Délire à Deux Délire à Deux 
Théâtre
Ven. 12 novembre 2010 à 20:00
Théâtre de l'Esquisse
1650, rue Marie-Anne E., Montréal
  Carte
2 pour 1 ! (Régulier:20.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

La tortue et le limaçon, est-ce le même animal? C’est sur cette question qu’un homme et une femme se disputent âprement tandis que dehors résonnent les bruits d'une guerre. Dispute absurde pour combler l’effondrement du quotidien et s’accrocher comme un voltigeur à la dérive, aux mots qui sur un fond de conflit s’effritent et s’abîment.

Cette pièce écrite en 1962 manifeste l’effroi d’Ionesco devant le patriotisme chauvin contagieux et le racisme qui saisissait la France et où l’armée française voulait voir le tournant décisif de la guerre d’Algérie.

Mise en scène : Gilbert Turp
Avec : Anne-Hélène Prévost, Yves-Antoine Rivest et Frédéric Nadeau

Assistance, éclairage et régie : Marjorie Quessy
Décors & costumes : Sylvain Genois
Musique originale : Jean-François Blouin

www.lequatrieme.com


  Délire à Deux

Inscription
Fil culturel | Théâtre

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Laudate! Concert de Noël
  Choralies | Concert Bach - Ensemble Da Capo
  Hommage à Radiohead | Idioteque
  Emilie & Ogden
  Distant Echoes
  FSM | Plusieurs voix, une seule voie
  Les tireux d'roches
  Le Noël de Charlie Brown
  Paulo Ramos Quartet Jazz brésilien
  Jason Rosenblatt–Série de l’avenue Outremont
  Colin Hunter
  Miguel De Armas Latin Jazz Quartet
  Mardis métissés – Kyra Shaughnessy - Passage
  Un violoncelle seul... sous les chandelles
  Alex Lefaivre Trio



Vos commentaires

Divertissant  
Toute petite salle, on se sentait presque dans notre salon. La pièce était intéressante, moi j'ai beaucoup aimé, ma blonde un peu moins. Les comédiens étaient professionnels et maîtrisaient bien leur texte et la scène. J'aurais mis un 4 (beaucoup aimé), mais en prennant en compte l'opinion de ma blonde ça donne un (gros) 3.

Martin C.
Mar. 16 novembre 2010



Agréable délire  
Ionesco a bien été servi par cette production. Belle aisance des comédiens, mise en scène inventive. On en sort avec le sourire.

Pierre G.
Mar. 16 novembre 2010



Absurde  
Texte intéressant à monter! Belle dynamique entre les comédiens. Le jeu masqué aurait pu être plus peaufiné. J'aime beaucoup les choix de la scénographie.

Criss
Jeu. 11 novembre 2010