre d'idées, Alan Côté précise que « le Théâtre de la Vieille Forge ne sera pas reconstruit avant 2020. Il y a beaucoup de préparation à faire. L'endroit de la reconstruction n'est pas déterminé, on aimerait se rapprocher de la mer, mais ça va dépendre. » Pour l'instant, ils planchent sur les projets. Il mentionne également que la Maison Lebreux Petite-Vallée sera rebâtie, mais pas en tant qu'auberge. « Le gouvernement ne peut intervenir, car c'était une maison privée, contrairement au Théâtre de la Vieille Forge. On ne peut pas demander la charité... On a quand même une dignité! » dit-il, en riant nerveusement.


(Crédit photo: Page Facebook ICI Gaspésie-Les-Îles)


Continuer à faire rayonner la culture en s'unissant

Malgré tout, une « très grande solidarité » entoure les événements, aux dires d'Alan Côté. Des résidents ont littéralement ouvert leurs portes, en offrant d'accueillir les gens dans leurs maisons. Les artistes offrent également leur soutien. « On a une très grande collaboration avec les artistes, avec les spectacles-bénéfices qu'on a fait, de Gaspé à Montréal, en passant par Rimouski, New Richmond et Québec... Je suis très content de la programmation, et ça va être bien plaisant d'accueillir des artistes dans ce nouveau chapiteau. Ça va être toute une affaire! », promet Alan Côté.


(Crédit photo: Estelle Marcoux)



Le 36e Festival en chanson de Petite-Vallée affrontera donc ces durs aléas en s'armant d'une programmation étoffée, avec entre autres Klô Pelgag, Philippe Brach, Hubert Lenoir, Jean-Pierre Ferland, Louis-Jean Cormier et Marie-Pierre Arthur. atuvu.ca est de tout coeur avec l'équipe entourant le Festival en chanson de Petite-Vallée. Pour les billets, c'est juste ici!