Le mystère Henri Pick | Une comédie française comme on les aime !
Le mystère Henri Pick | Une comédie française comme on les aime !

Publié par Clara Bich le Ven. 14 juin 2019 à 14h00 - Contenu original
Cinéma, Activités familiales, Alice Isaaz, Camille Cottin, Cinéma français, Comédie dramatique, Fabrice Luchini, La critique cinéma de Clara, Littérature, Littérature française, Sortie culturelle, Suggestions de sorties


Le mystère Henri Pick est le nouveau film du réalisateur français Rémi Bézançon. Habitué à réaliser des comédies dramatiques de qualité (Le premier jour du reste de ta vie, Nos futurs), il signe ici un nouveau long-métrage avec Fabrice Luchini et Camille Cottin. En salle ce vendredi 14 juin, ce film est sincère, drôle et positif ! Du bon cinéma français et sympathique comme on l’aime !


Lors d'un séjour à Crozon, en Bretagne, Daphné, une jeune éditrice, tombe par hasard sur la bibliothèque des romans non-publiés. En fouillant, elle trouve le roman de ses rêves qui va lancer sa carrière. Alors qu’elle apprend que l’auteur, Henri Pick, est l’ancien pizzaïolo de la ville décédé deux ans auparavant, elle décide de le publier. Le roman devient un best-seller incontournable et le célèbre critique littéraire Jean-Michel Rouche décide de mener son enquête pour en chercher le réel auteur… Une comédie dramatique sur fond d’enquête à la Hercule Poirot avec Fabrice Luchini dans le rôle principal du critique littéraire : autant vous dire qu’on aime, on adore, on adhère !

Camille Cottin (connue pour son rôle d’Andréa Martel dans la série Dix pour cent), en fille d’Henri Pick, et Fabrice Luchini, en critique littéraire désagréable et détesté de tout Paris, mènent ensemble un jeu de chat et de souris avant d’unir leurs forces pour mener leur enquête. Petit à petit un coup de foudre s’installe entre les deux protagonistes. Leur duo est dynamique, drôle et capricieux ! Alice Isaaz, qui mène une belle carrière depuis 2015, interprète l’éditrice et convient à ce que Rémi Bézançon cherchait : « une blonde hitchcockienne, énigmatique et incernable ». Également, Hanna Schygulla, l’égérie de Fassbinder, a un petit rôle à l’écran tout en interprétant un rôle majeur dans la narration ! Le casting est donc très apprécié.

Dès les premières séquences du film, le réalisateur manipule son spectateur à merveille en utilisant les codes du polar. En plus d’un duo d’acteurs formidable, la force de son film est de mélanger ces codes avec des pointes d’humour. Il est assez cocasse de voir Fabrice Luchini interpréter un critique littéraire un peu trop direct et dur, traverser les différentes aventures qu’il vit durant son enquête ! Entre ses séjours au Bristol, ses allers-retours en bus à Crozon, ses petites soirées où il fume du pot et sa rencontre avec le cousin de Gournek, on ne vous en dit pas plus mais ça vaut le déplacement en salle de cinéma !

Fabrice Luchini livre – comme d’habitude – une performance exceptionnelle. Soulignons la séquence dans la cuisine avec la lettre d’Henri Pick et l’adaptation « à la Marguerite Duras ». Cette séquence, qui a d’ailleurs été improvisée par l’acteur, résume assez bien l’ingéniosité, la culture et la facilité qu’a Fabrice Luchini à manier les mots, les respirations et la ponctuation lorsqu’il s’exprime.

Rémi Bézançon adapte cette histoire au cinéma suite à la sortie du roman éponyme sorti en 2016 et écrit par l’auteur à succès David Foenkinos à qui l’on doit La délicatesse ou bien le scénario du film Jalouse avec Anne Dorval. Bien que de légers points techniques nous aient gênés telles que la surutilisation des gros plans et de la trame musicale ou encore une fin un peu trop rapide, Le mystère Henri Pick est un bon film français. Avec cette brochette d’acteurs talentueux, un réel parti-pris pour se moquer gentiment du monde des auteurs et la mise en scène de vrais habitants d’un village dans le Finistère, Rémi Bézançon réalise un film sincère, positif, humain et drôle ! De quoi passer un excellent moment en salle !


Ayant fait plus d’un million d’entrée en France, Le mystère Henri Pick arrive sur nos écrans québécois ce vendredi 14 juin. Cette comédie dramatique touchante sur fond d’enquête littéraire vous fera rire et vous donnera envie de lire un bon livre tout en profitant des belles personnes qui vous entourent !