FNC | Chatroom FNC | Chatroom 
Cinéma
Ven. 15 octobre 2010 à 21:30
L'Impérial
1432, rue Bleury, Montréal
  Carte
2 pour 1 ! (Régulier:10.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

William, 17 ans, passe son temps sur internet. Il s’ouvre un chatroom, espace virtuel de communication privée. Débarquent Eva, Emily, Mo et Jim. Les échangent commencent. Mais, attention, dans la vie réelle, William est aussi un dangereux sociopathe, un accroc à la manipulation qui adore pousser les autres à finir mal, voir mort…

Avec Chatroom, Hideo Nakata brouille les pistes. Revenu au Japon depuis quelques années après un passage à Hollywood, on le retrouve maintenant en Angleterre pour un thriller psychologique pour ados, avec Aaron Johnson (de Kick Ass) et plusieurs membres de Skins (populaire série british), tout cela écrit par Enda Walsh (scénariste du remarquable Hunger).

Film en première nord-américaine.

www.nouveaucinema.ca

  FNC | Chatroom

Inscription
Fil culturel | Cinéma

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Elvis - Early years Special Hawaii 1957
  MUTEK | Max Cooper & Timbre
  Sonny Amati Schmitt Trio | Denis Chang
  Aaron Dolman & Friends
  Cohen: chansons inspirées de la Bible
  Les Grandes chansons d'hier
  Sonia Johnson et Stephen Johnston
  Parc X Trio
  Dave Turner | La nouvelle génération
  Alcoholica | Hommage à Metallica
  lemaycontent
  Shawn McPherson
  Édith Piaf: Ma vie en rose et noir
  Un violoncelle seul... sous les chandelles !
  Les Légendes de la Salsa



Vos commentaires

Inégal mais très intéressant  
Rares sont les films qui abordent la question du cyberespace chez les jeunes. Et surtout, encore plus rarement sous la forme d'un thriller pour adolescents. On n'est pas étonné de remarquer dans le générique que le film de Nakata est en fait tiré d'une pièce de théâtre. En effet, le cadre théâtral est toujours bien présent. Toutefois, avec peu de moyens, une réelle ambiance inquiétante est créée. Il n'y a pas de prouesses artistiques mais le jeu des comédiens est très juste (malgré quelques excès de la part d'Aaron Jonhson dans son rôle de sociopathe). D'ailleurs, plusieurs comédiens de la série british "Skins" font partie du casting. En somme, "Chatroom" est une découverte intéressante, un petit film sans prétention, dont l'idée de base aurait gagné à être un peu mieux élaborée.

Alice M.
Dim. 17 octobre 2010