10 secondes de liberté, 2h15 d'émotions
10 secondes de liberté, 2h15 d'émotions

Publié par Ann-Catherine Désulmé le Ven. 4 mars 2016 à 10h16 - Contenu original
Cinéma, 10 secondes de liberté, Films Séville, Stephan James, Suggestions de sortie

Crédit photos: Les Films Séville

Février fut un mois de rempli de neige et de temps glacial, mais principalement le mois que l'on commémore l'histoire des noirs. L'occasion idéale pour en apprendre plus sur ces hommes et femmes qui ont marqué l'histoire.

Connaissez-vous Jesse Owens? Probablement! Ce jeune athlète, né en 1913 en plein temps de ségrégation, a vécu une vie de courage et de détermination. Dans ce film, nous accompagnons Jesse dans ses périples qui le menèrent tout droit aux Olympiques de 1936, à Berlin, devant nul autre qu'Adolf Hitler lui-même.Celui qui a mis le Führer et ses fidèles en furie n'a renoncé devant rien pour suivre sa passion et vivre sa liberté à travers celle-ci. Jesse nous donne un parfait exemple de comment prouver sa valeur lorsque nos collègues, voisins, patrons ou des étrangers nous regardent et nous jugent comme étant moins que rien. Il a défié les préjugés et les fausses idées devant le monde entier.

Stephan James, ce jeune torontois de 22 ans, a magnifiquement rendu hommage à l'athlète américain par sa performance poignante. Le complice de James, Jason Sudeikis, que l'on voit généralement dans des comédies, nous prouve qu'il est un acteur aux multiples talents.

Même si nous avons déjà vu des « faits vécus » qui portent sur les thématiques de sport, du racisme et de la victoire, nous sortons du cinéma avec le sourire et un regain d'espoir pour poursuivre l'impossible.


À l'affiche depuis le 19 février, il est encore temps d'aller voir « 10 secondes de liberté » dans la plupart des cinémas du Québec!