Délire à Deux Délire à Deux 
Théâtre
Mar. 9 novembre 2010 à 20:00
Théâtre de l'Esquisse
1650, rue Marie-Anne E., Montréal
  Carte
2 pour 1 ! (Régulier:20.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

La tortue et le limaçon, est-ce le même animal? C’est sur cette question qu’un homme et une femme se disputent âprement tandis que dehors résonnent les bruits d'une guerre. Dispute absurde pour combler l’effondrement du quotidien et s’accrocher comme un voltigeur à la dérive, aux mots qui sur un fond de conflit s’effritent et s’abîment.

Cette pièce écrite en 1962 manifeste l’effroi d’Ionesco devant le patriotisme chauvin contagieux et le racisme qui saisissait la France et où l’armée française voulait voir le tournant décisif de la guerre d’Algérie.

Mise en scène : Gilbert Turp
Avec : Anne-Hélène Prévost, Yves-Antoine Rivest et Frédéric Nadeau

Assistance, éclairage et régie : Marjorie Quessy
Décors & costumes : Sylvain Genois
Musique originale : Jean-François Blouin

www.lequatrieme.com


  Délire à Deux

Inscription
Fil culturel | Théâtre

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  L’avenir de Mia Hansen-Løve
  Ciné-Conférence de voyage : NORVÈGE
  Ceux qui font les révolutions à moitié
  Le Fondateur | Première Sherbrooke VF
  Ciné-Conférence de voyage : COLOMBIE
  La tortue rouge de Michael Dudok de Wit
  La fille inconnue des Frères Dardenne
  Un ours et deux amants de Kim Nguyen
  Là où Atilla passe
  FIFEM | Astérix – Le Domaine des dieux
  Le Fondateur | Première Québec VF
  Ciné-Conférence de voyage : PROVENCE
  Ciné-Conférence de voyage : PAYS BASQUE
  Écartée de Lawrence Côté-Collins
  FIFEM | Avril et le monde truqué



Vos commentaires

Divertissant  
Toute petite salle, on se sentait presque dans notre salon. La pièce était intéressante, moi j'ai beaucoup aimé, ma blonde un peu moins. Les comédiens étaient professionnels et maîtrisaient bien leur texte et la scène. J'aurais mis un 4 (beaucoup aimé), mais en prennant en compte l'opinion de ma blonde ça donne un (gros) 3.

Martin C.
Mar. 16 novembre 2010



Agréable délire  
Ionesco a bien été servi par cette production. Belle aisance des comédiens, mise en scène inventive. On en sort avec le sourire.

Pierre G.
Mar. 16 novembre 2010



Absurde  
Texte intéressant à monter! Belle dynamique entre les comédiens. Le jeu masqué aurait pu être plus peaufiné. J'aime beaucoup les choix de la scénographie.

Criss
Jeu. 11 novembre 2010