La montagne rouge (SANG) La montagne rouge (SANG)  
Théâtre
Jeu. 28 octobre 2010 à 20:00
Théâtre Périscope
2, rue Crémazie E., Québec
  Carte
21.25$ / 31 % de rabais! (Régulier:31.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Une jeune femme retourne sur la montagne rouge, là où elle se rendait avec son amoureux, avant qu’il ne meure. S’engage entre eux un dialogue musical sans lendemain, mais rempli de vie, d’espoir. Un dialogue croisé qui déconstruit le temps, déconstruit les âmes pour mieux les remettre en place. Au-delà du suicide, qui en est la tragique finalité, le texte nous questionne sur l’incapacité à nommer, à se nommer, à trouver ne serait-ce qu’une infime partie de joie, de ce quelque chose qui nous maintient, nous projette dans l’avenir. Primé deux fois avant même sa création, ce texte révèle un jeune auteur plein de promesses.



Dans une mise en scène épurée et toute en délicatesse de Frédéric Dubois (directeur artistique de Où tu vas quand tu dors en marchant…?), la puissance de l’écriture de Steve Gagnon prend ici un envol d’une grande beauté.

«Le jeu de Claudiane Ruelland est époustouflant, avec une fraîcheur et un naturel qui vous atteignent jusqu’au fond des tripes.»
- Denise Martel, Le Journal de Québec

«(…) Steve Gagnon signe là un texte émouvant, riche d’images inattendues, parfois saisissantes, au vif souffle poétique.»
- Marie Laliberté, Voir

www.theatreperiscope.qc.ca

  La montagne rouge (SANG)

Inscription
Fil culturel | Théâtre

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  No strings (attached)
  Mohamed le Suédois
  Troupe principale du Collège de Valleyfield
  Jeannot dans la tempête
  La femme comme champ de Bataille
  Splendeur du mobilier russe
  Guerre et Paix
  Lignedebus
  Botox & Silicone
  Les habits de sa majesté
  Coach de l'Amour
  Les monologues du vagin
  La singularité est proche
  Les mille et une nuits
  Z comme Zadig | Voltaire adapté au théâtre



Vos commentaires

Une véritable création  
La montagne rouge bénéficie d'une mise en scène épurée qui donne la possibilité au spectateur d'apprécier la puissance de l’écriture de Steve Gagnon. Claudiane Ruelland et S. Gagnon jouent beaucoup de fraîcheur ce texte poétique.

Daniel L.
Mar. 11 septembre 2012