Nuits d'Afrique | Hindi Zahra Nuits d'Afrique | Hindi Zahra  
Musique
Jeu. 15 juillet 2010 à 20:30
Le National
1220, rue Sainte-Catherine E., Montréal
  Carte
Gratuit ! (Régulier:35.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Hindi Zahra (Maroc, France)

Tout en nuance, l’univers musical d’Hindi Zahra est le reflet de la curiosité de l’artiste et de son profond attachement à la notion de liberté. Influencée tant par les sons traditionnels du Maghreb que par le blues du désert malien, la douce folk ouest-africaine ou encore la soul afro-américaine, sa musique aux accents jazzés est un baume apaisant… tout simplement.

The highly nuanced musical world of Hindi Zahra reflects the artist’s curiosity and her deep attachment to the idea of freedom. Influenced by traditional Maghreb sounds as well as by Malian desert blues, gentle West African folk and Afro-American soul, her jazz-accented music is quite simply a peaceful balm.

1ère partie: SOKOUN (Tunisie, Liban, Qc)

Une formation de musique instrumentale réunissant oud, violon et percussions. D’un style essentiellement oriental, les compositions originales du trio vous entraîneront au cœur des musiques méditerranéennes, teintées de Jazz.

www.festivalnuitsdafrique.com

  Nuits d'Afrique | Hindi Zahra

Inscription
Fil culturel | Musique

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Paolo Angeli | Solo
  Édith Piaf: Ma vie en rose et noir
  Lex French
  Bharath and his Rhythm Four
  Concert de Noël... sous les chandelles !
  Davy Saks and his orchestra
  Le meilleur des années 60 du Balcon
  Les Jeudis Motown, Soul et R&B
  Bach sous les chandelles !
  Pike River Blues Band
  Jessica Vigneault
  Série Mardis métissés | TwinMuse
  Kevin Warren Trio
  Bullshit Threshold
  Dominica Merola | Tango mio d’amour



Vos commentaires

Zahra, le doux vent du Sahara  
Quelle belle soirée, et quelle belle découverte que cette chanteuse franco-berbère-marocaine. D'abord, un petit côté glam avec la présence de l'ambassadeur et du consul. Ensuite, la chanteuse jouit d'une voix onctueuse et enveloppante, en plus de se montrer très dynamique sur scène. Elle ira même jusqu'à nous offrir une version marocaine du "air guitar", hmmm... du "air ould" peut-être? Bon, ma culture musicale n'est pas la plus étendue, mais l'influence d'Aretha Franklin m'a semblé perceptible. Donc merci à atuvu et à la responsable de la billetterie, qui m'a semblé d'un naturel généreux et sensible, à l'image de l'artiste.

Bernard P.
Ven. 16 juillet 2010