FNC | La belle endormie FNC | La belle endormie  
Cinéma
Dim. 24 octobre 2010 à 17:15
L'Impérial
1432, rue Bleury, Montréal
  Carte
2 pour 1 ! (Régulier:10.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Film présenté dans le cadre du Festival du nouveau cinéma.

Pour la seconde fois en deux ans, Catherine Breillat réalise l’adaptation d’un conte de Perrault. Après Barbe bleue, voici donc La Belle au bois dormant revisitée par la cinéaste sulfureuse.

Évidemment, la version Breillat du célèbre conte ne pouvait que s’éloigner du récit connu. Alors que le conte ne mentionne qu’en passant les nombreuses années de sommeil de notre jeune princesse ensorcelée par une mauvaise fée, Breillat décide de faire des ces années de coma le cœur de son film.

Rappelant les superbes portraits de jeunes filles effectués dans Une vraie jeune fille et À ma sœur, La Belle endormie porte principalement sur les rêves de la princesse et fait ainsi du célèbre conte une description passionnante de la naissance d’une femme.

www.nouveaucinema.ca

  FNC | La belle endormie

Inscription
Fil culturel | Cinéma

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Songhoy Blues | À L'Astral
  Une Soirée Soul, Motown et Disco
  Les Jeudis Motown, Soul et R&B
  Mat Vézio et Louis-Philippe Gingras
  Trio Fibonacci | Au salon de Balzac
  Mental Wealth & A la Vino Tinto
  Groupe Oktopus | Célébration klezmer
  Trio Fibonacci | Bohemia
  Bullshit Threshold
  Parc X Trio 5@7 - Divan Orange
  Pike River Blues Band
  Julie Lamontagne Trio
  Dave Turner | La nouvelle génération
  Cohen: chansons inspirées de la Bible
  Ensemble Âstân – Musique du Moyen-Orient



Vos commentaires

Deux contes revisités à la maniere de Breillat  
Un film fantastique et une libre interprétation de la réalisatrice Catherine Breillat des contes de la belle au Bois dormant et La Reine des Neiges : soit le destin d'une petite fille qui cherche le garçon qu'elle aime tout en rêvant. Une manière d'entrer dans les méandres de l'amour, de l'espace et du temps.

Sylvie D.
Mar. 26 octobre 2010