Une Tente sur Mars Une Tente sur Mars  
Cinéma
Sam. 25 septembre 2010 à 19:30
Maison de la culture Frontenac
2550, rue Ontario E., Montréal
  Carte
Gratuit ! (Régulier:0.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Privilège pour les membres atuvu.ca : en réservant sur atuvu.ca vous n'êtes pas obligés de récupérer vos billets à l'avance, ils seront disponibles à la porte, le soir même.

Dans le cadre des Journées de la culture et en collaboration avec la Conseil des arts de Montréal et les Films du 3 mars, la Maison de la culture Frontenac présente le regard de Martin Bureau et Luc Renaud sur les autochtones de la Côte-Nord.

Trente ans après la fermeture de la colonie minière de Schefferville, les Innus, après avoir pris possession de la ville abandonnée par les non autochtones, font face à un nouveau défi: la réouverture des mines de fer. Territoire, identité et légitimité nourrissent le dialogue entre deux peuples ayant le même combat: Québécois et Premières Nations. Deux identités qui se disent colonisées et dont la première se comporte parfois, paradoxalement, en colonisateur. À qui appartient le territoire? Les autochtones ont-ils droits à l'autodétermination au même titre que les Québécois? Une tente sur Mars se veut une charge poétique face à cette situation complexe.

La projection est précédée d’un court-métrage de Martin Jolicoeur, Le Royaume des fous. Ce film raconte l’histoire de Pierre allant à l'hôpital chercher sa femme Marie qui a été victime d'un viol. Sur le chemin du retour, ils croisent, par hasard, le violeur. Bouleversé par cette rencontre, que fera notre couple? Reprise moderne librement inspirée du film Revenge d'Alfred Hitchcock.

www.f3m.ca

  Une Tente sur Mars

Inscription
Fil culturel | Cinéma

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  FSM | Inch'Alyah avec Judith Mergui
  Samedi Rire Pompette
  Spectacle d'humour
  Couscous Comedy Show
  Les Mercredis Rires Garantis
  Michel Mpambara, François Massicotte, ...



Vos commentaires

Une tente sur mars : terre rouge des ancêtres  
Près de 30 ans après la fermeture de Schefferville, le discours des Blancs, lui, n'a pas beaucoup changé. «Même si vous n'êtes pas d'accord, on va extraire du minerai pareil», résume le guide, debout sur une montagne de résidus miniers, rouge et stérile, qui ressemble à s'y méprendre aux paysages qu'on connaît de la planète Mars. Le personnage du film, Tite, poète amérindien livre sa vision, ses réflexions sur la notion du territoire.

Sylvie D.
Dim. 3 octobre 2010



Le petit sauvage n'est plus couché par terre  
Musique tonutruante de Fred Fortin sur des images d'une extrème beauté d'une région des plus sauvage. Sherferville filmé poétiquement comme vous ne l'avez jamais vu. Film sur la notion de territoire et sur un peuple colonisé le peuple québécois qui se comporte en colon colonisateur avec les autochtones. Film beaucoup moins sirupeux et moins larmoyant que le Peuple Invisible de Richard Desjardins. Non le personnage principal de ce film n'est pas couché par terre.

Yves P.
Lun. 27 septembre 2010