Micmacs à tire-larigot Micmacs à tire-larigot   
Cinéma
Jeu. 3 juin 2010 à 19:00
Cinéma Quartier Latin
350, rue Émery, Montréal
  Carte
Gratuit ! (Régulier:10.99$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

IMPORTANT: Arrivez tôt, le nombre de places est limité. La distribution des places se fait selon le mode "premier arrivé, premier servi". La réservation ne vous garantit pas un siège. atuvu.ca et le cinéma ne sont pas responsables du nombre de laissez-passer distribués.

Les Films Séville vous convient à la première du film de Jean-Pierre Jeunet, Micmacs à tire-larigot.

L'histoire:

Une mine qui explose au coeur du désert marocain et, des années plus tard, une balle perdue qui vient se loger dans son cerveau... Bazil n’a pas beaucoup de chance avec les armes. La première l’a rendu orphelin, la deuxième peut le faire mourir subitement à tout instant.

À sa sortie de l’hôpital, Bazil se retrouve à la rue. Par chance, ce doux rêveur, à l’inspiration débordante, est recueilli par une bande de truculents chiff onniers aux aspirations et aux talents aussi divers qu’inattendus, vivant dans une véritable caverne d’Ali-Baba : Remington, Calculette, Fracasse, Placard, la Môme Caoutchouc, Petit Pierre et Tambouille.

Un jour, en passant devant deux bâtiments imposants, Bazil reconnaît le sigle des deux fabricants d’armes qui ont causé ses malheurs. Aidé par sa bande d’hurluberlus, il décide de se venger.

Seuls contre tous, petits malins contre grands industriels cyniques, nos chiffonniers rejouent, avec une imagination et une fantaisie dignes de Bibi Fricotin et de Buster Keaton, le combat de David et Goliath…



www.micmacs-lefilm.ca

Sortie en salles au Québec: le 4 juin 2010.

  Micmacs à tire-larigot

Inscription
Fil culturel | Cinéma

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Sing | Première MTL VOA
  Truman de Cesc Gay
  Lion | Première de Québec
  Ciné-Conférence de voyage : BALI
  Ciné-Conférence de voyage : LA RÉUNION
  L'ONF à la maison: Le neuvième étage
  Votez Bougon | Première Trois-Rivières
  Ciné-Conférence de voyage : PORTUGAL
  Votez Bougon | Première Québec
  Mean Dreams (VF)
  Ciné-Conférence de voyage : POLOGNE
  Ciné-Conférence de voyage : COLOMBIE
  Ciné-Conférence de voyage : PROVENCE
  Lion - Première de Sherbrooke
  Why Him? Première MTL VOA



Vos commentaires

Un cirque d'hurluberlus sympathiques.  
Une histoire amusante, un propos anti-armement bien amené. Les personnages trop caricaturés ou peut pas assez finalement... Cette comédie aurait pu être plus drôle, tout laissait croire que ce serait désopilant. Mais j'étais un peu déçue chaque fois que je pensais que ça « commencerait ». Ce scénario était pour un Louis de Funès, mais malheureusement il n'y en a plus... La scène de la mine anti-personnelle dans le terrain de soccer était la plus drôle et la plus percutante à mon avis. Mes jeunes invités (14 - 15 ans) ont toutefois bien apprécié en général.

Johanne M.
Mar. 8 juin 2010



Jeunet égale à lui-même!  
Étant un fan des univers du réalisateur Jean-Pierre Jeunet, je n'ai pas été déçu avec sa dernière oeuvre! Une comédie dans la tradition du cinéma burlesque français, des personnages attachants et un univers rétro-futuriste comme je les adore! La beauté des images, les décors baroques et les ambiances à dominante art-déco ont ravi mes yeux! J'ai encore le sourire aux lèvres! Allez voir ce petit bijou.

Arnaud | atuvu.ca
Lun. 7 juin 2010



Divertissant!  
Aimant beaucoup Dany Boon et Jean-Pierre Jeunet, c'est ce qui m'a attiré vers ce film. J'ai bien aimé l'ensemble, sans être toutefois aussi émerveillée qu'avec Amélie Poulin. J'ai beaucoup aimé l'esthétique, la musique et les comédiens. L'histoire reste cependant simple. C'était un bon moment divertissant!

Valérie P.
Ven. 4 juin 2010



Le neurone déshydraté de Stephen Harper  
Micmacs a tire-larigot ou mieux encore comment crisser dans le cul une torpille a deux vendeurs d'armes véreux et sans scrupules. Une grosse caricature incroyablement jouissive. Du bonheur en pellicules. Dany Boon crève l'écran. Personnages des plus disjonctés mais le message politique passe quand même . A mon avis encore mieux réussi que Le fabuleux destin d'Amélie Poulain. Après avoir vu le film vous avez juste le goût soit de conserver une contorsionniste dans votre frigo ou d'aller a Toronto pour le G8 déjoué leurs mesures de sécurité. Combien pour des rognures d'ongles de Wiston Churchill ou pour un oeil de Mussolini, une fois, deux fois, trois fois. Vendu, Rien cependant pour le neurone de Stephen Harper.

Yves P.
Ven. 4 juin 2010



À voir  
Très amusant, l'idée est magnifique.

Ghazwa E.
Ven. 4 juin 2010



Commentaires ?  
On pensait avoir touché le fond avec Amélie Poulain, mais non, on peut faire encore pire. Pour la deuxième fois de ma vie cinématographique, j'ai quitté la salle au bout de 45 min. Et pourtant l'idée de départ n'était pas mauvaise. Mais tant de niaiseries, non, plus capable. Qu'allaient faire dans cette galère Dussolier et Marielle ? Quant à Dany Boon il fait lui même des films drôles et sympathiques et ne gagne rien (enfin, façon de parler) à être le héros de cette pantalonnade. J'espère qu'il a été bien payé pour le faire. Mais vu le succès d'Amélie Poulain, qui sait, celui-ci peut faire un tabac...

Michele M.
Ven. 4 juin 2010



Bof...  
Si vous aimez les films fantaisistes avec une histoire un peu niaise, vous y êtes! L'esthétique particulière était intéressante mais bon, après quelques minutes tout était vu. Mes invités et moi n'avons pas vraiment aimé. Le public de la salle riait souvent mais ce ne fut pas notre cas.

Chantal S.
Jeu. 3 juin 2010



Amélie poulin 2  
Rire garantie , léger , divertissant, três créatif , à louer à la vidéo en famille.

Rénald J.
Jeu. 3 juin 2010



La revanche est douce au coeur de Basile  
Très bon film à recommander, humour noir bien traité, les personnages sont attachants, j'ai bien aimé la fin, C'est à voir et revoir, il y a de très bons coups

Micheline G.
Jeu. 3 juin 2010



À voir...  
Les fans de Jeunet qui l'ont aimé depuis Delicatessen ne seront pas perdus. C'est un film à l'humour noir, accessible et imaginatif. À voir!

José P.
Jeu. 3 juin 2010