La première pièce de l'auteur Maxime Brillon surprend, étonne et fascine au Théâtre aux Écuries!
La première pièce de l'auteur Maxime Brillon surprend, étonne et fascine au Théâtre aux Écuries!

Publié par Clara Bich le Mar. 5 mars 2019 à 4h15 - Contenu original
Théâtre, Activité familiale, Collectif des Canons Numériques, Justin Laramée, Maxime Brillon, Nous irons cirer nos canons numériques dans un sweatshop portugais, Sortie culturelle, Suggestions de sorties, Théâtre aux Écuries, Tôle

Crédit photos: Cannelle Wiechert

Nous irons cirer nos canons numériques dans un sweatshop portugais est la première pièce de l’auteur Maxime Brillon. En représentation jusqu’au 16 mars 2019 au Théâtre aux Écuries, cette pièce pop-futuriste sur les relations familiales et amicales est un ovni à voir absolument!


Après un passage à l’Université de Montréal en scénarisation et création littéraire, puis une formation en interprétation théâtrale au Collège Lionel-Groulx, Maxime Brillon présente sa première pièce Nous irons cirer nos canons numériques dans un sweatshop portugais au Festival du Jamais Lu en 2017. Accueilli avec enthousiasme, il transpose sa pièce sur scène au Théâtre aux Écuries avec le metteur en scène Justin Laramée.

Diplômé du Conservatoire de musique et d'art dramatique du Québec, Justin Laramée a une quarantaine de productions théâtrales à son actif (dont quelques-unes au Théâtre Denise-Pelletier, au Rideau Vert et au Prospero). Il est également connu du petit écran, présent notamment dans Hubert et Fanny à Radio-Canada et dans la web-série Papa d’estrades, pour laquelle il s’est mérité le Gémeaux de la meilleure interprétation masculine. Avec Nous irons cirer nos canons numériques dans un sweatshop portugais, Justin Laramée signe une mise en scène extrêmement «vidéo-ludique » où le metteur en scène rentre et sort perpétuellement de sa narration en se mêlant aux personnages.

En effet, une fois arrivés dans l’arène des Écuries, les spectateurs sont face à une multitude de scotchs colorés au sol avec des formes plus géométriques les unes que les autres. Puis, Maxime Brillon arrive sur le devant de scène. Rapidement, il monte sur l’estrade disposée sur le côté et commence à conter une histoire, une atmosphère, un univers bien précis: dans un futur proche trafiqué, au déclin de YouTube, un ado, Paulo, apprend qu’il est adopté en tombant par hasard sur une vieille vidéo de son père qui traînait sur internet.

À ce moment-là, six personnages arrivent sur scène interprétés par six comédiennes et comédiens de talent: Marjorie Gauvin, Marie-Ève Groulx, Karlo Vince Marra, Lise Martin, Louis-Olivier Mauffette et Joakim Robillard. À partir de cet instant, les personnages se croisent et se mêlent. Toujours encadrés par des lumières très marquées et colorées, Paulo, ses trois amis ainsi que deux parents vont jouer au chat et à la souris pour aller emprunter une voiture, se rendre au zoo et terminer dans un cours de cirque!

À première vue humoristique à cause de son contexte, la pièce écrite par Maxime Brillon met également en lumière la relation fille/père et fils/mère où le choc des cultures numériques est important et auquel, pour beaucoup, nous pouvons nous identifier. De même, les relations amicales filles-garçons, la personnification de l’intelligence artificielle et l’importance de l’image qu’on renvoie dans notre société actuelle semblent être les principales thématiques de Nous irons cirer nos canons numériques dans un sweatshop portugais.

D’ailleurs, l’image fascinante des personnages est accentuée par des costumes exubérants où paillettes, plastiques et couleurs fluorescentes s'imposent à nos yeux. À mi-chemin entre l’univers de Blade Runner, la culture du « kawaii » japonaise et le cliché du western, les costumes et les éclairages apportent un réel plus à cette mise en scène soignée. Nous irons cirer nos canons numériques dans un sweatshop portugais est avant tout une ode à l’amitié, que Maxime Brillon semble décrire avec beaucoup d’anecdotes tirées du réel et que Justin Laramée met admirablement en scène!


Alors, dépêchez-vous de prendre vos places pour aller voir cette pièce hors norme à la fois vidéo-ludique, drôle et extrêmement moderne. Le travail sur le texte de Maxime Brillon, la mise en scène de Justin Laramée et la splendide performance des acteurs vous transporteront dans cet univers original! Disponibles jusqu’au 16 mars 2019, vous pouvez réserver vos places en cliquant ici.