La Nef | Doulce Mémoire   
Musique
Dim. 17 avril 2011 à 15:00
Maison de la culture Maisonneuve
4200, rue Ontario E., Montréal
  Carte
Gratuit ! (Régulier:0.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Privilège pour les membres atuvu.ca: en réservant sur atuvu.ca vous n'êtes pas obligés de récupérer vos billets à l'avance, ils seront disponibles à la porte, le soir même.

Doulce Mémoire, l’art de la variation au 16e siècle / Extraits et rencontre avec les artistes

Un programme instrumental entièrement consacré à deux instruments de prédilection de la Renaissance et du baroque naissant: le luth et la viole de gambe. Deux interprètes de renom et spécialistes de ces instruments, Sylvain Bergeron et Margaret Little, unissent leurs talents dans un répertoire consacré à la variation instrumentale des XVIe et XVIIe siècles.

Avec: Sylvain Bergeron, luth et guitare baroque et Margaret Little, dessus et basse de viole.

  La Nef | Doulce Mémoire

Inscription
Fil culturel | Musique

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Lion | Première Chicoutimi
  Ciné-Conférence de voyage : POLOGNE
  Truman de Cesc Gay
  Ciné-Conférence de voyage : LA RÉUNION
  L'ONF à la maison: Le neuvième étage
  Ciné-Conférence de voyage : PROVENCE
  Lion | Première de Québec
  Ciné-Conférence de voyage : PAYS BASQUE
  Ville-Marie | Un film de Guy Édoin
  Ciné-Conférence de voyage : ISLANDE
  Votez Bougon | Première Québec
  Sing | Première MTL VOA
  LION | Première Gatineau
  LION | Première Trois-Rivières
  Ciné-Conférence de voyage : NORVÈGE



Vos commentaires

Douce musique  
La musique toute en douceur de l'archiluth et la voix magnifique de la soprana Estelli Gomez m'ont ravies. J'en garde une Doulce Mémoire.

Gab N.
Mar. 26 avril 2011



À découvrir  
Une musique à découvrir très intéressant

Linda S.
Lun. 18 avril 2011



Le temps retrouvé  
Le concert causerie donné par Sylvain BERGERON, à l'archiluth, et la soprano Esteli GOMEZ (qui a remplacé Margaret LITTLE) de l'ensemble La Nef s'est révélé un pur enchantement. Le programme a offert en alternance des pièces pour le luth et la voix de la fin de la Renaissance de France, d'Angleterre, d'Espagne et d'Italie. Les judicieuses explications données par Sylvain BERGERON, de même que les réponses faites aux questions du public, ont ajouté à l'intérêt de la présentation. Un rayon de soleil est venu éclairer la belle salle de la maison de la Culture de Maisonneuve, mais La Nef avait déjà ensoleillé nos cœurs.

Claude B.
Dim. 17 avril 2011



Excellent  
J'ai découvert un nouvel instrument dont le son est reposant. Merci

Denise L.
Dim. 17 avril 2011