Soirée Constellation | 13e anniversaire Soirée Constellation | 13e anniversaire 
Musique
Dim. 6 juin 2010 à 20:30
La Sala Rossa
4848, boul. Saint-Laurent, Montréal
  Carte
9.00$ / 10 % de rabais! (Régulier:10.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

13ième anniversaire des Disques Constellation avec Clues, HRSTA, Elfin Saddle, Elizabeth Anka Vajagic, Sam Shalabi, Ariel Engle, Hrair Hratchian, Radwan Moumneh

Les Disques Constellation célèbreront leur 13ième anniversaire (et Suoni per Il Popolo leur 10ième) lors d’une soirée d’ouverture mettant sur scène plusieurs des groupes montréalais de leur étiquette. Chaque détenteur de billet recevra aussi une sérigraphie commémorative en édition limitée.

Clues
Le premier disque de Clues offre des tubes chanson après chanson. Il est un de ces albums qui s’enchaînent sans effort malgré l’énergie impatiente qui s’en dégage et l’identité propre de chaque plage. Rien n’est jamais pareil et redondant mais n’y a-t-il jamais de spasmodiques forcés ou de schizophrénies faciles. Forgé d’influences postpunk, no-wave et psych, Clues compose un rare croisement d’hymnes pop qui grave à chaque fois ses propres limites faites parfaites sans jamais tenter d’aller trop loin ou se complaire. L’esthétique prédominant évite à la fois une décadence ornementale et une trop grande retenue. Un monde sonore épique et authentique, sans flafla mais enthousiasmant se révèle: particulier, énigmatique, invitant et vibrant d’une exubérance contagieuse.

HRSTA
Hrsta (se prononce her-shta) est l’idée personnelle du chanteur et guitariste Mike Moya qui, avec toute une bande de musiciens, s’est produit sous ce nom depuis 2000. Moya était un membre fondateur de Godspeed You! Black Emperor et était un membre principal d’autres groupes montréalais Molasses et Set Fire To Flames. Il a joué fréquemment au sein du Elizabeth Anka Vajagic’s band et dans divers autres projets.

L’album du début d’Hrsta, L’éclat du ciel était insoutenable, glorifié par les critiques est sorti sur Fancy records en 2001. Travailler avec Molasses and Set Fire To Flames a gardé Moya occupé de 2001 à 2004, et il a réuni Hrsta en 2004 pour enregistrer le deuxième album du groupe, Stem Stem In Electro, lancé sur Constellation en 2005. Cet enregistrement a présenté un large éventail de musiciens de Montréal, dont Brooke Crouser (orgue, guitare, effets), la section rythmique de Harris Newman (basse) et Eric Craven (batterie) apparaissant comme membres cohérents d’Hrsta pour le studio et la scène.

Hrsta a largement tourné en Europe en 2006, avec Moya et Crouser formant le noyau du groupe en tournée et Crouser s’établissant elle-même comme l’associée d’écriture principale de Moya, et plus loin encore apportant une forme au son d’Hrsta avec son tableau d’orgues acoustiques et électriques et d’effets. On peut entendre les aboutissements de cette collaboration sur le troisième album d’Hrsta, Ghosts Will Come And Kiss Our Eyes, sorti sur Constellation fin 2007. Hrsta exploite à la fois un son traditionnel et peu réaliste comme Moya chante les paroles enfantines de contes de fée perdus avec une voix qui rappelle un Daniel Johnson ou un Wayne Coyne. Son jeu de guitare électrique est unique et reconnaissable parmi plusieurs depuis les premiers enregistrements de Godspeed – un son de sirène hanté, trempé de reverbe, oscillant, et guidé par un sens mélodique concentré et montant en flèche.

Eric Craven est la moitié du duo Hangedup et a travaillé largement avec de nombreux autres artistes reconnus, y compris A Silver Mt. Zion, Tony Conrad, Sackville, Sixtoo, et Mitch Akiyama.

Harris Newman oeuvre principalement comme ingénieur du son à Montréal. Il a sorti deux albums solo de guitare fingerpicked sous son propre nom et est apparu sur des enregistrements d’Esmerine, Sackville, Hangedup et plusieurs autres.

Brooke Crouser est membre de Jackie-O Motherfucker et Set Fire to Flames. Elle a beaucoup tourné et enregistré avec divers groupes, dont le plus notable the Swords Project.

Elfin Saddle
Elfin Saddle est le projet musical développé par les artistes récupérateurs Emi Honda et Jordan McKenzie. Incités par leur besoin de réduire l’accumulation de leurs instruments de musique et de leurs objets pour leur migration de Victoria, BC vers Montréal, Elfin Saddle se concentre sur l’utilisation créative d’une gamme compacte d’instruments acoustiques, comme l’accordéon préparé, le banjo et des guitares, la comédie musicale et les installations de percussion improvisés. Ayant collaboré pendant des années sur des projets de son et d’art visuel divers, Elfin Saddle est une fraîche culmination d’idées et d’idéaux partagés par les deux artistes.

