Festival Orientalys | Voyage plurisensoriel au coeur de l’Orient
Festival Orientalys | Voyage plurisensoriel au coeur de l’Orient

Publié par Emmelyne Péault-Hampshire le Mar. 13 août 2019 à 17h00 - Contenu sponsorisé
Musique, Algérie, Chine, Danse du monde, Danse kabyle, Danse orientale, Danse traditionnelle, Égypte, Festival, Festival Orientalys, Massar Egbari, Montréal, l'été..., Tikoubaouine, Troupe du Phoenix, Troupe Hua Yun, Vieux Port de Montréal


Du 22 au 25 août prochains, un vent chaud aux relents d’épices soufflera sur le Quai Jacques-Cartier du Vieux-Port où le Festival Orientalys jettera l’ancre pour quatre jours de célébrations multiculturelles aux couleurs de l’Orient. Invitation au voyage, les festivités réuniront musique, danse, gastronomie et arts orientaux pour une expérience sensorielle qui vous mènera des dunes du Sahara aux rizières d’Asie sans quitter Montréal ! Avec une riche programmation musicale pour cette 9e édition, atuvu.ca a sélectionné pour vous les temps forts du festival à inscrire sans plus tarder à vos agendas.



Tikoubaouinele vendredi 23 août à 17h00, Scène de la Médina et le samedi 24 août à 19h30, Scène TD


C’est le soleil ardent du désert que les membres de Tikoubaouine apporteront avec eux lors de leur performance. Originaire d’In Salah et d’Adrar, au coeur du Sahara algérien, ce groupe touareg est de la lignée de ceux qu’on appelle les héritiers du blues du désert. Avec un son chaud, électrique, distordant et des paroles fraternelles contant les périls de la rude vie des peuples nomades, Tikoubaouine vous transporte vers un univers aride parfois méconnu.





Résurrections Hua Yunle vendredi 23 août à 18h15, Scène TD


Après un succès retentissant l’année passée, la troupe du Phoenix (Hua Yun) est de retour à Orientalys pour un spectacle hommage aux arts et disciplines chinoises. C’est donc un éventail traditionnel de danses, de chants, de musiques, d’acrobaties et d’arts martiaux que vous réservent ces cinquante artistes pluridisciplinaires, pour un voyage tout en couleurs entre le yin et le yang.






Massar Egbarile vendredi 23 août à 19h30, Scène TD


Groupe phare de la scène alternative égyptienne, Massar Egbari saura envoûter le public d’Orientalys par son mélange parfait de sonorités orientales et occidentales. Alliant le rock et le jazz à des harmoniques plus traditionnels, les compositions de ces quatre musiciens originaires d’Alexandrie se démarquent par leurs paroles aussi poétiques qu’engagées, abordant avec lyrisme les questions sociétales de l’Égypte moderne. Massar Egbari est donc, comme son nom l’indique, un « détour obligé » pour les festivaliers, à ne pas manquer !






Improvisations, échanges et communions sur la Place Orientalys

Le Quai Jacques-Cartier se transformera en véritable souk le temps des festivités et l’ambiance communautaire des villes orientales se ressentira encore davantage avec la création d’un nouvel espace pour cette 9e édition, la Place Orientalys. Au coeur de notre médina d’un jour, cette troisième scène sera animée sans relâche par les Djs Sam et Élie qui laisseront place à l’improvisation, l’expression et l'interaction en accueillant une ribambelle d’artistes divers et variés, dont une série de chorégraphes et leurs troupes qui viendront vous envoûter avec différents styles de danses orientales, perses, kabyles et même d’inspiration afro-cubaine. Préparez-vous donc à de belles surprises, des rencontres improbables et surtout, une expérience immersive authentique !


C’est donc pour un tour du monde en quatre jours que le Festival Orientalys vous invite à embarquer ! Une occasion idéale pour celles et ceux qui souhaiteraient profiter d’un dernier air de vacances avant la rentrée. Pour en savoir plus sur les diverses activités proposées et consulter l’intégralité de la programmation, c’est par ici. Bon voyage !