Poésie du quotidien: jeunesse
Poésie du quotidien: jeunesse

Publié par Charles Moquin le Mar. 8 janvier 2019 à 18h00 - Contenu original
Poésie du quotidien


La série de textes Poésie du quotidien présente des sujets prosaïques avec une teinte poétique.



La contemplation est un état que l’on ne choisit pas. Cela nous arrive comme cela, un peu à la façon d’un souvenir. Généralement, en vieillissant, on devient de plus en plus spectateur et si on a la chance de ne pas tomber dans le piège de la partisanerie, on peut espérer atteindre une forme de sérénité. D’aucuns disent que c’est la partie la plus agréable de leur vie; lorsque la mécanique tient le coup. D’ailleurs, les jeunes eux-mêmes rêvent souvent à ce détachement.

Si l'on se fie au tollé déclenché chez les concernées, lorsque le journaliste et écrivain français de 50 ans Yann Moix a mentionné, lors d’une entrevue au magazine « Marie Claire », qu’il était incapable de fréquenter des femmes de son âge, on a eu la preuve que les femmes de 50 ans n’ont pas encore l’âge d’être spectatrices.

Mais quand même, laissez donc Yann Moix à sa vie amoureuse et décolérez en voyant la comédie « court toujours mon lapin » où vous risquez de mourir de rire à 50 ans: dans la force de l’âge.