Emi, à l’origine du sud du Japon, a bougé vers l’Île de Vancouver à la fin des années 90 et a été immédiatement fascinée par le paysage luxuriant et la flore locale. Elle a commencé à jardiner et à construire des sculptures d’assemblage visuellement complexes, mécaniques, qu’elle a peu à peu exposées dans des galeries locales. Jordan, qui vivait aussi sur l’île et travaillait dans la même veine à l’école d’art, s’est penché sur une de ces sculptures. Reconnaissant les thèmes sinistrement semblables dans le travail de chacun et partageant une affinité pour le paysage naturel, les deux sont rapidement devenus des amis, déclenchant une vague étendue de collaborations.

Sound Stories, le projet musical de Jordan au moment où il incorporait des machines à son faites maison, des disques préparés, des contes et une distribution tournante d’amis, a été finalement rejoint par Emi. Les deux ont aussi commencé à jouer fréquemment en duo et ont fait plusieurs enregistrements qui ont été sortis sur Westhome, la propre petite étiquette de Jordan. Ils ont aussi commencé à collaborer sur des installations d’art uniques et multi-sensorielles, avec de vieux moteurs, des minuteurs, des orgues, des plantes et d’autres rebuts trouvés, soigneusement composées pour créer des paysages bizarres et des atmosphères oniriques et exécuter des boucles de mouvement et de son. Leur série d’expositions avec leur camarade artiste Scott Evans de Victoria, a reçu une attention considérable.

Depuis leur arrivée à Montréal en 2006, Elfin Saddle a fermement gagné l’attention du public et des acclamations pour leurs performances live originales et émotives. Ayant sorti Gigantic Mother/Wounded Child sur Kill Devil Hills Records début 2008, ils sont fiers de sortir leur suivant, Ringing For The Begin Again, sur Constellation. Un ajout récent lors de leurs enregistrements et de leurs performances live est Nathan Gage (Shapes and Sizes, et propriétaire de magasin de disques Phonopolis à Montréal), arrondissant leur son avec des drones épais et des explosions subtiles grâce à la contrebasse et au tuba. Emi et Jordan travaillent actuellement sur un film stop-motion/time-lapse, représentant la croissance des plantes et l’animation d’une grande collection d’objets ramassés des ordures.

Elizabeth Anka Vajagic
Elizabeth Anka Vajagic est chanteuse et guitariste écrivant une musique folk/blues gothique brute et intransigeante avec des dissonances modernes et des catharsis éternelles. Vajagic est née à Montréal et a déversé sa voix dévastatrice par doses effroyablement contrôlées dans sa ville natale depuis quelques années maintenant. Avec ce premier enregistrement, elle pose sa voix sur un fond mené par des guitares déchiquetées. Elle va du tourment, de l’intimité “sèche comme un os” sur des morceaux comme With Hopes Lost et Iceland, jusqu’à la ballade chanson d’amour mélancolique teintée de reverbe sur Around Here et Sleep With Dried Up Tears. La voix et les paroles de Vajagic sont puissantes, avec des points de comparaison aux premiers PJ Harvey, Diamanda Galas et Siouxsie Sioux, à Hope Sandoval et Lisa Germano. Par beaucoup de pollinisation croisée à l’intérieur de la scène noise/impro locale, Elizabeth a rassemblé une distribution excellente de joueurs pour ajouter des textures concentrées et des arrangements sur les sept morceaux de ce premier enregistrement, créant un cycle intense de chansons poivrées avec une batterie rugissante, une contrebasse, un violoncelle, un harmonium, un piano, des cymbales et du oud. Les joueurs invités comptent Chris Burns et Simon Fazakerley (Crackpot, Steak 72) en 2ème guitares, Beckie Foon (Silver Mt. Zion, Esmerine) au violoncelle, Michel Langevin (Voivod) à la batterie, Erskine Duveteux (Mélasse, Hrsta) aux percussions, Sam Shalabi au oud et Efrim (Godspeed, Silver Mt. Zion) au piano et à l’harmonium. L’album a été enregistré à l’Hotel2Tango à Montréal par Howard Bilerman.

Sam Shalabi, Ariel Engle, Hrair Hratchian, Radwan Moumneh
Une petite performance acoustique avec Ariel Engle (voix & guitare), Hrair Hratchian (duduk), Radwan Moumneh (buzuk) & Sam Shalabi (oud).

www.villavillanola.com

  Soirée Constellation | 13e anniversaire

Inscription
Fil culturel | Musique

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Nuits Latin Jazz avec Alex Bellegarde
  Taurey Butler Trio
  Noël... sous les chandelles!
  Hommage à Metaliica
  Ben Racine Blues Band
  Pierrot Fournier chante Brel
  Sing-Along Messiah / Le Messie d'Händel
  Messiaen! La Nativité du Seigneur
  Pike River Blues Band
  Pierre Flynn – Sur la terre
  Le meilleur des années 60
  Fuat Tuaç Quartet
  Concert Allegra: Puccini, Nino Rota, Brahms
  Frim Fram
  Alex Lefaivre Trio