Concert attendu de l'ensemble Âstân à l'Église St Jax
Concert attendu de l'ensemble Âstân à l'Église St Jax

Publié par Lili Mercure le Lun. 6 mars 2017 à 15h45 - Contenu original
Musique, Bashir Faramarzi, Église St Jax, Ensemble Âstân, Musique du monde, Suggestions de sorties

Crédit photos: Ensemble Âstân

L’ensemble Âstân lance son premier album, Qazalvâreh, le 11 mars prochain à l’Église St Jax. Les chansons sont des compositions originales de Bashir Faramarzi, joueur de santour (cithare sur table), au sein de la formation musicale perse.

En entrevue avec atuvu.ca, Bashir Faramarzi livre le processus de création de Qazalvâreh. Le projet est né d’une recherche en ethnomusicologie que Bashir a menée durant 6 ans dans la région de Khorâssân, la province au Nord-est de l’Iran. Les recherches sont à la base de l’idée originale de Qazalvâreh et sont devenues des parties intégrantes de la création musicale.

Bashir confie qu’il songeait depuis un bon moment à réaliser un album: « J’avais déjà composé les pièces de cet album mais je n’avais jamais l’opportunité de les enregistrer. Depuis mon arrivée à Montréal, je pensais plus sérieusement à faire cet album. Montréal est un endroit favorable pour les artistes et surtout pour les musiciens de musiques du monde ».

Les créations d’Âstân sont inspirées de deux traditions musicales : celle de la musique de la province du Khorâssân et celle de la musique « classique », dite savante, de l’Iran. Bashir s’est aussi inspiré des maqâms, systèmes musicaux de la musique des bakhshi, et d’un poème de Rumi. Le terme Qazal est un genre littéraire perse qui veut dire « parole amoureuse ». Le titre de l’album, Qazalvâreh, voudrait donc dire «à la façon des Qazal».

Le groupe Âstân transporte l’auditoire directement au sein des traditions persanes avec ses instruments authentiques. Le santour iranien, un instrument présent au long de la route de la soie, est très utilisé sur les pièces d‘Âstân. Le dôtar, instrument en forme de demi-poire composé d’un long manche en abricotier, est aussi bien audible. L’instrument était en majorité utilisé par les bakhshi, des conteurs d’histoires populaires, encore aujourd’hui présents dans les villages, occupant souvent les métiers de barbier ou d’épicier.



En octobre 2016, Âstân a été sélectionné parmi dix-huit groupes musicaux et a été lauréat de quatre prix Coup de cœur dans le cadre de la 6e édition de la Vitrine des musiques locales métissées. L’album a été réalisé avec l’aide des subventions des Conseils des arts du Québec et de Montréal. Le Prix de la diversité en musique se dit vouloir récompenser les artistes de la musique du monde, pour donner un espace aux musiciens et ainsi encourager leur carrière professionnelle.

Bashir explique les méthodes musicales qu’il a utilisées : «Je me suis concentré sur les aspects particuliers du jeu du dotâr et des potentiels rythmiques de cet instrument à deux cordes. Dans mes compositions, j’ai donc conservé le caractère soliste du dotâr et du santour. Écrire des arrangements musicaux pour des instruments traditionnels iraniens, les réunir dans cette forme musicale, était le défi de mon approche créatrice».

Le groupe a été formé en 2013 par quatre musiciens iraniens vivant à Montréal, Bashir Faramarzi (santour, dotâr, setar), Reza Abaee (gheychak), Kouhyar Babaeian (tar) et Ziya Tabassian (percussions). Ils puisent leurs inspirations artistiques dans les musiques traditionnelles arabe, iranienne et turque. En 2016, après des années significatives tant au niveau des compositions, des concerts et des ateliers, deux nouveaux musiciens se sont ajoutés à la troupe : Omar Abou Afach, altiste, et Christophe Papadimitriou, contrebassiste.

Bashir Faramarzi pratique le santour depuis 20 ans. Il a débuté la pratique en 1997 à l’âge de 15 ans. Ali Faramarzi, son frère a été son premier mentor. Il entre à l’université de Téhéran en 2001 pour faire des études en musique iranienne. Il quitte par la suite l’Iran pour étudier l’ethnomusicologie à Paris.

Pour le rencontrer et assister au lancement de l'album, consultez atuvu.ca
Pour plus d'informations sur l'ensemble Âstân: www.bashir-faramarzi.com