« Hippie » de Paulo Coelho; toute transformation en soi transforme le monde
« Hippie » de Paulo Coelho; toute transformation en soi transforme le monde

Publié par Élizabeth Bigras-Ouimet le Lun. 6 août 2018 à 12h45 - Contenu original
Autobiographie, Flammarion, Hippie, Littérature, Paulo Coelho, Suggestions de lecture

Crédit photos: Flammarion

Paulo Coelho est né en 1947 à Rio de Janeiro. Ses livres L’Alchimiste, Veronika décide de mourir et Onze minutes sont quelques-uns de ses livres sacrés best-sellers à travers le monde. La philosophie humaniste de l’auteur a su émouvoir de nombreux lecteurs au fil des générations et chacun de ses livres se révèle un voyage d’introspection et de spiritualité. Sa dernière parution, Hippie, relate l’essence même de l’auteur à travers son voyage à bord du célèbre Magic Bus au début des années 1970. Hippie est la rencontre fascinante et désarmante avec une génération de paix, d’amour, toujours à la recherche de sa légende personnelle.


« Le voyageur songe à sa propre vie. Comme toute existence, elle est faite des fragments de tout ce qui lui est arrivé : les situations qu’il a vécues, des extraits de livres qu’il n’a pas oubliés, les enseignements de son maître, des histoires que lui ont contées un jour ses amis, des réflexions sur son époque et sur les rêves de sa génération… Et il s’efforce de comprendre sa propre construction spirituelle. » - Paulo Coelho, Maktub.

Dans son dernier livre Hippie, l’auteur Paulo Coelho nous présente un jeune Paulo qui fuit la dictature militaire de son pays pour découvrir un monde libre, entre guerre et espoir.

Nous sommes au début des années 1970. Paulo se trouve à Amsterdam lorsqu’il rencontre Karla, belle Hollandaise indépendante et séduisante qui, dès le premier regard, sait que cette rencontre est spéciale. Chaque rencontre n’est point un hasard. Maktub. C’était écrit.

À bord du célèbre Magic Bus, qui n’a de magique que son nom, Paulo et Karla découvriront Istanbul, Téhéran, Kaboul, Delhi et Katmandou à l’époque où les hippies étaient encore stigmatisés comme n’étant que de jeunes pouilleux qui ne prenaient pas leur bain et fumaient du pot.

Durant son voyage à bord du bus, il fait la connaissance de plusieurs passagers, tous à la recherche de leur légende personnelle. Les voyageurs se livrent au fil des jours, partageant réflexions et enseignements, traversant des paysages parfois paradisiaques, parfois terribles. L’être humain est capable du pire comme du meilleur. Ils savent que chaque choix détermine leur destinée. Chacun est maître de son apprentissage.

La traversée du pays sera pour Paulo, Karla et leurs pairs l’expérience unique et intime de leurs connaissances spirituelles.


L’expérience spirituelle est avant tout une expérience pratique d’amour

« Vivre, c’est changer. Voilà la leçon que les saisons nous enseignent. » - Paulo Coelho, Manuel du Guerrier de la Lumière.

L’univers guide l’être vers l’abandon, le lâcher-prise, vers la manifestation suprême et divine de l’amour et la paix. La magie commence lorsque nous regardons autour de nous et considérons que chaque chose est miracle de l’univers. Tel un guerrier de lumière, le jeune Paulo s’éveille à sa pleine conscience.

Chaque passager du Magic Bus est appelé à vivre en harmonie avec ses propres valeurs et celles d’un monde prisonnier de ses mœurs.

« Quand on est libre, on peut danser même dans une cellule ou sur un fauteuil roulant, parce qu’il ne s’agit pas de répéter certains gestes, mais de converser avec Celui qui est plus grand et plus puissant que tout et tous, de parler un langage qui dépasse l’égoïsme et la peur. »

Deux choses dominent le monde : l’amour et la peur. La vie se charge de nous confronter à nos peurs en les semant sur notre chemin tant que nous n’osons les affronter. Chaque épreuve nous donne la possibilité de choisir entre l’amour et la peur, et la seule façon de choisir est d’écouter sa voix intérieure, celle-là même de l’âme.

Chaque être est né pour apprendre et apprendre aux autres. Dans le silence de son cœur, Paulo renoue avec l’âme du monde. Le temps est suspendu. Les voyageurs se découvrent les uns les autres, se découvrent eux-mêmes. On ne sait jamais ce que le voyage nous apportera et alors qu’on avait un but au départ, celui-ci se renouvelle au fil des jours incertains.

Aimer et accueillir chaque jour comme l’occasion d’en apprendre un peu plus sur nous et sur les autres est l’apogée de l’être libre. Être en phase avec la vie comme cadeau divin, entrer en relation avec tout ce qui nous est donné de vivre, entrer en relation avec soi dans le pur silence est la quête absolue des hippies.

L’histoire de Paulo et Karla pourrait n’être qu’une banale histoire d’amour, mais ensemble, ils apprendront l’amour détaché, sans attente, l’amour qui permet un retour à soi, au-delà de l’égo et de l’attachement. Un amour libre.

« Parfois les paroles de l’âme nous induisent en erreur, parce que l’âme ne nous est pas toujours très fidèle, elle accepte des situations qui ne nous correspondent pas en rien, elle tente de plaire au cerveau et ignore ce vers quoi elle tend chaque jour davantage; la Connaissance. »

Bien qu’autobiographique, le livre Hippie pose un regard plus large que ce à quoi on pourrait s’attendre d’une autobiographie. On en apprend certes beaucoup sur le voyage de l’auteur, sur ses réflexions, ses attentes et sur son cheminement spirituel, mais on aborde surtout les transformations qui se font en soi par l’effet catalyseur des situations extérieures et de nos rencontres.

L’expérience d’amour présentée dans ce livre n’est point une histoire d’amour limitée à deux personnes. L’auteur nous démontre que nous avons chacun une route à expérimenter et que nous répondons parfois à un besoin de l’autre, car l’autre a besoin de nous pour se découvrir.


Hippie est une belle initiation philosophique pour tout lecteur qui désire s’ouvrir à sa quête personnelle par l’entremise de ces hippies qui ont cru en leur rêve d’un monde meilleur.


Hippie
Paulo Coelho
Flammarion