Le film les Affamés récolte 8 prix et un DVD
Le film les Affamés récolte 8 prix et un DVD

Publié par Maxime Hébert-Lévesque le Lun. 11 juin 2018 à 15h00 - Contenu original
Cinéma, Film d'Horreur, Film de genre, Gala Québec Cinéma, Prix Iris, Robin Aubert, TiFF

Crédit photos: Les Affamés

Le 4 juin dernier, c’est un Robin Aubert de mauvaise humeur qu’on a pu apercevoir lors d’une entrevue avec Radio-Canada. Le sujet concernait les diffuseurs québécois et leur façon de juger une œuvre. Il réagissait au fait que le public canadien doive passer par un distributeur espagnol pour se procurer son film en format physique. Le réalisateur semble avoir été entendu puisque la même soirée on annonçait en communiqué de presse la sortie Blue-Ray de son film.

Le grand gagnant du gala Québec Cinéma

Dimanche passé au gala Québec Cinéma, Robin Aubert est reparti avec deux prix importants : Meilleure réalisation et Meilleur film. Il en a profité pour saluer deux personnes qu’il considère comme des mentors : André Forcier et Robert Morin. Le réalisateur, en entrevue, a également profité de l’occasion pour féliciter les autres films en nomination. Monsieur Aubert a connu un grand succès avec son film d’horreur Les affamés. L’œuvre cinématographique a remporté pas moins de huit prix Iris. Projeté pour la première fois au TIFF (Toronto International Film Festival), le film de zombie a récolté le prix du meilleur long-métrage canadien et figure parmi le Canada’s Top Ten qui réunit les dix meilleurs films canadiens. Si le succès du point de vue de la critique semble bien, tout cela est un peu différent du point de vue des ventes.

La réalité du cinéma québécois

Ce n’est un secret pour personne : le cinéma québécois n’est pas rentable. La grande majorité des films produits ici ne génère aucun profit. C’est d’ailleurs pourquoi nous avons un cinéma d’état puisqu’il est très peu financé par le secteur privé. Pour preuve, le film Les Affamés a coûté près de 4 millions à produire et au Box-office, il n’a pas atteint la barre des 200 000 dollars. La situation est la même depuis plusieurs années, mais depuis l’ère du numérique les réseaux de distribution sont davantage réticents à prendre des risques. On vend moins, alors on mise davantage sur les blockbusters. Robin Aubert précise d'ailleurs que c’est le manque d’entrée en salle qui a incité Christal Films et Les Films Seville à ne pas transporter son œuvre sur un support physique. Le réalisateur s’est alors tourné vers Netflix afin d’assurer une certaine longévité à son œuvre. Mais encore là, les abonnés québécois n’auront pas accès au film avant l’an prochain.

Le vent tourne et laisse un DVD dans son sillage

Peu de temps après les commentaires émis par Robin Aubert et les nombreux prix récoltés lors des différents galas, Christal Films ainsi que Les Films Seville ont finalement annoncé que Les Affamés sortirait en disque Blue-Ray le 31 juillet 2018. On ne connait pas les motifs qui ont fait changer d’idée les réseaux de distribution, mais on sait que le lancement se fait en partenariat avec Archambault et Renaud-Bray. Voilà une bonne nouvelle pour les amateurs d’horreur au Québec ! Notez qu'il est également possible de louer Les Affamés sur le site internet de l'ONF !

Synopsis

Dans un village, les choses ont changé. Certains habitants ne sont plus ce qu’ils étaient. Ils s’en prennent à leurs familles, leurs amis, leurs voisins… Une poignée de survivants s’enfoncent dans la forêt pour leur échapper. Les Affamés propose une vision saisissante et poétique du film de zombies et signe le grand retour du réalisateur québécois Robin Aubert (Saints-Martyrs-des-Damnés) au cinéma de genre d’auteur.