Un peu de tendresse bordel de merde! Un peu de tendresse bordel de merde!  
Danse
Ven. 19 novembre 2010 à 22:00
Maison de la culture Frontenac
2550, rue Ontario E., Montréal
  Carte
Gratuit ! (Régulier:0.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Privilège pour les membres atuvu.ca : en réservant sur atuvu.ca, vous n'êtes pas obligés de récupérer vos billets à l'avance, ils seront disponibles à la porte, le soir même.

«L’être humain est stupide. Il s’arrange toujours pour tomber bêtement amoureux. Pourtant il sait pertinemment qu’il vivra sans aucun doute une séparation qui le détruira par après. Mais nous, plus con que jamais, on se lance à la recherche de cette putain de tendresse.»

C’est ainsi que le chorégraphe et danseur Dave St-Pierre introduit Un peu de tendresse bordel de merde! la deuxième partie de son triptyque sur les utopies contemporaines. Et il poursuit: «Le moment d’errance entre deux relations amoureuses, les différentes tendresses que l’on partage avec un mourant, un enfant, un ex, son papa. La demande intense d’en recevoir ou d’en donner et ce devant le refus de l’autre. Ce spectacle est un essai sur la reconstruction de l’amour-propre, de la recherche d’une autre façon d’aimer, d’une autre personne à aimer, et l’évolution de cet amour qui se transforme en tendresse.»

Présenté dans le cadre de l'Off CINARS.

www.accesculture.com

  Un peu de tendresse bordel de merde!

Inscription
Fil culturel | Danse

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Les danses de la mi-chemin 2016
  L’École buissonnière | Pierre-Paul Savoie
  L'Envers de moi
  Moi, petite Malgache-Chinoise



Vos commentaires

Surprenant et différent  
Même si je m'attendais à voir quelque chose de très différent et voir osé.. j'ai été surprise par ce degré d'audace. Surprenant à voir un tantinet mal à l'aise au début avec les placiers par la suite on s'habitue mais on reste sur nos gardes tout au long. Faut le voir pour pouvoir en parler

Carol-Ann F.
Lun. 22 novembre 2010



Intense troublant  
Une piece qui dérange,d'une grande intensité et qui m'habite encore

France V.
Dim. 21 novembre 2010



Faire du beau avec la vulgarité et le cul  
Dans Un peu de tendresse de façon tout a fait géniale Dave St-Pierre part a la recherche de nouvelles façons de s'aimer. Dans une ambiance parfois tendue a la Kafka il dissèque sans aucune complaisance nos difficultés devant l'amour et surtout notre manque d'outils pour l'obtenir et la maintenir. Et malgré la lourdeur du propos il parvient tout le long du show a nous maintenir dans un sentiment de paix et de plaisir. La réaction des diffuseurs qui étaient présents a été des plus euphorique ce qui est des plus inhabituel (une bonne partie des sièges étaient en effet réservés aux diffuseurs d'ici et d'ailleurs qui sont a Montréal pour l'événement Cinars). Dave St-Pierre de nouveau je m'incline devant ton génie.

Yves P.
Sam. 20 novembre 2010