Découvrez le brillant parcours de Gabriel Joseph, Étoile Montante Ford de l'édition 2016!
Découvrez le brillant parcours de Gabriel Joseph, Étoile Montante Ford de l'édition 2016!

Publié par Mathilde Recly le Mar. 18 avril 2017 à 16h20 - Contenu sponsorisé
Musique, Étoile montante Ford, Francofolies, Gabriel Joseph

Crédit photos: Benoît Rousseau

Le concours Étoile Montante Ford s’apprête à recevoir les candidatures des aspirants chanteurs, ceux prêts à se lancer pour l’édition 2017. Ceux qui rêvent, en fait, de finir à la même place que Gabriel Joseph, le grand vainqueur de l’année précédente. Et on comprend pourquoi la première place sur ce podium attire : le jeune chanteur a ainsi pu bénéficier d’un précieux coup de pouce pour faire décoller son projet artistique et sa carrière. atuvu.ca a eu la chance d’échanger avec lui, à propos de ses impressions, ses ressentis, et la trajectoire qu’ont pris ses ambitions de musicien qui a eu l’audace – bien inspirée – de tenter sa chance à l’Étoile Montante Ford de 2016.


De ses premiers accords au piano à ses premiers pas vers L’Astral

L’histoire passionnée de Gabriel avec la musique commence tout jeune, alors qu’il découvre le film Les Choristes : c’est une vraie révélation. « J’ai passé une partie de mon enfance dans les foyers d'accueil. Quand le film est sorti, j'avais 9 ans. On aurait dit que la chanson phare, l'histoire avaient été écrites pour éclairer un enfant comme moi », nous confie-t-il d'entrée de jeu. Alors, il se met à écrire ses premières chansons, inspiré par les petits chanteurs. Son caractère entreprenant le pousse à prendre en plus des cours de piano, avant de bifurquer vers la guitare, plus tard. À 13 ans, il se passionne pour l'enregistrement musical qu'il apprend seul, et publie des reprises sur internet. Il touche également au théâtre, s’intéresse à l’ingénierie du son. C'est à l'âge de 18 ans qu'il est repéré par Universal Music France, qui ne lui permet à ce moment pas d’être créateur, à son grand désarroi: il décide alors de décliner l'offre. À la place, il devient Gabriel Joseph pour pouvoir s'exprimer librement en chansons. Ses sources d'inspiration? « Les douleurs, les bonheurs, les sentiments, les saisons; les sens dans toutes leurs significations », déclare-t-il. Au printemps 2016, il se lance dans une nouvelle aventure et tente sa chance en participant au concours de l’Étoile Montante Ford. Il franchit donc les portes de l’Astral pour la première série d’auditions, qu’il remporte… sans savoir que les victoires se succèderont jusqu’à l’étape ultime de la finale, faisant de lui le grand gagnant de cette édition.


Un parcours qu’il ne regrette pour rien au monde

Alors, c’est le début pour lui d’une année riche en émotions et en occasions de faire grandir son projet musical. « J’ai le sentiment d’avoir mûri. Artistiquement bien entendu, mais aussi sur un plan personnel. Jusque là, j’écrivais mes chansons seul dans ma chambre, ou dans le jardin. Je ne savais pas ce que c’était que de travailler avec des professionnels. C’est vraiment enrichissant », dit-il quand on s'intéresse à cette première année post-victoire. En mars, il lance le titre « Échelle d’Espoir », extrait d’un EP qui devrait sortir prochainement. Au sujet de cette première chanson, il explique : « J’avais envie de trouver une image qui corresponde au passage entre chaque génération. J’ai pensé à mes parents, à mes grands-parents. Et puis à la petite dernière de ma famille. C’est ma cousine qui n’a que 4 ans. On a passé une journée aux Buttes-Chaumont, un parc assez grand à Paris. J’avais peur que ce soit difficile, parce qu’elle est encore petite, mais finalement on a bien ri. J’étais même surpris du résultat ! ».

Maintenant, il travaille pour le grand concert qu'il donnera sur la scène des FrancoFolies, sous peu, en tant que gagnant de l'édition précédente de l'Étoile Montante Ford. « Se préparer pour la scène, j’ai l’impression que c’est ce qui demande le plus de force. Pour l’écriture, ce serait plus la patience. Je travaille avec des musiciens qui me poussent à faire un vrai travail en profondeur », déclare-t-il.

Alors qu'on s'apprête à conclure cette entrevue avec Gabriel, on ne peut s'empêcher de lui demander quel conseil il donnerait à un artiste émergent qui souhaiterait participer à l'édition 2017 du concours qui lui a offert tant d'opportunités. Ce à quoi il répond: « Il faut vraiment être naturel. On n'a rien à perdre en restant authentique ».


Si vous aussi, vous avez la passion de créer vos chansons et de les partager avec le public, nous ne pouvons que vous encourager fortement à tenter votre chance : le gagnant présentera son propre spectacle en solo lors des FrancoFolies 2018, tout en étant coaché par des mentors de choix afin de bien préparer l’événement. Il recevra aussi 2500$ offerts par Ford, et bénéficiera d’un enregistrement professionnel pour deux de ses chansons. Il est temps de croire en votre bonne Étoile, tentez votre chance ICI.