Piaf, une vie en rose et noir Piaf, une vie en rose et noir  
Musique
Sam. 22 septembre 2007 à 20:00
L'Olympia
1004, rue Sainte-Catherine E., Montréal
  Carte
40.00$ / Billet gratuit avec invité!
(Régulier:40.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Note: Billets au parterre. Taxes incluses dans le prix.

Les Productions Revel en accord avec Map Productions, Jacques Pessis et Alain Delon présentent « Piaf, une vie en rose et noir » …

Comment la fille d’un acrobate des rues, née boulevard de Belleville et qui a grandi en vivotant dans les bouges de Pigalle, est-elle devenue une interprète célèbre dans le monde entier, dont la voix et les chansons touchent aujourd’hui plus que jamais un large public ?

Comment sont nés « La vie en rose », « L’hymne à l’amour », « Milord » ou « Non, je ne regrette rien » ? Comment a-telle survécu en connaissant la misère dans les cours des immeubles de Belleville et les bars de Pigalle ? Comment Edith Gassion est-elle devenue « la Môme Piaf », puis « Edith »? Comment a-t-elle rencontré Marcel Cerdan avant de vivre avec lui un amour entré dans la légende ? Que lui doivent Yves Montand, Charles Aznavour , Georges Moustaki et beaucoup d’autres ? Comment a t-elle brûlé sa vie en multipliant les spectacles jusqu’à épuisement, en dépit des avertissements des médecins lui demandant de se ménager ?

Le concept de ce spectacle est inédit et novateur : Jacques Pessis évoque la carrière de l’artiste au travers d’anecdotes et de dates clés de sa vie. Nathalie Lhermitte jalonne le récit avec des chansons immortelles, accompagnée en direct par Aurélien Noël à l’accordéon. La mise en scène vivante de Rubia Matignon souligne l’interaction entre conteur, chanteuse-comédienne et musicien, et fait intervenir le public.

La presse en parle :
« Un hommage émouvant et souvent drôle. Un pari réussi. » (Le Figaroscope)
« La qualité de ce spectacle tient à sa générosité, presque égale à celle d’Edith » (France Soir)
« Le résultat est là. On retrouve avec beaucoup de plaisir la grande Edith Piaf » (Pariscope)
« Allez-y !!! Un spectacle à la fois drôle et émouvant. Nathalie Lhermitte y interprète Piaf avec talent . Tout y est la gestuelle,la voix de Piaf . Un spectacle à ne pas manquer!!! » (Regard en coulisse)
« On a aimé passionnément cette vie en rose et noir jalonnée de chansons qui nous accompagnent tous les jours » (Nice Matin)

"PIAF UNE VIE EN ROSE ET NOIR"
écrite et racontée par Jacques Pessis
chantée par Nathalie Lhermitte
accompagnée par Aurélien Noël
mise en scène Rubia Matignon

Site officiel

  Piaf, une vie en rose et noir

Inscription
Fil culturel | Musique

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Le saut du lit
  Toute femme est une étoile qui pleure
  10 ans de mariage !
  Crudités
  Les monologues du vagin
  Le Sapin de Noël
  Ça ! - Le Théâtre de Quartier
  Cabaret Tollé
  Joyeuse Matinée de Noel
  Mémoire de Lou | Théâtre de l’avant-pays
  Sherlock Holmes et le chien des Baskerville
  Gloucester - Délire shakespearien
  Macbeth de William Shakespeare
  Le clan des divorcées
  Mes enfants n'ont pas peur du noir



Vos commentaires

Bravo!  
Excellent spectacle. A la fois audacieux et rigoureux. Prestation réussie et pleine de générosité.

Regis A.
Mer. 26 septembre 2007



Piaf ressuscitée et racontée  
De cette soirée on sort ébloui par la justesse, la force, et les émotions des interprétations des chansons d'Édith Piaf par cette Nathalie Lhermitte qui, outre ses remarquables qualités de chanteuse, révèle un admirable don d'imitation (si tant est que le timbre du spectacle n'est pas le sien) et un talent de comédienne hors pair. Par moment, elle nous donnait l'impression que la môme Piaf n'était pas morte. Acommpagnée d'un accordéoniste merveilleux, avec une mise en scène sobre mais très efficace et une narration biographique vivante, tous les ingrédients étaient là. Ce spectacle 65% chansons, 30% conte, 5% théâtre est un must pour les amoureux de Piaf. Seul léger bémol, certains passages de la narration auraient pu être raccourcis à mon goût. L'ovation finale était méritée.

Arnaud N.
Sam. 22 septembre 2007