Un Poyo Rojo à Montréal Complètement Cirque
Un Poyo Rojo à Montréal Complètement Cirque

Publié par Élizabeth Bigras-Ouimet le Mer. 11 juillet 2018 à 14h30 - Contenu original
Cirque, Acrobatie, Alfonso Barón, Arts clownesques, Festival, Luciano Rosso, Montréal Complètement Cirque, Montréal, l'été..., Spectacle multidisciplinaire, Suggestions de sortie, Théâtre Centaur, Un Poyo Rojo

Crédit photos: Ishka Michocka

Alfonso Barón et Luciano Rosso proposent Un Poyo Rojo au festival Montréal Complètement Cirque (MCC), pour cinq soirs seulement au Théâtre Centaur. Durant une heure, ces deux performers explorent corps, espace et sentiments dans un décor peu habituel ; un vestiaire sportif. Alliant séduction et prouesses sportives, les deux complices partagent de multiples numéros, parfois en guerre, parfois en symbiose, mais toujours dans le but précis de dépasser leurs limites physiques et relationnelles. Un Poyo Rojo est l’histoire de deux hommes qui se sont repoussés jusqu'à ne plus pouvoir faire fi de leur attirance.


« Un Poyo Rojo raconte la peur, la séduction, la mise en garde, l’attaque, la mise à mal et à terre et le désir. »

Créé en 2008 à Buenos Aires, Un Poyo Rojo est né d’un court numéro de danse contemporaine de 15 minutes qui… ne fonctionnait pas. Luciano Rosso et le metteur en scène Hermes Gaido ont donc décidé de reprendre le numéro et d’en faire une pièce de théâtre. Épaulés par le chorégraphe Nicolás Poggi, Rosso et Gaido imaginent des scènes, des jeux d’adresse et des numéros de danse qui, mis ensemble, racontent l’histoire d’une rencontre entre deux hommes dans un vestiaire sportif. C’est en 2010 qu’Alfonso Barón se joint à Luciano Rosso pour offrir le présent spectacle Un Poyo Rojo.

Il y a dans Un Poyo Rojo des arts clownesques et rocambolesques, de la démesure et des défis acrobatiques qui ont de quoi impressionner tout spectateur. Mais aucun mot. Seulement le langage des corps et des âmes, du cœur et de la transparence. Un Poyo Rojo est l’histoire d’une rencontre qui se dévoile par la musique des sens, par un jeu de séduction à la fois compétitif et acharné.

Portant sur les thèmes de la compétition entre hommes, des comparaisons, du désir, des émotions, de l’attirance qu’on tente de nier et qui nous chavire, Un Poyo Rojo allie force et vulnérabilité dans un jeu de séduction sportif et risible.

Une nouvelle rencontre, chaque soir

Un Poyo Rojo a déjà conquis l’Europe et plusieurs autres pays. Quel honneur que de les recevoir à Montréal!

Derrière les prouesses d’Alfonso Barón et Luciano Rosso, il y a cette dimension humaine toute pure de l’amour profond qui ne se communique que par les corps comme langage du cœur.

S’il y a des chorégraphies très structurées, l’improvisation occupe la grande partie du spectacle et chaque soir de représentation est différent. Les deux acolytes choisissent aléatoirement un poste de radio en direct, laissant entendre au public des chansons actuelles et des tribunes radiophoniques de leur quotidien.

« C'est une manière d'être en phase avec le public, qui a toujours plus ou moins dans l'oreille la radio de son pays. La radio, c'est la vie. On se met en phase avec les infos, les tubes et les émissions du moment. Cela nous force à modifier le rythme, le contenu et l'intensité de ce qu'on fait. »

Les deux hommes se jaugent, s’observent, se mesurent l’un à l’autre. Ils improvisent chaque soir une nouvelle rencontre, un nouveau combat de coqs. Luciano Rosso a la fluidité, le sens du rythme, la grâce et la souplesse des grands danseurs. Sa facilité naturelle à exprimer toute gamme d’émotions par ses gestes et expressions corporelles s’harmonise judicieusement à la coordination, la force et la maîtrise d’Alfonso Barón.

Le public montréalais a fortement exprimé son amour pour les deux artistes à la fin de leur première représentation au Théâtre Centaur. Alfonso Barón et Luciano Rosso sont drôles, attachants, touchants. Bien qu’ils ne forment pas un couple, il est heureux de voir à travers eux toute la beauté et le drame de l’amour le temps d’un spectacle. Audace et art sont les maîtres de Un Poyo Rojo.


Un Poyo Rojo
Du 10 au 14 juillet 2018 au Théâtre Centaur
Festival Montréal Complètement Cirque

Pour plus d’information sur le festival, visitez leur site ou leur page Facebook.