Pas si fou que ça le cerveau!
Pas si fou que ça le cerveau!

Publié par Esther Hardy le Jeu. 25 mai 2017 à 9h00 - Contenu original
Exposition, Cerveau à la folie, Cervo, Esther aux premières loges, Musée de la civilisation, Paul de Konnick

Crédit photos: Esther Hardy, Archives

Dévoilée mardi dernier et présentée en collaboration avec le Musée Armand-Frappier, la nouvelle exposition Cerveau à la folie du Musée de la civilisation à Québec est tout simplement fascinante, riche en connaissances et étonnamment culturelle. De prime abord, le sujet me semblait aride et j’appréhendais une visite plus lourde au musée… J’ai été agréablement séduite et d’autant plus captivée par les nombreux angles explorés par l’équipe du musée. Du scientifique à l’artistique, du culturel à l’humain, cette exposition nous fait découvrir notre anatomie, nos capacités cérébrales et parcourt les mystères de tout acabit de notre boîte crânienne avec une aisance et un plaisir artistique.


Une exposition novatrice, car l’idée même de la présenter est venue de la commissaire qui en assume la responsabilité. Comme l'exposition Cerveau à la folie n’a jamais été présentée dans le monde auparavant, le musée de la Civilisation a eu toute la liberté de créer une exposition d’envergure sur ce sujet inédit et même de l’enrichir de consultation auprès de nombreux chercheurs et d’experts accessibles ici au Québec.




Cerveau à la folie nous dévoile des mystères du fonctionnement interne de notre cerveau en rapport avec nos sens, le monde extérieur et plus… Il nous parle autant de ses capacités, de sa structure et de ses facultés, que de la recherche, de l'historique des découvertes, de son fonctionnement, des traitements, etc.


On y regroupe des témoignages d’artistes, des études d’experts tel que Paul De Konnick (professeur de l’université Laval au centre de recherche Cervo), des informations sur l’activité cérébrale durant le sommeil et le rêve. On comprend que la maladie mentale peut diminuer certaines facultés et en exacerber d’autres. On prend plaisir à essayer de petits tests pour accompagner les informations factuelles. On explore les nombreuses capacités du cerveau, son évolution, son développement, sa croissance, ses réactions sous le stress, ses maladies, etc.




Cerveau à la folie est une exposition extrêmement riche en découvertes!


Poursuivant un des mandats du musée de vulgariser l’information, c’est avec une étonnante simplicité qu’on guide notre aventure dans les dédales du cerveau humain sans tomber dans la lourdeur des explications scientifiques compliquées ou qui pourraient même devenir bouleversantes dans le cas de la maladie mentale.



On apprend que notre cerveau contient des neurones d’apparences variées. Qu’ils forment un enchevêtrement d’une complexité effarante… On découvre pourquoi un enfant a plus de synapses qu’un adulte…




On s’étonne que la connexion entre nos neurones mis bout à bout fasse quatre ou cinq fois le tour de la terre, soit 180 000 km de fil. Et l’exposition l’illustre bien avec ses milliers de cordages qui la composent. Les textures de bois et les couleurs pâles sont aussi pensées en fonction de la thématique, chaque élément s’interconnecte comme dans notre boîte crânienne. Une magnifique structure de la colonne vertébrale fait guise de séparation entre deux des huit sections de cette riche exposition. Des zones spécifiques sont conçues pour les adolescents de huit à quatorze ans en quête d’expérimentation.


Une exposition demande normalement de deux à trois ans de préparation, celle-ci inspirait tellement l’équipe de création qu’un an a suffi à la fignoler. Cerveau à la folie couvre tout ce qu’on peut imaginer d’intérêt concernant cette partie plus qu’essentielle du corps, car comme on peut le lire dans l’exposition : « Sans cerveau, pas de vie!» On en convient, c’est une motivation puissante pour créer un lieu qui nous fait voyager dans ces mystères jusque-là inaccessibles à la plupart d’entre nous.




Qu’on s’intéresse à la science ou non, le savoir qui y est dévoilé, nous enrichit et complète nos connaissances générales.

Si le cerveau, ses facultés et ses capacités vous fascinent moindrement, faites un saut à Québec et offrez-vous le plaisir de visiter Cerveau à la folie, vous en sortirez satisfait et encore plus captivé par la richesse du fascinant fonctionnement de votre cerveau.