« À votre santé! Clinique à bon marché », tout simplement… malade!
« À votre santé! Clinique à bon marché », tout simplement… malade!

Publié par Daniel Raymond le Lun. 1 juillet 2019 à 18h00 - Contenu original
Théâtre, Amélie Hewett, François Chénier, Jean-Nicolas Verreault, Marie-Eve Morency, Martin Héroux, Michel Charrette, Nathalie Mallette, Suggestions de sorties, Théâtre des Hirondelles

Crédit photos: page Facebook du Théâtre des Hirondelles


Le théâtre des Hirondelles frappe encore dans le mille avec À votre santé! Clinique à bon marché. En ce samedi soir morose et pluvieux du 29 juin, je me suis copieusement dilaté la rate en compagnie d’une salle bondée et gagnée d’avance, qui réagissait au quart de tour à ce feu roulant de saynètes humoristiques toutes aussi divertissantes les unes que les autres.



Le dynamique duo d’auteurs et de metteurs en scène, composé de Michel Charrette et de François Chénier, donne aux quatre comédiens vedettes, Nathalie Mallette, Jean-Nicolas Verreault, Martin Héroux et Marie-Eve Morency, l’occasion d’exceller et de se surpasser dans l’art de « dérider le monde ».


D’abord, sans plus tarder, je signale la présence, encore cette année, d’Amélie Hewett, cette jeune, ravissante et très talentueuse chanteuse, auteure-compositrice-interprète et multi-instrumentiste, qui nous sert l’apéritif musical sur une scène extérieure, d’abord avant le début de la pièce et ensuite à l’entracte, pour nous faire agréablement patienter. Elle s’acquitte gracieusement et très efficacement de sa mission.

Depuis que je l’ai découverte à ce même théâtre, l’an dernier, Amélie a produit son premier album. Vous pouvez d’ailleurs profiter de l’occasion pour vous le procurer. Surtout, elle n’a rien perdu de sa passion, de sa candeur, et de son ton décontracté. Voilà une artiste débordante de talent à qui je souhaite une longue, fructueuse et brillante carrière. Incidemment, elle est présente sur Facebook et vous pouvez la voir et l'entendre sur YouTube.



Revenons maintenant à la « Clinique à bon marché » où quatre chevronnés comédiens se donnent à fond et à cœur joie pour divertir et faire réagir une salle qui ne demande certes pas mieux que de s’amuser dans la plus pure tradition du théâtre d’été.

Dans une clinique médicale régionale, qui s’est méritée une généreuse subvention gouvernementale de 4,2 millions de dollars, mais non sans collusion, magouille et enveloppe brune, le médecin résident décédé se voit remplacé par une praticienne, incarnée par Nathalie Mallette, qui aborde cette affectation avec une bonne dose de réticence et d’appréhension. Elle et le concierge (Jean-Nicolas Verreault), aussi timide que maladroit, finiront par mutuellement s’apprivoiser. Entre temps, c’est le défilé continu de patients colorés, aux comportements excessifs, et arborant des maladies des plus inusitées.

Exception faite de Nathalie Mallette, les comédiens incarnent plusieurs personnages, nous donnant ainsi l’occasion de pleinement apprécier leur versatilité. Bien qu’ils soient tous excellents et que je leur lève mon chapeau sans aucune hésitation, j’admets avoir été particulièrement impressionné par la performance de Martin Héroux qui incarne avec brio une éclectique brochette d’hilarants hurluberlus et qui, à mon humble avis, vole régulièrement le show. Mais tous, j’insiste, livrent de mémorables prestations.

Les décors et les éclairages, aussi réussis que fonctionnels, contribuent généreusement à faciliter une mise en scène des plus dynamiques, dont Messieurs Charrette et Chénier peuvent légitimement s’enorgueillir. Les nombreux et fort pertinents segments vidéo, mettant surtout Michel Charrette en vedette, dans son rôle de politicien véreux, s’intègrent sans heurt et en parfaite harmonie avec l’action sur scène.

Les portes claques. Les blagues abondent. Les rirent fusent à profusion. On rit, on tape des mains, et on s’amuse. C’est une incontestable réussite. Bref, l’éprouvée recette fait recette. Après deux heures de divertissement bon enfant, l’ovation debout est, sans surprise, aussi spontanée que bruyante et qu’amplement méritée.



Avec À votre santé! Clinique à bon marché, un autre fleuron s’ajoute à la couronne des rois de la comédie qui donnent ses lettres de noblesse au Théâtre des Hirondelles. La pièce est encore à l’affiche jusqu’au 24 août et je rappelle que le populaire combo souper-spectacle est toujours disponible. Apprenez-en plus sur les comédiens, sur le Théâtre des Hirondelles et sur sa programmation, et procurez-vous-même des billets en accédant, ici, à son site internet. Ne boudez pas votre plaisir. Rappelez-vous que le rire est thérapeutique. Offrez-vous ce cadeau. Bon spectacle !