Encore une fois sur le fleuve Encore une fois sur le fleuve 
Théâtre
Mer. 7 juillet 2010 à 20:00
Espace La Risée
1258, rue Bélanger, Montréal
  Carte
10.00$ / 33 % de rabais! (Régulier:15.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Encore une fois sur le fleuve, le remorqueur de l’aube a poussé son cri. Et c’est reparti pour une visite frénétique de Paris au rythme de la course effrénée du Grand Soleil.

Mise en scène : François Moreaux, assisté de Nicolas Fantoli
Avec : Aurélie Cohen, Emmanuelle Magdalena, Marie-Pierre Rodrigue, Nicolas Fantoli, Luc Guiol et François Moreaux
Création musicale : Benoit Walther
Images : Justine Bertheau

Et tout autour Emilie Cerniaut, Guillaume Herbert et Oriane Baudrand
Spectacle de la compagnie Contre-bande, en co-production avec Wooden O et Frères Poussière; Projet bénéficiant du soutien de l'OFQJ.

L’un des plus beaux poèmes de Jacques Prévert convoque les origines du monde, les astres, les animaux et quelques humains égarés, pour en venir au procès, forcément médiatique, retentissant de la Misère.

La compagnie Contre-bande est une troupe franco-helvético-québecoise basée à Paris. Elle aime le théâtre et la poésie de Jacques Prévert. Après avoir joué Tentative de description d'un dîner de têtes à Paris-France, de Jacques Prévert il y a trois ans à Paris, Contre-Bande vient présenter sa nouvelle création au Québec et au public québécois.

www.droledemonde.com

  Encore une fois sur le fleuve

Inscription
Fil culturel | Théâtre

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Poésie et Open Mic
  Chant prénatal
  Apéro Ecto et marathon d'écriture
  CLAP ! Centre de recherche en art clownesque
  Emma la clown et Catherine Dolto
  Cocktail Cirquantique Célébration des fêtes
  L’Alzheimer
  Atelier Danse Bollywood pour tous! 7 à 107 a
  Dubwise Sundays | Reggae Dub Roots
  Réversible | Les 7 doigts à la Tohu
  Atelier guidé "Méditons ensemble"
  Rendez-vous voyage: Partir à Vélo



Vos commentaires

Un trésor dans un sac de papier brun  
Quand je suis arrivée dans la salle, il y avait une trentaine de chaises, 5 étaient occupé. Je n'ai rien remarqué du décor, sauf une vieille tente de fortune faite d'un drap et d'un support de lampe et un carré de tissu turquoise étendu sur la scène. Je me suis assise en silence et j'ai attendu. Une quinzaine de personnes s'y sont installées. Dès les premières paroles prononcées par le Sansdomicilefixe, j'ai compris la chance que j'avais d'être là, de recevoir ce cadeau, magnifique texte de Prévert, vécu, prononcé et illustré par un troupe d'excellents comédiens. Remplis de talent , mais surtout de ce texte qu'ils manient à merveille. Intelligente, originale et surprenante mise en scène. L'art et l'argent sont dissociables. Ce soir, j'en ai eu la preuve vivante. L'argent, c'est pour que nos artistes continuent à vivre, à se nourrir, à se loger, à se gâter, pour les remercier de ce don qu'ils font si généreusement.

Nancy D.
Ven. 9 juillet 2010



Pré vert  
Une belle soirée, où la fraîcheur des mots de Prévert ont fait contrepoids à la chaleur écrasante. Pas vraiment d'intrigue, toute la place à la poésie et à la rêverie surréaliste. Les comédiens sont excellents en plus d'être beaux/belles à croquer. La troupe part en tournée (Québec, Tadoussac, Saguenay), je leur souhaite la meilleure des chances.

Bernard P.
Ven. 9 juillet 2010