Néon Boréal | un balado-théâtre émouvant présenté en 4 épisodes aux Écuries
Néon Boréal | un balado-théâtre émouvant présenté en 4 épisodes aux Écuries

Publié par Clara Bich le Lun. 20 mai 2019 à 18h30 - Contenu original
Théâtre, Audio / Podcasts, Dany Boudreault, Josianne T Lavoie, Louis-Philippe Roy, Néon Boréal, Pierre Antoine Lafon Simard, Sous la Hotte, Suggestions de sorties, Théâtre aux Écuries, Théâtre du Trillium

Crédit photos: Sylvain Sabatié Photographie


Du 16 au 18 mai 2019 se jouaient 4 épisodes du balado-théâtre Néon Boréal au Théâtre aux Écuries. Le premier épisode, étonnant, percutant et doux, intitulé That American Life : All Stars Edition transporte ses spectateurs entre Barrow, Alaska, et Las Vegas, Nevada. Pendant une bonne heure, différentes anecdotes de vie sont mises en scène, « entre l’illusion des néons et le frette de l’American Dream » comme le disent les créateurs. De quoi vous transporter précipitamment dans l’Amérique de Trump dont on ne parle pas assez !


Néon Boréal est une création du Théâtre du Trillium, un centre de recherche et de création fondé en 1975, et de Sous la Hotte. Les deux auteurs, Louis-Philippe Roy et Josianne T Lavoie sont partis chacun de leur côté à Las Vegas, Nevada et Barrow, Alaska. Ils ont récolté des anecdotes toutes plus incroyables mais vraies les unes que les autres sur l’American Dream, les élections et l’arrivée de Trump au pouvoir, les liens familiaux, l’importance de l’image et des réseaux sociaux. Après trois ans de travail, c’est alimenté de néons colorés en forme d’iceberg, que le premier épisode That American Life : All Stars Edition nous transporte dans un univers réel, quasi documentaire, de l’Amérique actuelle.

Alors que les lumières de la salle principale des Écuries s’éteignent, des images sont projetées sur l’écran en haut de la scène : la candidate Alaska gagne la finale de All Stars 2 de l’émission RuPaul’s Drag Race. Alaska, un prénom bien froid dans l’univers pailleté des Drag queen. Cela nous met directement dans l’ambiance unique souhaitée : mi polaire mi démesurée.

La scène s’allume et quatre protagonistes sont assis à l’émission de radio Néon Boréal. Ils s’installent et racontent des anecdotes. Nous suivons alors trois profils différents au cours de cet épisode durant des entrevues : Krista, une jeune de Barrow devenue serveuse au Hooters de Las Vegas ; Mike, un habitant de Barrow qui porte fièrement sa casquette rouge « make America great again » et une colombienne, mère de trois enfants et femme de ménage nocturne dans un hôtel de Las Vegas.

Les 4 acteurs principaux Sabrina Bisson, Dany Boudreault, Alexandre-David Gagnon et Ines Talbi sont à la hauteur et enfilent les différents costumes de leurs rôles à merveille. Malgré quelques légères erreurs de textes, ils nous transportent en un claquement de doigts dans ces anecdotes de vie touchantes. La conception sonore - signée Navet Confit - et les éclairages qui s’adaptent aux ambiances de ce feuilleton narratif favorisent notre immersion.

En alternant du chaud au froid, les récits se mêlent et s’emmêlent puis trouvent une résonance ensemble. Avec Néon Boréal les créateurs nous transportent dans leurs questionnements actuels et générationnels où il faut se battre pour se faire une place dans la société et « ne plus croire au hasard, juste au destin qu’on se créé nous-mêmes sans le savoir » comme le conclut le protagoniste principal.

Programmés entre le 16 et le 18 mai, les quatre épisodes de Néon Boréal seront disponibles en balado-théâtre dès la fin du mois de mai sur différents sites de podcasts internationaux et sur leur site officiel. Bien que chaque épisode soit indépendant, atuvu.ca vous incite à les binger, les écouter les uns à la suite des autres, pour profiter de cet American Dream rempli de paillettes et de givre. D’ici là, n’hésitez pas à suivre Néon Boréal et le Théâtre du Trillium sur leurs réseaux sociaux en cliquant ici et ici pour capter certains instants magiques des ambiances colorés présentes sur scène.


« Dans ces deux univers polarisés, Néon Boréal documente les récits — ceux qui glacent, ceux qui brûlent, ceux sur lesquels on fantasme — des extrémités de ces États-qui-se-désunissent » comme il est précisé sur le programme que nous obtenons aux Écuries. Cette œuvre irréelle et immersive disponible fin mai en balado-théâtre sur le web vous transportera aux pôles des États-Unis d’une manière ludique et émouvante !