Go shopping [et fais le mort] Go shopping [et fais le mort] 
Théâtre
Dim. 15 octobre 2006 à 15:00
Théâtre La Chapelle
3700, rue Saint-Dominique, Montréal
  Carte
15.00$ / Billet gratuit avec invité!
(Régulier:19.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

JOE JACK ET JOHN présentent Go shopping [et fais le mort]

«Take the plane, go to our great destination spots, go to Disney World, go shopping!»

Ces propos tenus par le président américain au lendemain du 11 septembre 2001 ont été le déclencheur du nouveau spectacle de Joe Jack et John.

Après l'inclassable Ce soir l'Amérique prend son bain (2005), la jeune compagnie de théâtre et de performance récidive du 13 au 29 octobre 2006 au Théâtre La Chapelle avec Go shopping [et fais le mort], une oeuvre mordante qui porte sur le deuil dans notre société de consommation.

Go shopping [et fais le mort] rassemble sur scène un acteur ayant un handicap intellectuel, Marc Barakat, une grande dame du théâtre d’ici, Élisabeth Chouvalidzé, une actrice polyglotte d'origine russe, Marina Lapina et un jeune acteur de la relève, Jean-Pascal Fournier.

Cette distribution inusitée donnera corps aux quatre anti-héros d'un petit immeuble où se déroulent d'imperceptibles tragédies du quotidien. Pascal, Marco et Maria feront sous les yeux des spectateurs l'étalage, l'inventaire et parfois même la collection des petites comme des grandes morts de leur existence pendant que, dans l'ombre, une locataire de 74 ans planifiera méthodiquement son suicide.

Texte collectif
Conception et mise en scène : Catherine Bourgeois
Assistance à la mise en scène et régie : Amélie Dumoulin
Avec: Élisabeth Chouvalidzé, Marc Barakat, Jean-Pascal Fournier et Marina Lapina
Concepteurs: Julie Charland, Glauco Bermudez, Jean Jauvin, Jez et Félix Larivière

  Go shopping [et fais le mort]

Inscription
Fil culturel | Théâtre

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Macbeth de William Shakespeare
  Gloucester - Délire shakespearien
  Cabaret Tollé
  Crudités
  Sherlock Holmes et le chien des Baskerville
  Mémoire de Lou | Théâtre de l’avant-pays
  Les habits de sa majesté
  Dans la tête de Proust
  Les monologues du vagin
  Le clan des divorcées
  Jeannot dans la tempête
  Histoires de Fins
  Ai-je du sang de dictateur?
  Toute femme est une étoile qui pleure
  No strings (attached)



Vos commentaires

Mmmm... décevant  
Je n'Ai pas grand chose à dire si ce n'est que je ne regrette pas avoir assissté à cette pièce malgré que je n'ait pas du tout aimé... Le jeu des acteurs était plutôt décevant, la fin aussi prévisible qu'un film d'amour hollywoodien, et l'histoire traîne beaucoup en longueur... Dommage...

Sabrina-Chanelle M.
Ven. 12 janvier 2007



Court et partagé !  
Dialogues et mise en scène très bons, sur scénographie dépouillée (pas de fioritures) sauf que un peu déçu par la performance de deux des acteurs/actrices ... Le propos est plus (quant à moi) autour de la solitude et défaitisme face à son destin à travers des tranches d'âge différentes, que ce que peut suggérer le titre, ce sur quoi le ton est tres bon, avec autodérision comme fines notes d'humour !

Samir B.
Mer. 1 novembre 2006



  


Arnaud | atuvu.ca
Mer. 25 octobre 2006



Wow!  
Je n'aurais jamais cru que la mort puisse être abordée de manière si loin de la vérité, tout en représentant tellement ce qu'elle est de nos jours. Une des rares pièces qui nous fait sentir bien, même si on réalisé a quel point la société et nous-mêmes sommes ridicules! Le mixte de ces 4 acteurs est sublime, ils sont si différents et pourtant forment un tout idéal pour nous toucher. À voir absolument!

Aliçane M.
Dim. 15 octobre 2006



J'ai moyennement aimé, mais...  
Ce que j'ai aimé, c'est le jeu d'Élizabeth Chouvalidzé. Dès que Jeanne se présentait à l'avant scène, dès que la lumière des souvenirs l'éclairait, dès que la musique fluide l'enveloppait, j'oubliais tout le reste et l'écoutais, le sourire au lèvres ou la tristesse au coeur. Bravo aussi aux autres comédiens. J'ai aimé les décors, 'ai aimé les idées déployées, j'ai aimé qu'on me parle de la mort. Cependant, j'ai eu l'impression qu'on a voulu que trop de bonnes idées cohabitent dans la même oeuvre. Je ne saurai dire à quel moment le fil s'est détaché de l'hameçon qui essayait de m'hypnotiser, mais j'ai fini par décrocher plusieurs fois. Je revenais avec Jeanne, surtout vers la toute fin dans cette superbe scène de maquillage... de passage (le choix des mots est difficile : je ne veux pas en dire trop à ceux qui n'ont pas vu la pièce). J'ai moyennement aimé, mais je vous conseille d'aller voir la pièce et d'écrire vos commentaires!

Patricia
Dim. 15 octobre 2006



Il y a autre chose à voir...  
La pièce Go Shopping (et fais le mort) met en vedette des acteurs plus qu'inégaux. Élisabeth Chouvalidzé y est extraordinaire, alors que les plus jeunes acteurs nous laissent sur notre faim. Marc Barakat, qui interprète le rôle de Marco est sympathique, mais manque de profondeur au niveau de son jeu. C'est le défi de prendre un acteur ayant un handicap pour jouer un rôle lié à cette réalité. On y gagne en réalisme, mais on perd au niveau de l'expression des émotions. Il nous sert un texte récité par coeur, sans relief. Le texte est correct, sans plus. On tente d'amener le spectateur à réfléchir sur la place du deuil dans sa vie, sur la vieillesse, le malheur et le vide qui habite nos vies. Le sujet est intéressant, mais certains dialogues tombent à plat. Les courts monologues de madame Chouvalidzé demeurent les moments forts de la pièce. En ce qui concerne la mise en scène, elle est efficace, mais ne réinvente rien. Les costumes et les décors sont plus que modestes... En somme, c'est une pièce qui divertit le temps d'une soirée, mais qu'on oublie rapidement...

Anne-Marie S.
Sam. 14 octobre 2006