Alla Tedesca | Le baroque à tous vents Alla Tedesca | Le baroque à tous vents  
Musique
Jeu. 20 janvier 2011 à 20:00
Université McGill | Salle Redpath
3461, rue McTavish, Montréal
  Carte
2 pour 1 ! (Régulier:26.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Époque fertile en trouvailles stylistes et instrumentales, le baroque a produit nombre de pages éblouissantes, qui ont fait la belle part aux instruments à vent.

Oeuvres de Johann Friedrich Fasch (1688-1758) et de Georg Philipp Telemann (1681-1767)

Chef invité & soliste: Mathieu Lussier, basson

www.arionbaroque.com

  Alla Tedesca | Le baroque à tous vents

Inscription
Fil culturel | Musique

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Édith Piaf: Ma vie en rose et noir
  Série Mardis métissés | Makaya
  La musique de chez nous
  MTL Dub Session | Soirée Reggae Dub
  Des mélodies... sous les chandelles !
  Duo Philidor
  Les Murènes
  Le premier salut - DIBA
  Quasi-classique
  Clara and the Sky, clin d'oeil aux Beatles
  Soirée Jazz-Bossa Nova
  Syli d'Or | Masta Kim + Suzelee
  Les Jeudis Motown, Soul et R&B
  Hommage à Genesis
  L’Anamour : Laetitia chante Françoise Hardy



Vos commentaires

Une soirée délicieuse  
C'était un moment à ne pas manquer pour les amateurs de musique baroque. Que dire ? Le programme avait été choisi avec goût et soins. Les interprètes dignes de tous éloges. Merci ATUVU.

Michele M.
Sam. 22 janvier 2011



Teleman et Fasch : plaisir et découverte...  
Magnifique concert dans le décors très approprié de la salle Redpath où c'était ma première visite! Mon invitée et moi avons passé un moment de détente, de plaisir auditif à ce concert où Mathieu Lussier a dirigé avec brio l'ensemble Arion! Des musiciens virtuoses, inspirés et inspirants qui ont interprété des oeuvres connues et moins connus du baroque. En y ajoutant des explications et des commentaires humoristiques! Le mélange : basson-hautbois ou basson-flûtes est très intéressant è entendre. Et avec des explications pour le "commun des mortels" : cela garantit notre écoute mieux éclairée. On a pu apprécié les sonorités, les répons, les solos, les variations! Une belle soirée très vivifiante!

Anna D.
Ven. 21 janvier 2011