Twelve Naked Gueules & The Death between two arcs Twelve Naked Gueules & The Death between two arcs 
Danse
Ven. 8 décembre 2006 à 20:30
Espace Tangente
840, rue Cherrier, Montréal
  Carte
12.00$ / Billet gratuit avec invité!
(Régulier:16.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

10 minutes avant le spectacle, toute réservation non-honorée sera mise à la disponibilité des gens à la porte.

Chaque vendredi soir après le spectacle, le public est invité à une discussion avec les artistes. Venez échanger sur différents thèmes tels que le sens et l'esthétique de l'oeuvre, le processus de création, l'interprétation et la scènographie.

Twelve Naked Gueules (Normand Marcy)

Projet interdisciplinaire où, semblable au peintre Francis Bacon passant devant la vitrine de son boucher, le chorégraphe questionne son lien avec l'animal...


The death between two arcs (Suzanne Miller & Allan Paivio)

De l'Ode à la joie de Beethoven au Messie de Haendel , ce solo combine des paysages auditifs hypnotiques, des images projetées et un décor qui transforme le théâtre en un instrument de musique.


La série Elektro Poetiks

Dans l'ensemble de ces créations, les médias électroniques deviennent un outil, un élément, mais non le sujet principal. Ils permettent aux artistes de rédéfinir le corps dans son environnement. De nouveaux gestes et des structures chorégraphiques apparaissent. Comment ces performances transforment-elles notre rapport à nous-mêmes et au monde ?



Tangente

  Twelve Naked Gueules & The Death between two arcs

Inscription
Fil culturel | Danse

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Orientalys | Grooz, au-delà du Groove !
  Grégoire Blanc joue Aleks Schürmer
  Valérie Lacombe joue Andre White
  Pierrot chante Reggiani
  Soirée avec Sergei Trofanov
  Les années 80
  Orientalys | Mosaïque
  Noël... sous les chandelles !
  Hommage à Metallica @ Club Soda
  Orientalys | Issam Kamal
  Jam sessions avec Jim Doxas
  Atelier de thérémine (Ether Weekend)
  Couleurs de la Diaspora
  Geoffroy
  Orientalys | Komachi, Tambours de tempête !