Au-delà des échos | Un nouveau monde est possible
Au-delà des échos | Un nouveau monde est possible

Publié par Élizabeth Bigras-Ouimet le Lun. 10 juin 2019 à 18h00 - Contenu original
Exposition, Au-delà des échos, Exposition immersive, Gabriel Coutu-Dumont, PY1, Quai de l'horloge, Suggestions de sorties, Vieux Port de Montréal

Crédit photos: Refined Moment

La pyramide PY1 trône depuis quelques semaines au Quai de l’Horloge du Vieux-Port de Montréal pour la période estivale 2019 et son premier spectacle à l’affiche, Au-delà des échos, donne le coup d’envoi d’une nouvelle ère technologique, d’un mouvement artistique nomade qui se meut autour des spectateurs et dont l’objet principal est propre à chacun. Au-delà des échos est l’oeuvre de l’artiste multidisciplinaire, Gabriel Coutu-Dumont et vous promet une expérience d’introspection profonde de 60 minutes.


« S’éveiller à qui vous êtes vraiment nécessite d’abandonner l’idée de qui vous croyez être. »

– Alan Watts, philosophe




Magnifique production issue de la collaboration de Guy Laliberté et sa compagnie Lune rouge Entertainment avec Gabriel Coutu-Dumont, Au-delà des échos se veut le premier d’une longue série de spectacles multimédiatiques projetés à l’intérieur d’une pyramide.

La pyramide PY1 présente Au-delà des échos en journée et des spectacles thématiques en soirée jusqu’à l’automne où elle sera démontée puis hissée à Miami avant de rejoindre New York. Une seconde pyramide sera ensuite développée pour l’été prochain et la production espère en produire jusqu’à quatre-vingt, au fil des années ; des pyramides qui auront pignon dans les grandes villes du monde. Quel honneur pour Montréal d’être la première à pouvoir en profiter !

Au-delà des échos regroupe projections à 360°, musique, effets visuels, cinéma et narration dans un décor épuré qui s’avère l’hôte de notre propre introspection en tant que personne unique dans un univers qui nous lie tous ensemble. Si la technologie employée dans ce spectacle est incroyable, c’est surtout l’effet qu’elle a sur nous qui en fait une expérience immersive.



Nous portons tous en nous un univers à découvrir.

Au-delà des échos fait ressentir aux spectateurs quelque chose d’unique, un moment qui n’appartient qu’à nous. La narration du philosophe Alan Watts, qui émerge quelques fois comme une guidance extérieure, nous soutient dans notre voyage et nous permet de mieux intégrer les échos en nous, d’aller au-delà et de faire connaissance avec ce moi profond, ce moi qui est si différent de ce que nous croyons connaître de lui.

« Chacun de nous est une manifestation de l'énergie totale de l'univers. »

– Alan Watts


L'oeuvre recrée en sons et images l’évolution de l’univers et ses multiples Big Bang, la formation de la Terre à travers la poussière du temps, la naissance de la vie, des civilisations, de la mort, des éternels recommencements.

Si notre attention se porte d’abord sur l’expérience sensorielle et artistique, les différents tableaux qui gravitent autour de nous ont tôt fait de nous émouvoir ; l’émotion survient lors d’une image précise, un lien se fait entre un éclat de notre mémoire et le moment présent, un bruit vient éveiller un souvenir, un mot fait jaillir les larmes. Chacun vit son expérience d’Au-delà des échos selon son propre vécu. Notre âme se souvient.

L’espace et le temps ne sont qu’illusions. Parfois, les spectateurs se lèvent, font quelques pas et nous sortent de notre torpeur ; nous sommes à l’intérieur d’une pyramide définie par un espace, mais le subconscient défie le temps. Nous savons au plus profond de nous-mêmes qu’un écho se fait entendre de notre intérieur.

Appelez ça de la spiritualité ou le pouvoir qu’a l’environnement sur nous, cela n’appartient qu’à vous et votre cheminement intérieur. La très grande majorité de la foule quittera la pyramide émue, sans mot, sans regarder les autres, comme lors une marche de Compostelle. D’autres spectateurs sortiront de cette prestation avec l’envie de se fondre à la foule touristique du Vieux-Port, de vivre intensément !

« Essayer de tout comprendre en fonction de la mémoire, du passé et des écrits, c’est comme avoir vécu l’essentiel de sa vie, le nez dans un guide touristique, sans jamais regarder le paysage. »

– Alan Watts


La mise en scène de Gabriel Coutu-Dumont laisse jaillir nos voix intérieures, nos blessures, notre naissance, notre enfance, nos mémoires anciennes qui défilent tels des lignes de temps dans le présent de notre esprit. Et il y a cette empathie pour ceux qui ont vécu avant, bien avant nous. Nous disparaitrons aussi, comme eux, dans l’oubli du temps, mais notre vie n’est pas vaine ; elle nous apprend, par ce qui nous entoure et qui fait écho en nous, elle nous apprend à tous les jours dans la tristesse comme dans la joie, dans le malheur comme dans la grâce.

Ce que nous appelons pays, religions, cultures, croyances, ne sont que des limites que nous nous imposons. Nous sommes unis, que nous le voulions ou non, à tout ce qui gravite autour de nous... l’univers tout entier. Ouvrons notre conscience. Écrivons un futur où la paix règne.

La chanson finale d’Au-delà des échos en est une commune à plusieurs générations et accompagnée du visuel saisissant de la production, vous serez bouleversés peu importe qui vous êtes. Tout part d’un rêve, non de tous les paradis que vous aurez voulu atteindre, mais d’un rêve mis en action.

« Le drame de l’homme occidental vient de ce qu’il se sent séparé de l’univers. Aussi longtemps que l’esprit est coupé en deux la vie est un conflit, tension, frustration et désillusion perpétuels. »

– Alan Watts



Merci infiniment à Guy Laliberté de faire tout en son pouvoir pour réaliser ses rêves et de nous en faire profiter. Merci à Lune Rouge et surtout à Gabriel Coutu-Dumont d’avoir matérialisé le rêve, l’espoir, la paix en une création authentique et fascinante, telle la vie.

Pour vivre Au-delà des échos cet été, réservez vos billets sur le site de la pyramide PY1, ou profitez de nos offres sur atuvu.ca ! Pour mieux connaitre et suivre le grand artiste Gabriel Coutu-Dumont, visitez son site web.