D.E.S.S. en gestion – organismes culturels de HEC Montréal
D.E.S.S. en gestion – organismes culturels de HEC Montréal

Publié par Rédaction atuvu.ca le Lun. 11 février 2019 à 10h00 - Contenu original
D.E.S.S gestion - organismes culturels, Formation culturelle, HEC Montréal, Portrait, Zoom sur...


Le D.E.S.S en gestion – organismes culturels de HEC Montréal est une référence dans le milieu de la culture. Vous songez à vous lancer et à vous inscrire dans ce programme? atuvu.ca vous propose un tour d’horizon et vous fait découvrir quatre raisons qui prouvent que le cursus a largement fait ses preuves!


1. Un ancrage solide dans le milieu

Vous ne vous en doutiez peut-être pas, mais le D.E.S.S. en gestion – organismes culturels englobe de multiples facettes de l’entreprise adaptée aux milieux culturels, dont les aspects de politiques, logistique, financement, ventes, exportation, marketing et relations médias! Avec une formation aussi complète, vous pourrez traiter avec tous les acteurs de l'industrie culturelle, tout en ayant les outils nécessaires pour être entièrement polyvalent quel que soit votre poste.

D'ailleurs, une des grandes forces du programme est son étroite relation avec le milieu des arts et de la culture. Un très vaste réseau de diplômés (qui comprend plus de 1 000 anciens élèves) permet d’offrir aux étudiants des contacts chez les principaux acteurs du milieu, dans la plupart des disciplines artistiques. Cette relation privilégiée a permis d’atteindre des taux d’employabilité supérieurs à 90% à la fin de la formation. À ce précieux réseau s’ajoute une association avec la Chaire de gestion des arts Carmelle et Rémi-Marcoux de HEC Montréal, favorisant un vaste réseau de contacts d'affaires.

En plus, la diversité des profils des enseignants, chercheurs et praticiens et leur ancrage dans le milieu se traduisent par une riche pédagogie. Les contenus sont toujours pertinents et adaptés aux particularités et aux réalités du milieu culturel.


2. Une grande flexibilité pour s’adapter à votre réalité

Selon vos disponibilités, des cours de jour et de soir – automne, hiver et été – sont proposés, et vous pouvez choisir de suivre un parcours à temps plein ou à temps partiel. Les étudiants ont également la possibilité de personnaliser leurs parcours via le choix des cours à suivre. Le rythme d’études s’adapte aux contraintes professionnelles et familiales.


3. Du microprogramme, au D.E.S.S., à la maîtrise

Il est même proposé aux étudiants ne souhaitant pas s’engager dans un programme plus long de s’inscrire au microprogramme en gestion des organismes culturels de HEC Montréal. Vous vous demandez ce que c’est? Il s’agit d’un programme composé de 15 crédits (5 cours), qui donne la possibilité d’être complété au sein d’une session[1]. À la suite de ce programme, l’étudiant a la possibilité de poursuivre son parcours au D.E.S.S. en gestion – organismes culturels (30 crédits) et, ultérieurement, à la maîtrise en management des entreprises culturelles (45 crédits).


4. 30 ans de succès, déjà!

Né de la volonté d’offrir un programme adapté à la réalité du milieu, le D.E.S.S. en gestion – organismes culturels de HEC Montréal fête ses trente ans d’existence, et offre une formation solide qui permet aux gestionnaires culturels d’acquérir les compétences nécessaires pour faire face aux défis actuels!


Ne manquez pas la séance d’information qui aura lieu à HEC Montréal le mercredi 20 février, 18 h 30, à l’édifice Côte-Sainte-Catherine. D'ici là, vous pouvez consulter le site web de HEC Montréal en cliquant ici.


[1] Régime à temps plein et en fonction de la session à laquelle l’étudiant commence son parcours.