Nuits d'Afrique | Alpha Yaya Diallo Nuits d'Afrique | Alpha Yaya Diallo  
Musique
Mer. 21 juillet 2010 à 20:30
Théâtre Fairmount
5240, av. du Parc, Montréal
  Carte
2 pour 1 ! (Régulier:30.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Alpha Yaya Diallo, Guinée, Colombie-Britannique

Alpha Yaya Diallo est né en Guinée-Conakry. Son père, chirurgien, est amené à pratiquer dans différentes régions de son pays, et dans ses déménagements successifs, il emmène toujours sa famille. Par ailleurs, une partie de la famille maternelle de Alpha habite au Sénégal. Ces déplacements permettent à Alpha Yaya Diallo de s’imprégner de différentes cultures musicales ouest-africaines ou même des Caraïbes, très en vogue alors au Sénégal.

Il apprend à jouer de la guitare de manière autodidacte et, étudiant, il intègre plusieurs groupes guinéens, parmi lesquels The Sons of Ra’is, et Syli Authentique. Au milieu des années 1980, en pleine vague « World Music », il émigre en Europe. Il y joue notamment avec le groupe Fatala, qui fait partie du label de Peter Gabriel, Real World. Avec eux, il enchaîne les concerts, les festivals, dans toute l’Europe de l’ouest.

En 1991, lors d’une tournée nord-américaine avec Fatala, Alpha Yaya Diallo décide de s’installer sur la côte ouest. Ce sera au Canada, à Vancouver. Il y monte son groupe Baffing, en 1992, et sort rapidement son premier album, Nene, sur lequel il joue de tous les instruments. Grâce à ce premier opus, il sera nominé aux Juno (Prix musicaux canadiens) et réitèrera en 1996 avec Futur. En 1999, il parvient enfin à emporter ce fameux Juno dans la catégorie « Meilleur album Musique du monde » avec The Message. Trois ans plus tard, il complète sa collection avec un nouveau Juno grâce à son album The Journey. En 2004, il participe à la compilation The African Guitar Summit, gagnant lui aussi d’un Juno. L’année suivante, sort son album Djama, fidèle à un savant mélange de sonorités traditionnelles africaines et de modernité.

Au cours de ces années, Alpha Yaya Diallo n’a pas cessé d’évoluer, tout en gardant ses racines présentes dans ses doigts, sa voix, son coeur. Les voyages, le nomadisme, lui ont donné de belles opportunités pour se créer un style bien à lui, mis en valeur par une voix chaude et une dextérité avec de nombreux instruments.

www.festivalnuitsdafrique.com

  Nuits d'Afrique | Alpha Yaya Diallo

Inscription
Fil culturel | Musique

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Nuits Latin Jazz avec Alex Bellegarde
  Hommage à Bob Marley
  Jean-Michel Morris
  Hommage à Metaliica
  Colin Hunter
  Le grand bal de Noël – Jeunesses musicales
  Pierrot Fournier chante Brel
  FSM | Pour le meilleur des mondes
  Tableaux Op.1: Nørre/Etienne Mason/viñu
  Par 5 chemins | Guillaume Martineau
  Mardis métissés – Paul Audy - Ubuntu
  Christine Tassan Trio Jazz Manouche
  Les tireux d'roches
  Miguel De Armas Latin Jazz Quartet
  James Gelfand & Jean-Pierre Zanella Quartet



Vos commentaires

Bon spectacle  
La musique était joyeuse et entraînante et donnait envie de bouger!

Isabelle C.
Jeu. 22 juillet 2010



Excellent  
Musique envoûtante, atmosphère fort sympathique et une danseuse/chanteuse déchaînée fort agréable à regarder. Belle soirée où j'ai découvert un peu plus la musique d'un autre continent.

Jacques L.
Jeu. 22 juillet 2010