À cause des garçons | La comédie qui vous fera passer une bonne soirée entre copines !
À cause des garçons | La comédie qui vous fera passer une bonne soirée entre copines !

Publié par Clara Bich le Lun. 10 septembre 2018 à 16h40 - Contenu original
Théâtre, A cause des garçons, Benoit Labannierre, Guilhem Connac, Humour, Improvisation, Jamin Chtouki, Jeunesse, Julie Fortin, La Comédie de Montréal, Laurence-Anaïs Belleville, Marie-Eve Tardy, Pierre du Tremblay, Suggestions de sortie

Crédit photos: Site internet de La Comédie de Montréal

Du 7 septembre au 27 octobre 2018, tous les vendredis et samedis, la pièce comique À Cause des Garçons se joue à la Comédie de Montréal. Une belle occasion pour les spectateurs de suivre les tribulations de trois copines, le jour du mariage de l’une d’entre elles.


Valentine rêve d’un mariage dans un tout inclus avec son conjoint Thomas, sauf que celui-ci ne se présente pas à l’autel le jour de la cérémonie. À Cause des Garçons met en scène l’heure qui suit ce tragique événement et le ton est lancé dès les premières secondes : Valentine en robe de mariée traverse la scène en courant et en pleurant poursuivie de ses deux meilleures amies Elsa et Élodie. Cette comédie sur la peine d’amour va de petits secrets en gros clichés – mais tous plus réels les uns que les autres ! – pour vous faire rire pendant plus d’une heure !

Tout y passe, y compris les déprimes avec un pot de Nutella où le personnage d’Élodie rappelle « on arrête tout ce qui fait engraisser : la balance, les miroirs, les selfies et les vêtements moulants », les petites noyades dans un verre de vin blanc, les danses sur les tubes des Spice Girls entre copines et les histoires de sexe comme les tromperies, les meilleurs et les moins bons coups ! Bien qu’Elsa, Valentine et Élodie ne nous fassent pas rire tout au long de la pièce, elles réussissent à nous faire sourire un bon nombre de fois en nous remémorant ces bons moments qu'on aime passer entre copines !

Cette pièce 100% féminine rappelle qu’il est difficile de nous comprendre : « Si vous voulez comprendre une femme, imaginez 340 onglets ouverts sur votre ordinateur » précise Élodie. Mais aussi, qu’on passe encore rapidement pour des allumeuses : « Un professionnel, un entraîneur ou un homme public, quand tu mets ces expressions au féminin, on devient directement des p*tes ! »

Les trois actrices principales Marie-Ève Tardy, Laurence-Anaïs Belleville et Julie Fortin sont agréables, bien que le stress et quelques erreurs de texte se soient imposés le soir de la première. La mise en scène de Jamin Chtouki utilise de bons codes théâtraux contemporains : brisure du quatrième mur, mise en abyme, arrêt dans le temps et une personne du public invitée sur scène chaque soir ! Cette pièce écrite par les auteurs français Guilhem Connac, Benoit Labannierre et Pierre du Tremblay saura vous faire passer une agréable soirée !


Pensez d’ailleurs à profiter de l’offre d’atuvu.ca en cliquant ici! Cela vous permettra d’avoir une remise sur le prix initial des billets. Et un tour à la Comédie de Montréal vous assurera de passer une bonne soirée, que vous pourrez entamer ou bien terminer au bar à saké Le Blossom qui vient d’ouvrir juste à côté !